Et si … on ne trouve pas de vaccin contre le covid19 ?

Cette possibilité est hélas envisagée par les scientifiques.

Serait-ce la fin de l’humanité ?

Non quand même pas. Par contre si c’était vraiment le cas, il y aura forcément une remise en cause de l’ordre mondialement établi.

Et également une nécessité de le réinventer. De se réinventer. A tous les niveaux.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Nasser

Dans tous les cas il faut revenir aux bases de la vie: comment se nourrir même si le monde entier s’effondre économiquement?

Il faut doter le peuple de cette capacité à se nourrir en faisant des politiques dans le sens de l’agriculture personnelle (permaculture, pisciculture par exemple) ou des cultures à grande échelle mais toujours le peuple comme premier bénéficiaire.

Les gens pourront manger et troquer leur production si besoin. S’il y a performance, potentiel à l’exportation.

Nasser

Le troc n’est pas mauvais quand on n’a pas de sous, et dans le cas de Madagascar nombreux sont ceux qui n’ont rien en poche même en temps normal, et c’est une pratique courante dans les régions reculées: tu me donnes du manioc en échange de pommes de terre par exemple.

En fait quand le monde s’écroule, les indices financiers, l’économie, etc etc, si on dispose un peu de terre et si on peut cultiver méthodiquement on peut quand même manger pour assurer la survie. Ça diminuera aussi l’insécurité.

Ianona

À Madagascar, plus personne ne veut cultiver la terre. Ce sera pillage généralisé des ressources, il ne restera plus de makis, tortues, crocodiles, fosa, même les vers de terre y passeront.

Nasser

Une bonne politique d’incitation et d’octroi de moyens pourrait changer la donne.

Voyez dès le début du confinement à Antananarivo, les vendeurs ambulants sont rentrés à pied chez eux en parcourant des centaines de km.

On leur a demandé pourquoi ils ne restent pas à Antananarivo, réponse: au moins à la campagne on trouvera toujours à manger.

Modifié 1 mois plus tôt par Nasser
Ianona

Et à la campagne il y a encore des ressources à piller, pas en ville.




Nasser

Vous voyez toujours le monde en noir. Un peu comme le touriste qui ne veut pas poser les pieds à Madagascar car il y a insécurité. Mais dans la réalité c’est une autre histoire plutôt enrichissante et plaisante pour lui.

Dans la vie il y a des faits divers, c’est marginal par rapport à la vrai vie quotidienne.

Il y a des campagnes où la paix et tranquillité règnent encore et l’abondance aussi, en pensant tout simplement aux lieux où vivaient mes aïeux par exemple,c’est toujours le cas en 2020.

Modifié 1 mois plus tôt par Nasser
mpijery

On a tendance à voir tout en noir dès que l’état lui-même est défaillant, pire encore, il n’est pas rare que des membres des forces armées, parlementaires ou juges sont impliqués dans les associations de malfaiteurs et ne sont pas suffisamment punis ou même carrément protégés.

Dans la vraie vie quotidienne, vous pouvez être attaqué chez vous ou dans la rue, le jour ou la nuit, dans un endroit desert ou bondé.

Tabraka

+ sampy et mpisikidy

barman

Et retour au valabe/lapabe

Rafangy

pourquoi salaka? rien du tout est le plus aproprié pour le lapabe, valabe, etc,hihihihi

mpijery

à son niveau, le VIH aussi a changé notre approche du deuxième V. Après, je ne connais pas ce qui s’était passé dans les années 60 peace and love 🙂

Modifié 1 mois plus tôt par mpijery




libertad

Le DJ ne sera jamais a court d’idées, le vaccin éxiste a Mada. s’il y a des morts c’est soit qu’ils sont mafiloha, soit ils n’ont pas bu le CVO et bientôt soit ils ne se sont pas mis bien profond le vaccin CVO là ou nous le pensons

Sendra

Un bon début pour cette réinvention est de botter le c*l des génocidaires culturels et politiques et les rayer indéfiniment du paysage politique malgache.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!