Iles Eparses : “Ni cession, ni cogestion”

Dépêche

La position française, par la voix de son Ambassadeur à Madagascar, Arnaud Guillois, est ferme et déterminée.

Ah bah oui, ici c’est la France hein 🙂

En face… bah rien. Mutisme le plus complet et vu qu’il n’y a même pas de Ministre des affaires étrangères.

Subscribe
Me notifier des
guest
17 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Ravazaha
Ravazaha
13 jours plus tôt

Ils ont du en avoir marre des gesticulations et élucubrations de l’autre zozo

Modifié 13 jours plus tôt par Ravazaha
veritas
veritas
13 jours plus tôt

En même temps je veux dire l Etat “Malagasy “n’est pas foutu d’assurer la maitrise de son territoire actuel et il revendique pourtant ce bout de terre.

Rafangy
Rafangy
En réponse à  veritas
13 jours plus tôt

werawera tsy maintsy mandeha! meme Ranjeva sait très bien que ces iles ne nous reviendront jamais, et l’autre avec ses promesse à la c*on qui a promis le retour de ces iles avant le 26/06/2020

tsytiafoza
tsytiafoza
13 jours plus tôt

Matahotra an’ilay tenin’ i pasitera mahakasika ny tafika ireo raha tsy izany efa nalefany i Risara Bômba izay nanao école de guerre haka ireo îles éparses. Ny nahagaga anefa dia tsy mbola foana ny asan-dahalo. Sa ve ireo dahalo mafy noho ny tafika frantsay? Azafady fa hay moa ny mpanohitra no tena mafy indrindra dia mbola variana tao ry zareo.

Rafangy
Rafangy
13 jours plus tôt

ces iles sont françaises et le resteront.

The Man
The Man
13 jours plus tôt

Hop! Une petite convocation chez notre fierté nationale, l’intérimaire bon à rien.

gerard
13 jours plus tôt

Je ne peux pas croire qu’un ambassadeur ai pu proférer pareille co…rie !

gerard
En réponse à  elman
13 jours plus tôt

Il n’y a rien, en droit qui puisse permettre a la France de conserver ces îles ! C’est évidemment dommage au regard de leur protection dont personne ici n’a l ‘intention de se préoccuper !

mpijery
mpijery
En réponse à  elman
13 jours plus tôt

Comme disait Ravalo, devenons puissant d’abord, après on va s’en préoccuper, un Madagascar puissant économiquement aura plus de poids pour révendiquer quelques choses. Bien entendu, ce sera dans 50-70 ans si tout va bien

angady
angady
13 jours plus tôt

c’est comme un petit morveux qui pleurniche auprès de sa maman de lui donner un bonbon, soit disant que les bonbons, justement, c’est pour les petits morveux. et quand bien même le sefo fokontany l’ait gentiment appuyé dans les années 70, la maman s’en fout, le bonbon, le petit ne l’aura pas.

Hary
Hary
13 jours plus tôt

Même sans être Pro Rajoelina , il faut que ces îles reviennent à Madagascar .Actuellement, la France possède déjà presque tout l’océan Indien . Le territoire maritime de Madagascar est très petit par rapport à la zone “exclusive maritime française” .Regardez bien sur une carte, et vous verrez que l’Océan Indien est encore largement dominé par Renimalala. C’est un frein au développement. Même si on aura un jour des bateaux de pêches , alors on ne pourra même pas pêcher dans cette zone sans l’autorisation de la France alors que Géographiquement, on est chez nous.Imaginez qu’un jour , un pays étranger revendique la zone maritime de la Bretagne….. Même étant binational , on est en droit de se dire que la France se comporte de manière quasi impériale dans l’océan Indien.Elle a la puissance nucléaire donc elle s’impose .Il n’ y a pas très longtemps , elle a organisé un exercice militaire dans cette zone pour montrer qui est le plus fort. Aujourd’hui , effectivement , on a un président malgache qui n’est pas à la hauteur pour défendre quoi que ce soit. Mais il faut résister et voir plus loin , dans 50 -60 ans ans .Les générations futures seront meilleurs que nous .

Hary
Hary
En réponse à  elman
13 jours plus tôt

Vous avez raison concernant les accords de pêche ,que ce soit avec le Japon ou avec l’Union Européenne : Madagascar se fait piller ses ressources maritimes. Ces pays sont en position de force dans les négociations.Le Japon a financé le port de Tamatave à hauteur de 500 millions d’euros donc il y a bien une contre partie. L’Union européenne est le bailleur de Madagascar donc pareil nos politiciens baissent la tête. Sans compter sur d’éventuelles commissions, ou avantages en nature accordés à certains manamboninahitra .

Dagokely
Dagokely
En réponse à  Hary
13 jours plus tôt

Comme vous dites, le sujet sera à revoir dans 50 – 60 ans et encore… car il n’est ni urgent ni utile aujourd’hui. Les avoir pour en faire quoi ? Pour qu’elles pourrissent sur place ou pour les vendre à d’autres puissances qui vont les détruire ? … Vous parlez de développement? déjà il faut d’abord développer la Grande île principale qui va bientôt atteindre le fond (5e le plus pauvre du monde), il faut d’abord s’occuper d’Elle avant de réclamer quoi que ce soit . Et même remercier la France de prendre en charge ces îles… Pour l’instant il faut vraiment arrêter de parler de ces îles, il y a plein d’autres chats à fouetter. ça attise juste la haine contre la France alors que c’est le pays qui aide le plus et évidemment il y a un contre-partie, mais c’est la vie. Vive Madagasikara !

Miserana
Miserana
En réponse à  Hary
12 jours plus tôt

Certe vous avez raison pour le principe. Mais dans l’état actuel des choses et des personnes, je préfère largement voir ces îles protégées et gardées par la France. On ne sait même pas gérer la grande et riche île qu’on a actuellement et si c’est pour les prendre et donner aux plus offrant (au détriment de la plèbe hélas), sans façon, merci.

A la une

Fil info

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires