La centrale de Mandraka produit 24 MW en temps normal

Oui c’est formidable et ?

Et aujourd’hui, faiblesse des précipitations oblige, la Mandraka ne produit plus que … 2 MW.

Mes pauvres chéris, vous n’êtes pas sortis de l’enfer du delestage.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

69
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
mangableu
Membre

Tokony mamoaka hira vaovao indray ny tarika rebika amin’ity resaka jiro tsy mandeha, rano tapaka ty. 🙂

Olivier
Invité
Olivier

Oui, mais comme vous l’avez si bien rappelé maintes et maintes fois sur ce blog, ceci n’est pas nouveau, c’est tous les ans la même chose,
C’est comme les cyclones, il y a une saison pour ça et que même si tu n’en prends pas un sur la figure pendant 2 ou 3 ans, c’est pas pour autant qu’il n’y en aura plus.
Du coup, petit conseil gratuit, consolide ta maison dès maintenant parce que la saison approche… (si tu avais oublié).

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

Tout ça est lié avec le niveau du lac Mantasoa. Normalement la vanne venant du lac ne doit-être ouverte qu’en temps d’hiver, quand la pluie ne suffit à arroser Mandraka. Mais hélas avec cette histoire de production de caviar, cette vanne est ouverte tout au long de l’année pour les esturgeons. Résultat, le niveau du lac est très très bas. Maintenant Mandraka ny produit plus que 2 MW avec la vanne toute ouverte 🙁

ramatoa
Invité
ramatoa

hmmm, merci pour cette info

babakaty
Membre
babakaty

Je confirme votre dire à propos de ce ferme d’esturgeon,que voulez vous ,il nous faut des investisseurs et des devises même au détriment de l’environnement et de l’énergie.Le proprio avait le bras long du temps de Rajao quand les autochtones ont commencé à tirer la sonnette d’alarme à propos de cette usine de production de caviar et ici à actutana on a d’ailleurs fait le louange de ce  » génie » ,il n’y a pas que Mandraka qui en pâtit mais toutes les rizières en amont jusqu’à
la plainee d’Ankay où survivent quelques milliers d’âmes …bref.

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

‘il nous faut des investisseurs et des devises ‘ ..
Malheureusement tout ça ne rapporte ni pour la commune ni pour la région, car le ‘génie’ ne daigne à payer le moindre impôt. Il serait vraiment temps de ne plus se laisser piétiner par des investisseurs qui se croient être en terrain conquis.




ramatoa
Invité
ramatoa

ka io le hoe misy investissement dia ilay vola no tena étudier-na miaraka @ le investisseur fa ilay fiantraikany @ fiaraha-monin’ny firenena r’efa mandeha ny exploitation tsy vo-étudier

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

Manondraka any ambonimbony any mihitsy ilay ranamana. Mikaikaika daholo ny mponina sy ny commune, fa atody miady amam-bato e. Olona aman’arivony no very asa sy fivelomana amin’izao fa dia ohatran’ny tsy mba misy mpiaro.
Kanefa anie mankeny Mantasoa fotsiny ianao dia mahita fa tena nidina faran’izay ambany ny haavon’ny rano.

ramatoa
Invité
ramatoa

izay vao tadidiko fa nisy nanao fitarainana be io t@ andron’i Hery Rajaonarimampihanina

kof
Membre

Ah donc maintenant c’est de la faute de ces vazaha qui s’en mettent plein les fouilles avec leur caviar. lol. Effectivement avec ce genre de mentalité, le pays n’est pas prêt de sortir de l’auberge.

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

C’est un grand problème que vous le voulez ou non Kof, libre à vous de vous moquer des gens qui n’ont ni forces ni moyen de lutter contre ce fléau. Moi cela me touche personnellement, mais c’est une autre histoire.

kof
Membre

Le jour où vous (ou quelqu’un d’autre) apportez la preuve de ces allégations, je fermerai ma grande gueule. Tout ça c’est de la jalousie typiquement gasy. Quelqu’un réussit? il monopolise négativement toutes les attentions. Et bien ça n’a pas tardé pour ces vazaha.




