Le Ministère des Affaires Étrangères persiste et signe

Dépêche

Ce sont des mesures qui étaient déjà en vigueur” nous dit-on.

Mais on s’en fout lol.

Allez intercepter les futures esclaves dans les pays arabes mais ne venez pas em*merder les jeunes au pair dans les pays occidentaux, merci.

Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
carole
carole
1 mois plus tôt

je viens d’écouter Dora. Elle a proposé de noter les noms et bureaux de toutes les personnes à “visiter” pour avoir le sésame l’autorisation de sortir pour voir combien de temps et d’argent cela va coûter.

Rafangy
Rafangy
En réponse à  carole
1 mois plus tôt

c’est simple: il suffit de prendre en compte tous les noms decidés en conseils de ministres

Gerard
1 mois plus tôt

Et, pour essayer de faire en sorte que ces gens n’aient pas envie de se barrer, c’est quel ministère ?

Rafangy
Rafangy
En réponse à  Gerard
1 mois plus tôt

on va organiser une concertation nationale pour etudier cela!
pour rappel, la concertation nationale sur l’agriculture, la 1ère jamais organisée partout dans le monde, va couter aux alentours de 1 milliard ariary, et je crois que cette somme pourra acheter des dizaines de tonnes d’engrais NPK, ou encore un ou deux tracteurs, mais le mamimbahoaka préférer donner toute cette somme aux copains-coquins

Rafangy
Rafangy
1 mois plus tôt

c’est curieux hein! à chaque fois que ça part en sucette, ce sont toujours les prédécesseurs hein! et pourquoi, quand le oranges trouvent que c’est aberrant, ils ne suppriment pas carrement la mesure? et le ministre formule mathematique, pourquoi il sort un communiqué sans signature?
ce que me predecesseurs n’ont jamais fait en 60 ans, nous allons le faire tompokolahy sy tompokovavy




Njakanirina
Njakanirina
En réponse à  Rafangy
1 mois plus tôt

Le communiqué est sans signature parce que personne ne veut être tratra farany.

Fil info

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires