Energie : Axian s’investit à fond

Le groupe d’Hassanein Hiridjee s’investit à fond dans le domaine de l’énergie à Madagascar.

Outre ses petits projets pilotes solaires pour alimenter les villages, le projet phare du groupe est la constructionde la centrale hydroélectrique de Volobe sur le fleuve Ivondro, à 30km au Nord-Ouest de Toamasina.

110 mégawatts pour un investissement de 500 millions de dollars, c’est impressionnant.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
29 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
zagasy

Ah celui là sans parler la fondation H

sam

110 MWatt couvriront à peine les besoins actuels, mais c’est déjà bien. Ayant travailler dans leur société EDM, je m’évertuais à vendre le concept de méthanisation en zone rurale. Des parcs à zébu gardés par les forces de l’ordre au niveau de chaque pylône GSM, classés zone rouge, une mini centrale de méthanisation couplée à un générateur à gaz qui fournirait l’électricité aux foktany environnant et au pylône. Tout le monde est gagnant gagnant, la population veille au grain du parc et de l’installation en cas de manquement des forces de l’ordre. Une réduction des attaques avec parc à zébus protégé. Le tout pouvant être même financé en crédit carbone.

F

Il serait aussi possible ç ce groupe de commercialiser des ampoules LED…

charles

Oui , certes , Axian ET Colas

Raleva

Il serait intéressant de connaître les dessous de l’attribution de ce marché. L’histoire nous le dira (sao dia art firy moa ?)




charles

Pour l’instant personne n’a rien mis. Les études ne sont pas terminées. Et si le projet se réalise il sera financé à 90% par des banques et institutions. Mais bon , c’est normal.

babakaty

Qui vous dit que Axian ou Hirridjee va mettre 500 millions de dollars sur la table,d’un c’est un consortium composé de colas ,axian et autres qui ont obtenu la concession au détriment d’un autre groupe canadien très en pointe dans l’installation des centrales hydraulique en Afrique et aussi d’un groupe chinois qui construit actuellement le barrage en amant du Nil en Éthiopie… De deux,au plus le groupe axian ne versera de sa poche que 10% du montant du projet au grand maximum ( comme c’est souvent le cas),le reste sera financé par des banques et autres institutions financières ( un dossier de demande de crédit est déjà déposé au SFI…)et même par l’État ,de trois est-ce Jovena-Edm ont elles les savoir-faire nécessaire que les chinois ou canadiens intéressés pour ce grand projet ou y a-t-il des dessous de table?

Rahandy

On appelle ça entreprendre, les fonds d’investissement lui ont toujours fait confiance, pourquoi pas? Il faut qu’on voit autrement, il a sa vision, et les resultats nous prouvent qu’il a au moins l’intelligence de créer, de développer ses entreprises

babakaty

Il n’y a rien de mal à entreprendre et je connais bien les mécanisme des financements via investisseurs mais le polémique ici réside sur le fait que pourquoi axian ,pourquoi hirridjee ,pourquoi jovena et pourquoi pas Total ou shell, pourquoi pas hydro-quebec ,pourquoi pas un entrepreneur local avec un partenaire major… Vous parlez de bni ,je connais une grande famille gasy de la place qui avait une vue sur cette banque et elle était associée avec une grande banque de référence européenne… C’est là où je veux en venir c’est certes pratique pas très catholique d' » entreprendre » dans notre pays…

Francis

Vous avez raison.
En ce qui concerne tous ces commentaires positifs ci-dessus, les auteurs respectifs ont raison de voir le côté développement du projet. Mais peu connaissent le grand nombre d’entreprises professionnelles qui se sont vu refuser le projet.
Sinohydro n’a pas été assez fort dans ses négociations financières avec le ministre, tandis que HH a bien graissé les mains de Hery et il a eu le projet.
Concernant BNI, sans le soutien de A.Dalais (Ciel), HH n’aurait jamais pu se procurer cette banque. Il est à noter que HH est un actionnaire minoritaire.
HH se concentre maintenant sur la mise en place du câble METISS et il en veux strictement le monopole (bien qu’il s’agisse d’un consortium). Ils sont toujours à la recherche de financement.




kof

Dans ce cas HH a pris un sacré risque si proche de la fin du mandat de Hery. Son éventuel successeur pourrait revenir sur cette décision histoire de faire remonter les enchères afin d’avoir sa part de massage. On est à Mada, ne l’oublions pas. Le pays où tout est possible 🙂

kof

Bah pour nos politiciens ça a l’air tellement facile pourtant 🙁

Francis

Tous les coûts des grands projets couvrent au moins 3 mandats. Tout comme vous, les propriétaires d’entreprise prennent en compte tous ces risques (coût caché comme nous l’appelons), ce qui signifie qu’ils peuvent facilement prendre soin du prochain président et de son successeur. Et pendant 10 ans, ils auront déjà fait beaucoup d’argent pour gérer d’autres gars qui deviendront président. Et les gasy sont tsy lafo 🙂

Hova

Cet argent ne sort pas de sa poche, même pas 1% ne sortira de sa poche. Il y a des investisseurs par derrière, les mêmes qui ont travaillé avec lui pour acquérir Telma, BNI et j’en passe. Il lui font déjà confiance ayant longtemps travaillé avec lui.




Lahatra

D’où sortent tous ces vola là alors que nous sommes reconnus pauvres ?

Rahandy

regardez qui font partie du groupe Axian, et vous verrez, c’est un groupe qui bosse dur, investit beaucoup, il en faudrait plusieurs comme ça pour qu’on puisse décoller.
Il ne faut pas oublier celui d’Ambohimanambola aussi, avec les groupes de La Réunion

F

Madagascar reconnu pauvre ?
Je ne pense pas que Madagascar soit pauvre, il n’est que pauvre par manque de volonté Politique et trop riche en volonté politique.
Si des entrepreneurs sont capables de monter un « vrai » projet avec une équipe composée de gens voulant mener le projet à bien et le faire vivre, alors des banques et investisseurs privés seront présents. La seule chose dont ils ont besoin maintenant c’est de placer leur argent dont ils ne savent que faire.
Mais attention il faut gérer un projet de la manière souhaitée par les investisseurs, pas comme par le passé (malgache).

Besorongo

Azo atao ve zany ny mamokatra herin aratra dia mivarotra izany mivantana amy mpanjifa e? sa hamidindrizareo amy Jirama ny vokatra? Dia izao koa, afaka mitrandraka malalaka izay riandrano hitany fa mety hamokarana herin aratra ve izany ny tsirairay tsy ankanavaka?




Raleva

Aza manonofy loatra.

Vzmb

efa ela no azo atao ny mivarotra ny vokatra @ jirama, avieo jirama mitsinjara sy mivarotra @ mpanjifa, fa rehefa tsy hahaloha ny volan’io groupe io intsony ny jirama ao aorindrina kely ao, dia halain’io groupe io ny fananan’ny jirama rehetra, ka izy indray no hivarotra sy hitsinjara herinaratra eto Madagasikara. Mahay sady mitsinjo lavitra lery ka.

DG Scar

Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. La question qui me revient souvent c’est pourquoi c’est pas l’Etat qui a les visions à long terme comme ça? Déjà, une société comme la JIRAMA en est censé pouvoir le faire les investissements de ce genre. Mais on est à Madagascar avec des gens sans volonté on me dit, dommage…

mclient

mais non, il y a des gens plein de volonté de se remplir les poches!

Afist

Je me lève à 5h du mat, je dois encore avancer mon réveil 😉

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!