ramatoa
Invité
ramatoa

mais s’ils sont conscients qu’il leur faut de l’eau toute l’année pour laisser de l’eau pour leur caviar qu’ils trouvent une solution pour leurs cultures car vu l’explication de rakoto Normalement la vanne venant du lac ne doit-être ouverte qu’en temps d’hiver, quand la pluie ne suffit à arroser Mandraka. Mais hélas avec cette histoire de production de caviar, cette vanne est ouverte tout au long de l’année pour les esturgeons. Résultat, le niveau du lac est très très bas. Maintenant Mandraka ny produit plus que 2 MW avec la vanne toute ouverte. Car la population a besoin d’eau et d’électricité suffisants. Il s’agit d’une population mais pas l’intérêt d’un particulier

kof
Membre

Tsaho. Vous ne vous rendez même pas compte. On est en train de livrer ces gens en pâture à la colère populaire pour la détourner de la jirama et du pouvoir. Tél que je connais les endémiques, ça ne m’étonnerait même pas qu’ils aillent brûler cette ferme à la place de la jirama.

ramatoa
Invité
ramatoa

ce n’est pas un tsaho, ce de la réalité sur place

kof
Membre
VIP

Même si ces gens reçoivent de l’eau du lac Mantasoa, vos problèmes d’électricité ne viennent pas de ça. C’est pas possible.

mpijery
Membre
mpijery

Une vanne ouverte uniquement l’hiver avant et qui est maintenant ouverte toute l’année change beaucoup de chose sur le niveau d’un lac, bien sûr, ce n’est pas la seule source du problème, mais c’en est une

kof
Membre
VIP

Vous pouvez retourner le problème dans tous les sens. Le fait est que c’est plus que pas normal qu’un prélèvement d’eau d’un lac pour une pisciculture plonge une capitale dans le noir. Izay, vita.




mpijery
Membre
mpijery

Attention, il y a une nuance entre une vanne ouverte toute l’année et le prélèvement effectif de la pisciculture dont je ne connais pas du tout le volume.

kof
Membre
VIP

Comme l’a expliqué Olivier, ce dont une pisciculture a besoin est insignifiant au regard des besoins d’une centrale hydroélectrique. Faux problème. Le vrai problème est que la capitale reste alimentée par la même centrale qu’il y a 40 ans alors que sa population a explosé depuis. Et qu’en plus rien n’a été fait pour pérenniser l’alimentation en eau de la centrale en 40 ans.

Si vous croyez qu’il suffit de fermer une soi-disant vanne destinée à une pisciculture pour voir la situation s’améliorer ne serait-ce qu’un peu, vous devriez postuler pour le poste de DG de la jirama, voire de ministre de l’énergie. C’est le niveau de compétence requise. 🙂

mpijery
Membre
mpijery

Personne ici ne connaît l’importance de cette pisciculture, et il ne s’agit pas de la fermer pour avoir plus d’eau, mais de manière plus globale, il faut chercher comment mieux gérer l’eau car c’est ça le véritable problème ici

kof
Membre
VIP

Même si c’était une méga pisciculture, ça ne serait toujours pas de sa faute. 🙂 Elle ce qu’elle fait c’est produire de la richesse et elle a besoin d’eau pour cela. Encore une fois, pourquoi ne demandez vous pas de fermer les entreprises et les usines de la capitale, grosses consommatrices d’électricité, pour assurer le courant au vahoaka? C’est pourtant exactement la même chose, le même raisonnement.

mpijery
Membre
mpijery

Je n’ai pas demandé de la fermer, mais il faudra mieux gérer l’eau car la ressource est clairement insuffisante dans cette région

kof
Membre
VIP

Je n’ai pas demandé de la fermer

ça revient à ça. Au bout du bout. Car s’il y a une vanne ouverte pour cette pisciculture, c’est qu’elle en a besoin. Remettre en question l’ouverture de cette vanne, c’est remettre en question l’existence même de la pisciculture.




ramatoa
Invité
ramatoa

et il ne s’agit pas de la fermer pour avoir plus d’eau, mais de manière plus globale, il faut chercher comment mieux gérer l’eau car c’est ça le véritable problème ici

exact!

