« Les exportations doivent faire l’objet de provision d’impôts »

Taxer, taxer, taxer, toujours la même rengaine.

Par contre inciter, inciter, inciter, on n’a rien vu jusqu’ici.

Inciter à quoi ? Incitation à l’embauche, réduction voire exemption des charges pendant une période donnée, primes d’activité, que sais-je moi.

Toujours presser comme un citron et toujours les mêmes, on dirait qu’on ne sait faire que ça.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

21
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Ianona
Membre
VIP

Taxer à outrance qui qui sont déjà taxés, aiza moa no tsy ho betsaka ny informel.

Lalabe
Invité
Lalabe

Le régime Rajoelina arrive à ses limites, Andry and co sont désormais au pied du mur, alors, il faut trouver des fonds vitesse grand « V »pour financer le « velirano ». Rappelez-vous, il s’est mis tout le monde à dos, notamment, les partenaires financiers. comme la banque mondiale ou le Fmi.

Et visiblement, les belles paroles et autres promesses se sont évaporées dans la nature, commence maintenant la saison des « ady an-trano« . Le « firaisankina » explose, on balance tout sur les réseaux sociaux comme pour cette guerre qui n’en fini plus entre le MMM de Hajo Andrianarivelo et le Freedom de Lalatiana Andriatongarivo Rakotondrazafy.

Rafangy
Membre
Rafangy

laisser faire, laisser aller

Mbinina
Invité
Mbinina

Les caisses de l’état sont vides et si on ne taxe pas, on ne pourra pas payer les fonctionnaires qu’on a augmenté de 13 %. On a déjà dépensé le pactole obtenu de la vente d’Ambohitrimanjaka et des millions d’hectares un peu partout dans mada. Hajo connait bien le sujet. A ce rythme, ce sont les malagasy qu’on va vendre au plus offrant. D’ailleurs, les histoires de kidnappings se multiplient sur les réseaux sociaux.

Rafangy
Membre
Rafangy

malheureusement, ce ne sont pas seulement les caisses de l’Etat qui sont vides, la preuve, cette recherche de cerveaux…

Rafangy
Membre
Rafangy

d’ici peu, même l’air qu’on respire sera taxé




kof
Editor
VIP

Taxer les exportations? Je n’ai jamais rien entendu d’aussi stupide. Surtout venant d’un pays dépendant des maigres devises apportées par une maigre exportation (surtout agricole). Et ça veut dire quoi taxer les exportations d’ailleurs? Si vous exportez, ça veut dire que vous êtes une société. En tant que telle, vous payez déjà vos taxes, comme n’importe quelle société. Il faudrait donc que vous payiez une taxe supplémentaire liée à votre activité d’exportateur? Bah c’est simple : les exportateurs vont répercuter la taxe sur le prix du produit. Ce qui se traduira par des prix moins compétitifs. Donc concrètement le kg de litchi acheté par le consommateur français va augmenter. Ben les importateurs de litchi français vont se tourner vers d’autres pays. C’est tout. Et c’est pareil pour tout. La vanille est déjà hors de prix. Vous allez encore la surtaxer? Ataovy sérieux. Une méconnaissance des réalités économiques à ce point c’est consternant.

Rafangy
Membre
Rafangy

quand je dis que ce ne sont pas seulement les caisses qui sont vides, mais beaucoup de têtes aussi…

Pov de nous
Invité
Pov de nous

Vous avez entièrement raison. Et je suis sûr que le Prez ne comprend rien de la macro-économie (création de richesse, de valeur ajoutée, incitation fiscale, balance commerciale….). Même son IEM, il est certainement pas sûr que ça le ferait. Normal qu’il cherche des cerveaux pour réaliser (dans ses rêves bien sûr!) en 4 ans ce que les autres n’ont pas fait en 60 ans. En passant,je me demande pourquoi l’elman a enlevé le compte à rebours, tic tac tic tac, il faudrait même ajouter la liste de ses « velirano » pour suivre ses réalisations. On checkera ensemble en fonction du compte à rebours.

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Ce serait excellent de créer un tableau de bord des velirano et chaque semaines nous noterions ce qui a été fait et pas fait, ça me plait grave cette idée ! ( surtout que l’elman en est un spécialiste de ces tableaux de bord !) 😛 mdr

Olivier
Invité
Olivier

Même si cela n’est pas une taxe (c’est un acompte d’impôt), l’exportateur le ressentira bien comme tel car il aura un manque en trésorerie qu’il n’a pas pu prévoir dans son business plan.
Ce dispositif semble être une contre-mesure à toutes ces entreprises exportatrices qui déclarent des résultats minables (et payent donc des impôts dérisoires).
Il est facile de comprendre que les entreprises ne recevant rien en retour des impôts qu’elles payent, elles ont pris leurs dispositions pour payer le moins d’impôts possible (il y a plein de méthodes). On peut les comprendre.
Cercle vicieux qu’il est difficile de briser…




Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Quid des produits exportés refusés a l’arrivée par le destinataire car de mauvaises qualités ou ne respectant pas certaines normes et retour a l’exportateur/envoyeur qui fera comment pour récupérer les pertes ?

kof
Editor
VIP

Si c’est une avance d’impôt c’est pire encore. C’est-à-dire que les opérateurs doivent payer un impôt sur de l’argent qu’ils n’ont pas encore gagné. C’est contraire à toutes les règles. Et ça va tuer la concurrence et la vitalité du secteur car seuls ceux qui disposent de liquidité car déjà bien établis pourront s’acquitter de l’avance d’impôt.

En plus la douane n’a-t-elle pas les données des produits exportés? Ces produits exportés sont bien déclarés à la douane non? Ainsi que les devises provenant des revenus des ventes sont déclarés à l’Etat. L’Etat sait tout en principe. ça parait difficile de tricher. Enfin, si l’Etat fait son boulot bien sûr.

Olivier
Invité
Olivier

Il est très facile de tricher en faisant intervenir une société intermédiaire dans un paradis fiscal, Maurice par exemple.
De grosses entreprises occidentales peuvent aussi acheter les matières premières produites par leur succursales à Madagascar en les payant au plus bas prix.

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

C’est-à-dire que les opérateurs doivent payer un impôt sur de l’argent qu’ils n’ont pas encore gagné

Toujours le mode kopi/kole, c’est ce qui avait été le premier motif d’incarcération de Carlos au Japon … 🙁

rakotosambany
Invité

faly sy maika ery mi-taxer kanefa tsy mba misy tamberin’andraikitra ho an’ny mpandoa hetra fa very an-javony fotsiny any.




Olivier
Invité
Olivier

Il me semble que les importations sont également touchées par cet acompte de 2% de la valeur en douane.
L’idée semble de hâter les recettes sans attendre le dépôt des résultats annuels des entreprises…
Fébrilité ?

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Taxer les importations d’accord mais pas les exportations !
c’est anti économique l’exportation fait rentrer des devises dans les caisses de l’état alors que l’import en fait sortir, c’est nul comme décision !

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!