« Les employés du Ministère d’abord, les enseignants ensuite »

Toute honte bue, c’est en substance ce qu’a déclaré à la presse la Ministre de l’Éducation nationale.

En d’autres termes, allez hop, 65 000 ar d’abord pour les employés du Ministère et s’il reste quelque chose, on donne aux Professeurs.

Mais pu*tain, c’est ça un Ministre ? Si t’as pas compris qu’il fallait d’abord donner 65 000 ar aux profs et le reste à tes fonctionnaires fantôme, pose ta dem quoi, c’est incroyable ça.

Oui sur mon bureau la dem. Pour avant hier. On serait en 2028 avec moi comme Président, je vous garantit que ça se serait passé exactement comme cela.

Quand on comprendra dans ce fou*tu pays qu’un enseignant qualifié devrait gagner autant, si ce n’est plus qu’un Ministre, là on aura peut-être enfin une toute petite chance d’entrevoir le minuscule bout du tunnel au loin devant.

Désolé c’était le coup de gueule du dimanche matin. Mais encore une fois, le fait est là : pas terrible du tout l’équipe d’Andry Rajoelina. Totalement nulle même.

Les enseignants en grève ont délivré un ultimatum qui expire ce soir pour que leurs 65 000 ar leur soient réglés. Sinon quoi je ne sais pas mais ils ont tout mon soutien. Quel mépris pour leur corporation, c’est hallucinant.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

14
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Ianona
Membre
VIP

Comme si les enseignants ne faisaient pas partie du ministère, ou bien parce qu’ils ne travaillent pas dans les bureaux du ministère qu’on peut les traiter par dessus la jambe.

lalabe
Invité
lalabe

Et oui, lamentable, l’année débute comme elle s’est terminée en 2019, en catastrophe

no name
Membre

tsy mpiasan’ny ministère anie ireny e

alevanar
Membre
alevanar

en 1969, un enseignant avec bac + 4 et concours en dernière année) gagnait 66 000 fmg brut en débutant donc 60 000 fmg net, ce qui lui assurait environ 1 304 kg de riz madrigal (bonne qualité à 46 fmg le kg), à l’heure actuelle le salaire net devrait être de 23047200 ariary en achetant le riz à 1 800 ariary le kilo, à l ‘heure actuelle, je n’ose plus demander aux jeunes enseignants leur salaire de début de carrière,
avec la somme de 60 000 fmg on pouvait vivre, c’est à dire se loger, se nourrir, l’école publique était de bonne qualité et les soins étaient gratuits il me semble dans les hôpitaux et les centres de santé, on était à la disposition du ministère c’est à dire pouvant être affecté à tout moment et en général le premier poste était hors de sa région ou ville d’origine ce qui permettait un brassage de population et apprenait aux enseignants à découvrir d’autres régions,
si quelqu’un se souvient de cette époque que « les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre » car malgré tout il n’y avait pas que des bons côtés mais ce n’est pas le sujet de ma contibution

babakaty
Invité
babakaty

Elle fait partie du quota du parti MMM de Hajo ,qui au passage a le plus grand nombre de ministre dans ce gouvernement ….

zo.zefa
Invité
zo.zefa

Sans parler des employés du ministère qui ont ‘sagement’ gardé leurs parts comme certaines subventions ou vacations.




ilpensiero
Invité
ilpensiero

il faut attendre la fin du mandat avant de pouvoir le juger a sous entendu le Prezida nespa? en attendant donc, les enseignants n’ont qu’a crever

Ralek
Membre
VIP

Euh… On parle de la ministre incapable là ? Fuite de sujet, grève des étudiants, tout ça ??

Lemaizina
Membre
Lemaizina

Le DJ avait pourtant bien dit : « TOUS les fonctionnaires »?

Sendra
Membre

Croire aux paroles d’un dj?

no name
Membre

Ny zanak’izy mianakavy angaha misy ampianarin’ireo olona ambaniany ireo e. Tsy hiasan’ny sainy izany.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!