Olivier
Invité
Olivier

Si vous croyez qu’il suffit de fermer une soi-disant vanne destinée à une pisciculture pour voir la situation s’améliorer

Vous n’avez pas compris qu’il semble que l’on fasse couler une grosse rivière sortant de Mantasoa pour que la pisciculture puisse être « en eau ».
Les 99 % qui coulent dans cette rivière que l’on fermait avant en hiver sont perdus vers l’aval.

kof
Membre
VIP

Peu importe le sens du détournement. Moi j’ai compris que de l’eau destinée à la centrale était d’une façon ou d’une autre utilisée par la pisciculture et que par conséquent la capacité de la centrale est affectée. Je ne bois pas cette explication là désolé. Mais libre à vous après tout 🙂

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

@ Kof, il ne s’agit pas de fermer la vanne destinée à la pisciculture. Il s’agit de gérer la vanne qui permet d’arroser Mandraka, qui est déjà à la sortie de la pisciculture donc. Pourquoi cette vanne est ouverte 12 mois sur 12 maintenant?

kof
Membre
VIP

@Rakoto,

Vous croyez vraiment que cette pisciculture pèse aussi lourd aux yeux d’ANR pour qu’il sacrifie Mandraka et l’approvisionnement en courant de la capitale à son profit? M’enfin pensez-y sous cet angle un peu. S’il y avait un fusible à faire sauter de ce côté là pour améliorer la situation, ne croyez-vous pas qu’on l’aurait fait sauter depuis longtemps? C’est un pouvoir déjà aux abois. Prêt à tout pour regagner un peu de crédibilité auprès de ses électeurs.

Mais méfiez-vous, maintenant que l’idée a, semble-t-il, bien fait son chemin, le pouvoir pourrait bien la saisir en chemin et l’exploiter. Cette pisciculture de vazaha qui se bâfrent de $ pourrait bien devenir le bouc-émissaire parfait sur qui détourner la colère du vahoaka. La preuve… Même ici sur actutana on est prêt à mordre à l’hameçon.




Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

@ Kof, vous savez la politique m’importe peu. Tout ce que je vois c’est que la vanne est ouverte en permanence, pourquoi? Après c’est le rôle de ANR en effet de trouver un compromis entre la pisciculture, Mandraka et l’asséchement du lac. Moi j’essaie de défendre uniquement la cause des paysans et pêcheurs, … en étant à dix milles lieux de Mantasoa.

Olivier
Invité
Olivier

Sans remettre en question ce que Rakoto dit, il y a quand même quelque chose de difficile à expliquer. Une pisciculture demande quelques centaines de m3 par jour tandis que la centrale de la Mandraka a besoin de 12 ou 13 m3 par seconde pour délivrer ses 24 MW… Ce qui donne quand même plus d’un million de m3 par jour.
Donc si la dérivation est ouverte en hiver pour que la pisciculture puisse prélever la très petite quantité d’eau dont ils ont besoin, il faut en effet qu’ils déplacent leurs installations. Qui ne servent qu’à multiplier et aguerrir les petits esturgeons qui sont ensuite élevés en pleine eau dans des filets flottants.
Il serait très utile que les promoteurs du projet s’expliquent. Sinon, en effet, leur silence est complice.

kof
Membre

Pfff! Moi j’y vais pas par 4 chemins. Je remets en question ce que dit Rakoto. Point. Les problèmes de cette centrale ne s’expliquent en rien par l’existence de cette pisciculture, vannes ouvertes ou pas. No way.

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre

La preuve cette centrale a toujours eu des problèmes en hiver et ce bien avant que cette pisciculture ne s’installe !

kof
Membre

Non mais vous réalisez le raisonnement ? Interdiction de produire si ça consomme des ressources ( ici de l’eau). Le bon raisonnement serait de mettre la pression sur le pouvoir pour que tout le monde ait accès aux ressources. Non, au pays endémique, on va mettre la pression sur ceux qui produisent pour qu’ils consomment moins de ressources. Sachant qu’on parle ici de niveau de ressources ridiculement bas. Fermez donc le peu d’usines et d’entreprises existantes car elles consomment trop d’électricité au détriment du vahoaka (ça revient à ça et ça va probablement finir par être demandé). Fermez la pisciculture d’esturgeon car elle consomme trop d’eau destinée à produire du courant pour le vahoaka. Etc… C’est vraiment l’état d’esprit qui va pas dans ce pays. Un état d’esprit qui en fait le paradis des politiciens.

