Les pétroliers importent le pétrole… au compte goutte ?

Dépêche

Cette pénurie de gasoil devrait sérieusement mettre la puce à l’oreille.

Pénurie de gasoil signifie automatiquement baisse des importations de carburant.

Une baisse qui s’explique parfaitement : les pétroliers attendent que l’État leur règlent les centaines de milliards ar qu’il leur doit.

Tu règles pas ton ardoise ? Et bien tu n’auras plus de carburant.

C’est aussi simple que ça.

Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Miserana
Miserana
1 mois plus tôt

Hitranga ihany angamba Bemolanga atsy ho atsy.

Rafangy
Rafangy
1 mois plus tôt

j’ai vu des photos sur fb pour montrer que le gas oil est bien arrivé à toamasina! et chose curieuse, les taxibrousses en provenance de mahajanga relatent qu’ils n’on pas de problème e carburant jusqu’à ambondromamy, je ne sais pas pour toamaisna

Raza
Raza
1 mois plus tôt

Tu règles pas ton ardoise ? Et bien tu n’auras plus de carburant.

D’un autre côté, un pétrolier qui ne vend plus de carburants, il n’a que des charges et aucune recette…
Et du coup, il peut très vite obtenir le même statut que l’état : la faillite.
L’insupportable, financièrement, n’est peut-être pas si loin…
Et là le château de cartes… aïe aïe aïe !

Fil info

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires