Hum, un petit souci d’étanchéité au toit

C’est bien beau de poser son toit mais comment savoir s’il est vraiment étanche ? Il faut attendre les prochaines pluies ?

Bah non, il suffit de prendre un seau d’eau et de balancer sur le toit, tout simplement 🙂 Alefa alors

C’est l’intersection de ces 2 pans qui m’a laissé un peu dubitatif.

Bon, les chéneaux marchent bien ça c’est bon.

Par contre j’ai quelques gouttes qui ont un peu giclé à l’intérieur, donc ça c’est moins bon. Il va donc falloir étanchéifier cette intersection des 2 pans de toit.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
37 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ramims

ça manque de velirano pour éprouver la page peut être hahaha

Soso

Vous vous en souvenez, Elman. Le soucis de ce modèle de toiture, c’est l’étanchéité. Je cherche toujours en ce moment des bonnes astuces!!

zoizoblanc

Hummm ! C’est pas la solution. C’est le toit qui semble mal posé.

Raleva

à coté, Tanamasoandro ? 🙂
il se peut que celui qui mène l’expérience a fait trop gicler le seau d’un coté et l’eau passe entre les intersections, ce qui ne sera pas le cas avec une vraie pluie qui coule en douceur, sauf vent très fort.




Soso

Nous avons déjà essayé cette solution mais je confirme ce que dit notre ami zoizoblanc : elle n’a pas résolu le soucis (en tout cas en ce qui me concernait). On se partage les pistes?

Miandrisoa

Votre faîtage (capotage) n’est pas adéquat> On ne devrait pas voir le jour depuis l’intérieur (sinon le vent et/ou la pluie pourraient s’y engouffrer) .

Debile Profond 2.1.5 ™

et au premier cyclone, plus de toit …
Perso le faîtage je le scellerais au mortier.




Raleva

non, il veut dire que si le vent peut s’engouffrer sur une ouverture sur le toit, en haut sur le faîtage, bas en bas, cela peut tout emporter.

ramatoa

ah, c’est l’acrotère montée au dessus de la toiture sur les 2 pignons qui s’appelle tsindri-tafo! merci pour le vocabulaire malagasy

Debile Profond 2.1.5 ™

Une idée alternative, une gouttière et un réseau de tuyaux horizontaux pour faire de la culture hydroponique …

Debile Profond 2.1.5 ™

Je rigole ! 😛

comment image




Olivier

Je suis assez d’accord avec Miandrisoa. Le fait de voir autant de jour à l’intérieur au niveau de la faîtière est préoccupant. Vous avez réussi le « test statique » mais quand le vent fort sera de la partie, il poussera la pluie sous la faîtière et vous aurez de l’eau à l’intérieur. On voit le découpage quelque peu hasardeux de la faîtière, cela suit assez mal les ondulations.
La solution se trouve dans un travail mieux ajusté mais aussi dans un joint en mousse profilé qui évite les remontées de la pluie sous la poussée du vent.
C’est le même problème pour les noues (j’ai appris un mot !), cela doit être mieux ajusté pour de meilleures résultats.
Mais bon, ce revêtement, voyant ces difficultés, je vais le laisser de côté, je préfère le galvabac de loin.

ramatoa

r’efa mampiasa ireny type de toiture ireny dia mila atao importante ny pente ny toiture satria ireny mitovi² @ mampiasa tuiles ihany.
Noue ny anaran’iny faritra iny raha ilay milempona, dia aretier raha ilay mivohitra (ankoatry ny faîtière) .
Tena manahy za hoe mila ravaina kely ny faritra misy iny noue iny dia verina ny mametraka ilay izy sao dia mila atao lavalava ny largeure-ny. Mijereva @ net en tapant noue de la toiture, fa mety hahita izay fombafomba mety aminao ao ianao, na largeur na ny mode de pose.




Debile Profond 2.1.5 ™

a la disqueuse …

Debile Profond 2.1.5 ™

voila, pas nécessaire d’une de grand diamètre, puis avec un disque diamant sa pourra servir a faire des belles coupes aux carrelages pour la suite …

Senior

Même la découpe et pliage de la noue sur la photo ne présente pas encore une protection optimale contre une pluie battante tropicale. Il faudrait rélever les tôles sur les côtés dans le sens de l’écoulement, revenir à l’horizontale puis une petite verticale , à la manière de l’alphabet grec gamma majuscule.

Cette forme de pliage permet d’emprisonner les éclaboussures en cas de pluie battante.

Mais c’est votre charpente qui m’inquiète. Comment elle va tenir quand les bois ronds seront retirés ?

Senior

Ah, autant pour moi alors. Toutes mes excuses




ramatoa

hihihi, non ! vous êtes expert sur d’autre chose que les autres ne savent pas faire.

ramatoa

Je vous en prie
oui, mais comment ils ont plié la tôle. Il y a le système de pliage sur les deux bord, pour que l’eau ne rentre pas à l’intérieure de la maison. Il y a des photos qui montrent ces bords sur internet. Ou c’est déjà tôle pliée à la quincaillerie que vous avez acheté?

mangableu

Mila lalorina amizay ny rindrina amizay mivoaka tsara ny paozin’ny trano. 🙂

ramatoa

ie, mila lalorina mba tsy ho traty ny fotoanan’ny orana indray satria ranotany ilay liant de hourdage

STEPH737

Bonjour, ces tôles « forme tuiles » sont beaucoup plus souples que les classiques « forme bac » qui elles sont suffisamment rigides pour être posées sur les pannes. Il faut normalement les poser sur un lattage horizontal (donc parallèle aux pannes) ce qui impose de mettre des chevrons verticaux entre les pannes et le lattage. Ca fait plus de bois ! Par contre cela crée de l’espace pour pouvoir mettre une noue avec des relevés sur les côtés. Là la noue est forcément une tôle pliée, la seule solution est qu’elle soit suffisamment large pour contenir les remontées d’eau ( vitesse de l’eau dû à la pente, vents… ). l’espacement entre les tôles des deux pans n’a pas vraiment d’importance, à la limite il faut mieux un espace bien visible, ça facilite la découpe des tôles et permet de nettoyer le fond de noue.




Do NOT follow this link or you will be banned from the site!