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

Pas de soucis Kof, loin de moi de jalouser la réussite de quiconque. Je réagis juste car cette affaire me touche particulièrement en étant natif de la région. De toutes les façons comme je vous disais: atody miady amam-bato. Nous n’avons que les yeux pour pleurer et tant pis pour nous. Sachez juste qu’il ne s’agit point d’une diffamation, notre analyse repose sur une étude sérieuse avec une batterie de preuves. Mais bon, nous n’avons jamais eu de gain de cause. Tant pis pour Mantasoa, tant pis pour le Tanindrazana, et tant pis pour Mandraka.




Olivier
Invité
Olivier

Ce qui manque ce sont des journalistes d’investigation capables de pondre des articles bien documentés sans pressions (je rêve).
Du coup tout le monde se fend de son commentaire peu ou pas étayé qui n’apporte aucune preuve.

Rakoto
Membre
Rakoto

Ce n’est pas faux. Mais de quelle preuve voulez-vous? Qu’on fasse copier-coller des documents ici?
Perso je n’ai rien contre la pisciculture, au contraire j’en suis fier. Il est vrai également que la déforestation contribue gravement à l’asséchement du lac.
Seulement, il faudrait ouvrir la vanne de Mandraka uniquement en hiver, comme avant.
Et il faudrait que l’état s’occupe accessoirement de l’impôt dû pour que cette pisciculture soit la fierté de toute une région.




Olivier
Invité
Olivier

Vous êtes quand même bien renseigné pour savoir ce que paye (ou non) une société comme impôts.
C’est public ça ?

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

Oui je suis bien renseigné concernant ce cas de Mantasoa (uniquement), qui me concerne personnellement. Après je ne suis pas du tout apte à aller fouiner côté service des impôts.

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre

Voici les méthodes de calcul des besoin en eau des piscicultures
http://www.fao.org/3/AB847F/AB847F02.htm

Ianona
Membre
VIP

Il est 14:10 et pas d’eau ni électricité chez moi depuis 8:30

mpijery
Membre
mpijery

Ne vous inquiétez pas, le délestage ne date pas d’aujourd’hui 😛

ramatoa
Invité
ramatoa

et comment on prépare les nourritures ? car évidemment que l’eau des bornes fontaines aux alentours non plus ne marche pas




mpijery
Membre
mpijery

Il y a déjà le nettoyage à sec, on trouvera bien un cuisson à sec

mangableu
Membre

Hahaha!

kof
Membre

Demandez à ANR. Si possible dans la rue. 🙂

kof
Membre

Mahereza! Tsy mijanona mandresy ny tolona.

damo
Invité
damo

sérieux c’est plus vivable depuis une semaine, a talatamaty on a de l’eau à profusion mais l’électricité…ça coupe durant des heures ça revient 20 minutes et ça recoupe, on est sur du 50/50 en terme d’heures de la journée avec et sans électricité mais ça s’empire et bientot on sera content d’avoir du courant 3h par jour!

Vzmb
Membre

Merci à dadabe Dédé pour cet ouvrage révolutionnaire qu’est la centrale hydroélectrique populaire de Mandraka.
Malheureusement, endémicité oblige, vos successeurs ne savaient pas en prendre soin




Rafangy
Membre
Rafangy

rectif, ce n’est pas Dédé qui nous a donne cette centrale de Mandraka, lui, c’est plutot Andekaleka et Namorona, je ne parle pas de ces thermiques trop gourmandes en gas oil(uniquement) que Dédé l’ancien revolutionnaire rouge a loué pour sa fille cherie, devenue général lors des evenements de 2002

Vzmb
Membre

effectivement, je pensais à Andekaleka en écrivant Mandraka 🙁 à Andekaleka il y a bien l’armoirie de la RDM à l’entrée de la centrale




Rafangy
Membre
Rafangy

avec la plaque mentionnant les noms des gens qui l’ont inauguré

Rafangy
Membre
Rafangy

et le lac de retenue, là, avant d’entamer l’epingle, c’est à sec aussi?

mangableu
Membre

Rehefa tena nandinika aho dia olona toy i Rafangy itony no tokony hatao conseiller présidentiel satria sady observateur no afaka mandroso soso-kevitra mifanaraka tsara amin’ny filan’ny mponina.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!