Le kilo du riz dépasse de nouveau les 2000 ar dans la Capitale

Comme me l’a prédit mon paysan d’Imerintsiatosika, ça va être rock’n’roll le riz cette année.

Pluviométrie faible, recoltes faibles, cette denrée de base va devenir produit de luxe.

Le syndrome de l’Ethiopie en famine dans les années 80 frappent à nos portes.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
angelikedemada

Eh oui, plus il y a de fous moins il y a de riz, j’en ris encore (ce n’est pas moi qui le dit)…

despote

Du temps de Marco, on encourageait les malgaches à cultiver et consommer du sorgo qui, paraît-il, présente les mêmes valeurs nutritives que le blé. Cela pourrait être une excellente piste à explorer pour faire face à la probable future flambée du prix du riz.

Et ça pourrait aussi donner des idées de recette à notre chère Ardine.

no name

,
j’ai essayé le sorgho. Si c’est pas bien cuit, c’est quelque peu difficile à avaler. Je suis aussi allé à des famadihana où le riz était mélangé à du sorgho, et j’ai cru que c’était des voan’ahi-dratsy et qu’ils n’avaient pas trié le riz

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!