Les idiots endémiques continuent à mettre le feu à leur pays

On est en 2019 et certaines « peuplades » continuent à mettre volontairement le feu à la forêt et à la savane pour, selon eux, « améliorer les cultures ».

Ils ont donc mis cette semaine le feu à la réserve d’Ankarafantsika, sur la RN4 dans le nord-ouest du pays.

Là, puisqu’on est maintenant en mode survie et légitime défense, je propose d’éliminer directement ces pyromanes obscurantistes moyenâgeux pris en flag ? Rétablir la peine de mort en 2028 devient une nécessité impérieuse.

La terre rouge désertique léguée à nos enfants se précise de plus en plus.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

9
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Ianona
Membre
Gold

y a pas de canadair pour éteindre ce feu?

Ralek
Membre
VIP

Fa tsy hoe izay mandoro tanety mandoro tanindrazana moa?
En plus, c’est bon pour la culture… mais au dernière nouvelle, ils ne cultivent pas sur les surfaces brûlés à ce qu’on sache!
En plus d’être con, ça se prend pour des spécialistes en agronomie en plus?

Olivier
Invité
Olivier

La « culture » sur brûlis est une technique très ancienne que l’on retrouve dans beaucoup de pays. Le feu permet de défricher avec peu d’efforts et rend les nutriments du sol immédiatement disponibles.
Avec une faible pression anthropique, ce procédé probablement pré-historique, ne posait pas vraiment de problème; la forêt se régénérant complètement avant que le cycle ne soit reproduit.
Ce n’est plus le cas depuis longtemps et les 200 000 Ha perdus chaque année à Madagascar le sont principalement par le brûlis et beaucoup moins par la fabrication du charbon (production presque pérenne).
Mais avant de les pendre haut et court, il faut donner des alternatives pour se nourrir à ces pauvres paysans. Ils sont tellement pauvres que leurs seuls outils sont une boîte d’allumettes et un bâton pointu pour faire le trou où déposer la semence de vary an-tanety. Aucune angady, certains possèdent un antsy gory, c’est tout.
Ils sont des centaines de milliers dans ce cas.




mpijery
Membre
mpijery

ce procédé probablement pré-historique,

Ah, mince, je croyais qu’on était au moyen-âge 😛

kof
Membre
VIP

Le brûlis, c’est justement ce qui ravage l’Amazonie en ce moment. Un Bolsonaro endémique pour mettre de l’huile sur le feu? lol

Ceci dit, il est triste de constater que quand l’Amazonie brûle ça devient une affaire mondiale. Mais le pays endémique brûle, personne ne remarque. Insignifiants. Sur tous les plans. Voilà ce qu’on est devenu.

mirab
Membre
mirab

the walking dead à la malgache. 🙂

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!