Et donc ils vont aller où tous ces marchands informels ?

J’en vois beaucoup qui exultent sur FB de la chasse donnée aux marchands informels dans la rue.

Euh n’exultez pas trop vite car vous avez oublié de vous poser la question « et donc ils vont aller où tous ces marchands » ?

Bah la réponse est très simple : chez vous, tout simplement. Pour vous voler votre télé, vos bijoux, votre argent, votre batterie et votre autoradio.

Ah du coup ça exulte beaucoup moins. Plus du tout même 🙂

Allez, profitez-en pour renforcer vos systèmes de sécurité.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

44
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
ilpensiero
Invité
ilpensiero

au final on revient à la même question, va-ton enfin finalement donner de l’emploi a ces gens ou non? ou bien on a autre chôse plus urgent? genre stade a 77M de $ ?

Ianona
Membre
VIP

La plupart viennent des campagnes et préfèrent venir à Tanà espérant que c’est l’eldorado ici. ils n’ont qu’à reprendre leur ancien boulot: tavailler la terre.

lalabe
Invité
lalabe

La majorité silencieuse aura donc quelques soucis à se faire, des visites de courtoisie viendront désormais perturber leurs quotidiens




Rasendra
Invité
Rasendra

Ils n’ont pas compris que c’est un simple système de vase communicant. Quand j’entends les histoires de « mpiasa an-trano » qui viennent de la campagne, je suis effaré par leur courage. Il leur arrive une tuile, mais une bien grosse tout le temps : novonoin’ny dahalo ny dadatoako, be vohoka ilay zanako 15 taona, marary ny reniko, mba omeo avance 100 000 ar hitsaboana azy … Qui veut rester à la campagne dans ces conditions. Cela devient tellement plus confortable d’attendre la recette de la vente de cacahuètes sur le trottoir. Na ho tifirinao aza ireo, tsy maintsy mijanona eo.

afistardni
Membre
afistardni

Et c’est tellement vrai

Ralay
Membre
Gold
Ralay

Tout est dans le paraitre, et quand ca explose, cpmf 1G matin midi soir

Ralek
Membre
VIP

Voilà !
C’est exactement ma première question.
Comme dit une personne dans une autre brève. C’est pas mon problème.
Mais oui, mais ça risque d’être un sacré problème pour tout le monde!
Des ventres vides, sans rien à perdre… On redescend encore plus proche de l’animal là.
Hier c’étaient des humains pauvres, demain ce seront des humains avec des instincts primaires.
J’espère qu’ils auront les nerfs assez solides pour mener cette guerre.
« Traiter la cause et non les symptômes ». Ce sera ma signature.

njaka
Invité
njaka

bah, venez pas tous en meme temps car j’ai pas assez de balle.

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Risque énorme d’émeutes de la faim et ce serait bien plus terrible qu’un coup d’état car guerre civile !

Ianona
Membre
VIP

Émeute de la faim? Mais ils ont toujours faim! Certains marchands n’arrivent pas à écouler un seul article en un jour.

kof
Membre
VIP

Le jour où il y a une émeute de la faim à Mada je sabre le champagne chez moi pour arroser ça. Car cela voudrait dire qu’un seuil de tolérance a été atteint.

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

mettez déjà une bouteille au frais, ça va plus tarder ! 😛




kof
Membre
VIP

J’ai toujours 1 ou 2 bouteilles de champagne qui traînent chez moi. C’est pas qu’on en boit souvent mais ça permet d’être prêt au cas où. Et je remplace toujours la bouteille qui vient d’être consommée. Mais c’est vrai que c’est pas au frigo. 🙂

CLAUDE
Membre
CLAUDE

Ces gens doivent survivre . Ils risquent de devenir des mpagaroposy, mpamakitrano,mpanedaka,dahalo, sns .

Ianona
Membre
VIP

Ils n’ont qu’à vendre leurs marchandises dans les marchés qui sont quasiment vides.

Ou bien rentrer là d’où ils viennent, et faire ce qu’ils savent faire (mais qu’ils ne feront plus, en tant que fainéants qu’ils sont:) travailler la terre.

kof
Membre
VIP

+1000
Faut arrêter quoi. Il faut en finir avec le madinikisme. Tout excuser aux plus pauvres sous le seul prétexte de leur pauvreté. Que vont-ils devenir? Que vont-ils manger? Où vont-ils dormir? blablabla. Marre!

