Le jour où j’ai viré Le Parisien de mon Google Actualités

Bah quoi, pas bien Le Parisien ?

Si très bien mais tomber systématiquement sur « Vous avez lu vos 5 articles, merci de vous abonner » c’est agaçant. On n’a pas accès à l’article d’une part et on a perdu du temps de l’autre.

Donc je ne comprends pas pourquoi Google continue à référencer un site payant.

Heureusement qu’il nous autorise à déférencer nous même certains flux, en deux clics.

Zay, vita.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

12
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
kof
Membre
VIP

Moi c’est le New York Times (que je lis relativement souvent) qui m’agace de cette façon. Eux ne disent pas par contre à combien d’articles gratuits vous avez droit, ils vous disent juste que vous avez atteint la limite. Grrrr!

Lalabe
Invité
Lalabe

J’adore le pragmatisme des anglophones. Ils vous disent poliment que vous avez atteint la limite, alors que les francophones vous réclament de passer à la case abonnement. Bah, pour les deux cas, c’est la même chose mais la manière de le faire est différente

feng.chou
Invité
feng.chou

Belle question de celle des « Business Model » de structures centenaires 🙂

Olivier
Invité
Olivier

Protection toute relative de leur part puisqu’il suffit de lire l’article du Parisien en navigation privée pour duper le compteur
Moins simple avec Challenges ou Le Point…

Ianona
Membre
Gold

Il suffit aussi de supprimer les cookies et de changer d’IP.

kof
Membre
VIP

Oui certes, tout le monde connaît la parade mais on n’a pas forcément que ça à faire. 🙂




Ianona
Membre
Gold

la manip prend 1 milliseconde et si vous voulez vraiment accéder au site on prend la peine de le faire, non?

kof
Membre
VIP

C’est pas (forcément) la durée de la manip le problème. C’est (aussi) l’inconfort d’y penser.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!