Grèves : 7 Français sur 10 estiment que le mouvement est justifié

En France, les dirigeants utilisent ce genre de chiffres ainsi que le décompte du nombre de manifestants dans les rues pour estimer la popularité (ou pas) de leurs mesures.

Si la mobilisation est forte, ils font marche arrière sur la mesure impopulaire. Comme avec le CPE en 1995.

Sinon ils maintiennent le cap.

Aaah c’est beau la démocratie.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
kof

Oui c’est un rapport de force entre le vahoaka français et leurs dirigeants. On n’est pas content, hop manif. Si le reste du vahoaka suit, le gouvernement cède sinon les manifestant cèdent. C’est comme ça que ça marche, c’est comme ça que les dirigeants sont tenus d’écouter leurs vahoaka. Et s’ils sont sourds jusqu’au bout, il y a la sanction des urnes au bout. On ne peut pas combattre son propre vahoaka. Dommage que le vahoaka endémique n’ait jamais compris ça.

Rafangy

je ne crois pas qu’il ait un florens ou un bomba chez vous!

Tojo

Oui. Mais on eborgne et on mutile quand même les manifestants.

razafi

fa tsy tezitra refa critikena lol

Claude

Au contraire, les critiques ne font que galvaniser Manu et Doudou.

jacques

Salut Elman,

Petite rectification : le CPE (Contrat Première Embauche), c’était en 2006 et non 1995.
1995 c’était ça https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/greve-a-la-sncf/greve-du-5-decembre-pourquoi-pense-t-on-a-1995_3714755.html




Ralek

Comme avec le CPE en 1995

Le CPE c’était sous De Villepin… Deuxième mandat du grand Jacques.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!