Ralek
Membre
VIP

En attendant ces majinika pourrissent la vie des milliers de gens pour insécurité.
À cause d’eux, certains quartier ne sont plus frequentables.
À cause d’eux, la vie nocturne n’existe plus à Tana.
Ces questions méritent d’être posées.
Mais bon, vous serez tranquille chez vous en France. Tandis que des fait s divers sordides à la sauce endémique se déroulent tous les jours parce que ces madinika, on s’en cogne ce qu’ils deviennent.
En attendant ils se multiplient.
Ils sont bons ces pop-corn.

Ralek
Membre
VIP

Est-ce que vous avez entendu les politiciens dire ce genre de chose? Non.
Il y a certainement une raison pour qu’ils quittent leur terre (misère, insécurité, etc…).
On dirait un discours anti-immigres. Ils n’ont qu’à rester chez eux en Afrique.




kof
Membre

Euh lol. On est tous l’immigré de quelqu’un de toute façon.

Non mais sérieusement, c’est vous qui êtes tranquille en France et qui ne subissez pas ce fléau au quotidien.

Sans parler de Naina ou d’ANR, vous ne pourrez rien changer à Mada si votre démarche évite de faire mal à quelqu’un. C’est aussi simple que ça. Ça fait 50 ans que le pays est dans cette m*rde. Vous prétendez pouvoir convaincre les gens d’abandonner leur gagne pain illégal grâce à votre force de persuasion ? En expliquant ? Pire, en accompagnant ? Mais avec quel argent ? L’état endémique est ruiné et dispose à peine de quoi payer maigrement ses fonctionnaires. Il n’a pas un ariary pour accompagner qui que ce soit, encore moins des hors-la-loi. Revenez sur terre.

Ralek
Membre
VIP

Quelqu’un a marqué plus haut, c’est un système de vase communicant. Vous n’enlevez pas la misère si vous ne la traitez pas.
Les marchands ne sont qu’une des conséquences.
Qui vous parle d’éviter de faire du mal? Déloger ces gens n’est pas une solution si vous n’avez rien derrière.
Construisez un marché couvert (comme à Moramanga, et d’autres ville en province). Dites-leur d’aller là bas, sinon c’est la force.
Ils n’ont pas les moyens de faire quoique ce soit…
Vous croyez qu’ils auront les moyens d’entretenir ces prisons déjà surpeuplée.
Après grâce présidentielle en masse, et on recommence ?

ranicks1
Membre
Certifié

Le marché couvert de Moramanga, c’est Ambatovy qui l’a construit à titre de contribution sociale. Et maintenant que les marchands vont l’intégrer, c’est le bordel total puisqu’il y a des magouilles pour attribuer les places.

Lolo
Invité

La maniere forte n’est pas une solution. L’Etat a commis une grave erreur jusqu’a la. La seule voie est le dialogue.

njaka
Invité
njaka

ha ha ha, il faut etre civilise pour dialoguer.

kof
Membre

Si si, c’est la seule solution. Mais attention, à condition d’être vraiment fort. Il ne s’agit pas de jouer au plus fort, il s’agit d’être fort. Je veux débarrasser Tana de ses marchands de rue. Que fais-je ? Dialoguer avec eux? « S’il vous plaît soyez raisonnables, quitter la rue ». Ou je les oblige à quitter la rue à coup de rangers au c*l . Le 1er choix est peine perdue. Le 2eme ne peut marcher que si je suis vraiment fort.




alevanar
Membre
alevanar

comme je l’ai déjà écrit: que peut on vendre sur le trottoir, de quelle heure à quelle heure et à quel endroit?
les tables de salon à Tsaralalana, le pain devant la boulangerie Gerbor à Mahamasina, etc etc
j’ai lu il y a quelque temps que les malgaches n’aiment pas acheter dans les magasins car ils pensent que c’est plus cher!
à Mahamasina il y a un marché quotidien pour la nourriture, mais il y a déjà pas mal de temps, vous avez coiffeur, cordonnier, appareils ménagers, quincaillerie à l’intérieur et les marchands de légumes occupent le trottoir autour du stade,
j’ai l’impression que se conformer à des règles entrave la liberté, relent de l’esclavage, de la colonisation, être indépendant c’est faire ce que l’on veut,

Njaka
Invité
Njaka

Ny mety koa izay tratra mividy amorondalana koa dia saziana. rehefa tena tsy misy mpividy ve tsy hiala ihany.

