Et cette caricature, c’est de la diffamation aussi ?

Bah oui, au point où on en est ?

Le Ministère de la Défense va encore se sentir « atteint dans son honneur » ?

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
16 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
mpijery

C’est effectivement de la diffamation: l’armée n’a jamais largué ces deux obus de 10MAr sur deux journalistes. C’était le verdict du tribunal 🙂
Qu’attend donc le CEMGAM pour porter plainte? avec une demande d’extradition à la clé si Pov est à Maurice

mpijery

Hahaha! Comme vous ne faites que relayer l’info, vous serez acquitté au bénéfice du doute

mpijery

Attendons à recevoir une petite convocation dans les jours à venir

Lalabe

Les « Very Important Person » comme Paul Kagame ou bien le Pape sont maintenant loin, le pouvoir actuel tente de détourner l’opinion en attendant une éventuelle visite d’un autre « vahiny » pour les « seseho » alors que l’IEM peine à trouver des financements.




dadazaka

Je peux vous confirmer que l’IEM ne dispose d’aucun sou actuellement, étant invité comme VIP au salon Wave de la présidence au CCI Ivato, l’on nous a affirmé que les repas seront pris en charge, alors qu’au dernier moment, on nous a fait payer 100.000Ar/personne pour déjeuner, imaginez-vous 100.000Ar pour un buffet, heureusement que le prestataire était presque à la hauteur et la bouffe n’était pas si mauvaise

samyfoza

Efa nahita 20 000 000 Ariary kosa izao eh (Sady tena tsy ilay Bailleur traditionnel no nagala..na azy). Rah misy olona 100 000 (mpanao sybera …) fotsiny amin’izany ve tsy ho tafa ihany?

Lalabe

Vous avez peut-être raison surtout que les bailleurs traditionnels ne se bousculent pas à la porte alors que l’IEM aurait besoin de ces fonds pour que le TGV « boost » son départ

zana

Attention Elman, nous avons encore besoin de vous en France pour nous transmettre des nouvelles diffamatoires ahahah

ramims

oh que oui, c’est une atteinte, une insulte a son excellence, son éminence, sa majesté, ils ont juste frôlé le stade comme disait la Belle daMe, rien d’illégal

Lalabe

Le pouvoir Rajoelina semble être à la dérive, le régime ne trouve plus rien pour amuser la galerie à part bâillonner les journalistes

comment image




ramims

il a un avocat du diable pour rassurer que la liberté d’expression est effective à madagascar. Je dirais plutôt que la liberté d’expression est seulement faite pour insulter ou diffamer l’opposition, vous pouvez faire ce que bon vous semble, vous ne serez jamais inquiété

Ralek

Vous connaissez la différence entre une dictature et une démocratie?
Dans une dictature c’est « ferme ta gu**le » dans une démocratie c’est « cause toujours ».
Je vous laisse choisir dans quel cas on est.
Je pense que si POV était toujours à Mada, il aurait déjà eu quelque visite.

justice-madagascar.org

Elman qui est le directeur de publication du site Actutana ne peut être attaqué en diffamation qu’en France dans un délai de 3 mois. Puisque son domicile actuel est en France. On a créé plusieurs sites qui relatent de la corruption au sein de la justice et de la magistrature à Madagascar. On a été assigné en référé en France en juillet 2017 pour qu’on enlève différents liens gênants qui évoque nommément une personne On a gagné en référé en février 2018 . On attend l’audience à Paris auprès de la 17 ème chambre sur le fond du dossier mais entre temps le directeur de la publication a été mis en examen. Tout cela pour se demander où on est on de la plainte pour diffamation effectuée par RASOLO elise, ancienne ministre de la justice, contre Houcine Arfa. Comme Trois mois se sont déjà écoulés, on ne peut plus déposer une plainte.

The Man

Ô mon dieeuuuu! Je me demande le sort réservé aux Yan Barthès (Ancien Le Petit Journal), Yves Lecoq (Ancien Les guignols des infos) et compagnie , les imitateurs et humoristes de chez la station Rires et Chansons si jamais les « mpitondra vazaha » se comportent comme les « mamim-bahoaka ». On a l’embarras de choix entre mort presque naturelle et suicide quasi involontaire. Endémicité oblige.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!