L’étrange cas Tence Mena

Faisant partie des derniers rapatriés le 19 mars, le cas Tence Mena est étrange.

En quarantaine à Anosiala et testée 3 fois depuis, elle a toujours été négatif.

Puis hier un 4ème test… qui se révèle positif.

Cela pose donc beaucoup d’interrogations.

  • Tests défectueux ?
  • Incubation de 20 jours et non de 15 ?
  • Quid des autres passagers ?

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ianona

une autre possibilité: elle a été contaminée à l’hôpital

kof

C’est même une certitude. Rien d’étrange pour moi. Elle aurait dû sortir au bout de 2 tests négatifs (C’est la définition de la guérison dans les hôpitaux français). Ce qui pose d’ailleurs la question de savoir comment ils décident que quelqu’un est guéri au pays endémique. Mais dans ce cas c’est pire car elle n’était même pas positive, juste en quarantaine.

Mada, le seul pays au monde où on hospitalise les mis en quarantaine jusqu’à ce qu’ils soient contaminés. lol

Tabraka

par les personnels soignant?

libertad

a quoi sert un test si ça ne permet pas de détecter le covid19 avant l’apparition de symptome révélateurs? en voila une raison de plus de ne pas jouer avec le covid19, Si jamais tu es interné a l’hopital, tu seras en proie aux doutes comme elle

mpijery

Un seul test ne suffit pas, surtout si on venait d’une région à risque

libertad

c’est pas gagné




mpijery

ou bien, seul le 4ème test était fait après la période d’incubation

LOlivier

30% de faux négatifs même dans les labos performants en Europe…
Il se dit que le virus peut ne pas se trouver dans les secrétions nasales mais bien enfoui dans les poumons.
Avec le peu d’expérience locale (prélèvement, conservation de l’échantillon, transport, …) on peut s’attendre à un taux d’erreur encore supérieur.
D’où l’intérêt d’être testé plusieurs fois.

rajao

Rien d’étonnant. Personne ne connaît réellement cette maladie et ici en France je connais plusieurs personnes qui sont restés plusieurs semaines malades, alternant symptômes faibles et semblant de guérison, et sans que les médecins ne sachent s’ils étaient guéris ou non. Donc on ne peut absolument pas se fier à la” quatorzaine” ni savoir quand une personne est guérie. La jeune fille de 16 ans qui est morte il y a deux semaines a eu deux testes négatifs avant d’avoir un positif (trop tard)

zana

le premier dépistage pour sa mise en quarantaine c’était seulement la prise de température. Le deuxième pour sa sortie c’était pareil. Les prélèvements coûte chers et même ici en France ils sont destinés seulement à ceux qui présentent des signes de fébrilité température corporelle supérieure à 38° et des toux de type bronchiolite. Le coût d’un simple prélèvement nasal est de 50 euros et le prélèvement sanguin de 25 euros, tous deux non remboursés par la sécu.
Je ne crois pas que le gouvernement malagasy soit aussi prospère économiquement parlant pour se permettre de faire de tels prélèvements.
Ensuite, il y a aussi l’acheminement des échantillons du lieu de prélèvement vers l’institut pasteur. Si l’échantillon n’est pas bien préservé, l’erreus de validité avoisine les 50%, et pour un virus fulgurant qu’est le Covid. c’est grave. L virus ne peut pas être actif après 4h à l’air libre.
Voici les quelques raisons qui pourraient résoudre ce cas. Je les note quand au conditionnel car je n’étais pas là-bas. Mais ayant une soeur et un frère médecins gériatres qui sont au taquet depuis 3 semaine dans des hôpitaux parisiens, je suis un peu au parfums des protocoles

Pasdupe

Déjà, c’est 11 jours de quarantaine à l’hôtel et 11 à l’hôpital.
Les 4 premiers tests ont été effectués pendants les 11 premiers jours de quarantaine.
Ensuite, logiquement elle a été admise à Anosiala seulement après le résultat du 4ème test positif.
Mais elle n’a partagé l’info qu’aujourd’hui.
Et enfin, Tence mena est tellement ravissante sans toutes ces tonnes de maquillages

Vazaha be

Ce qui est bien, c’est que des millions de personnes sont devenues spécialistes en infection et virologie. Et je ne vais pas déroger à la règle 🙂 Selon des études, l’incubation est de 0 à 21 jours, on préconise 14 jours pour une moyenne “mondiale”. Des médecins font un arrêt maladie de 10 jours pour des cas avérés pendant que d’autres 21 en prévention. Si vous êtes soignants, vous êtes dans la moyenne selon les médecins donc 14 aux meilleurs des cas.
Bref, à force de ne pas être d’accord entre les pseudo-scientifiques et pour revenir à mon propos, il y a des cas différents. La petite Julie (16 ans) testée négative 2 fois et positive à la 3ème. Pourquoi parce-que les tests n’était pas effectués correctement en profondeur (poumons).
Donc 21 jours serait un minimum pour une quarantaine (confinement) avec un dépistage sérologique en masse de la population…
Je dis ça et je dis …rien de plus qu’un constat…




Debile Profond 2.1.5 ™

Ce qui est bien, c’est que des millions de personnes sont devenues spécialistes en infection et virologie

Idem pour les sélectionneurs en foot dans n’importe quelle coupe ! 😛

Vazaha be

“Eh les mecs pourquoi, vous n’allez pas sur le terrain ?” 😛 Inès Reg

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!