Ralek
Membre
VIP

La manière forte est une solution… Mais à condition que ça résous le problème de fond!

raoera
Invité
raoera

salama Namako o,
Izay kosany aloha e. Ny « dialogue » na fifanakalozan-kevitra dia ilaina ary vahaolana tsy hahatongavana amin’ny « rotaka » e ary fanajana ny olombelona. Te ho mpivarotra daholo ny malagasy (endriky ny fahantrana izany, hoy ny BM), ampio izy ho tonga amin’izany e. Ampio izy amin’ny taratasiny fa raha tsy izany, omeo tany izy hamboleny, omeo masomboly, omeo fitaovana hamokarany dia karakarao ny eny ambany vohitra e,mba asiana fialamboly maharitra. Asa!!! Fohy ny fisainako ary izany no tsy hametrahako CV. Sanatria tsy eso-teny izany fa sosokevitra!
Mahereza e

afistardni
Membre
afistardni

Le candidat dadabe de 2019 a dit lors du débat du 2nd tour qu’il faut créer des emplois pour résoudre cae problème de la pauvreté mais en face le jeunot a dit de son côté que tout est prêt, financements, cerveaux et j’en passe et qu’il n’allait pas attendre 100 jours pour avoir des résultats palpables. Après une année au pouvoir il est encore de gesticuler avec son terrzin manara-penitra de 77M de $ alors que les gens n’ont rien à mettre sous ce qui leur reste de dent. Ce régime est doué pour se mettre à dos les gens (panier dégarni, …). Pour positiver, on n’a plus ou très peu de merci prezdà sur les reseaux sociaux.

mangableu
Membre

Izaho kosa aloha ry zareo tsy dia d’accord loatra amin’ny akamaroan’ny commentaire nataonareo a;Izaho tena mahita hoe mety io fomba nataon zareo amin’ireo mpivarotra sy mpandeha tongotra ireo. Hiandry inona koa izay vao hanomboka? Hiandry toerana vaovao anasiana ireo mpivarotra? Hiandry famoronana asa vaovao hoan zareo?
Atao manière douce? Efa douce io fa rehefa tsy manaraka ny fandaminana napetraka dia afaka miditra amin’ny niveau avoavo kokoa.
Hoy ianareo hoe lasa mpangaro paosy na mpamaky trano ireo raha…. mila miasa mafy izany ny mpitandro filaminana

njaka
Invité
njaka

miombonkevitra aminao ny tenako

R.V.Rado
Membre
R.V.Rado

OK. Dia hiasa mafy ny mpitandro filaminana … dia higadra daholo ny mahantra rehetra => le problème est résolu ?
Non, satria tsy omby tsony ny prison, sady mila manangana vaovao hoan’ny zaza satria hangalatra avokoa na ny lehibe na ny zaza tsy ampy taona.

Tena tsy maintsy mitady solution en parallèle fa tsy afaka atao an »zao fotsiny.
Amporisihana hamboly sy hiompy izy, ampiana, etc …. TSY MORA io !
Fa jereo i père Pedro fa nahavita à son échelle donc, tokony hahavita mihoatra lavitra ny fanjakana !

bemaso
Invité
bemaso

Amiko ny fanekena olona hivarotra amorondalana dia famporisihana olona tsy hisahirana,satria ankamaroan’ny varotra amorondalana dia zara fa mahavelona azy, ary raha misy tsena mandeha be eny amorondalana dia misy olona patron mpanabola tompon’etana ao ambadika .
Moba hoe famoronan’asa ho azy ireo dia mbola malalaka tany eto Madagasikara hifindramonina sy hambolena, eo koa fitsandrahana volamena sy vatosoa erany nosy. fa ze sahy ihany tafita eo fiainana fa izay mitady  » solution facile dia taraiky eo foana ».

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!