L’excès de zèle du Ministère de la Communication

Le petit communiqué de trop … dans lequel se sont bien entendu engouffrés tous les défenseurs des 2 dangereux cybercriminels condamnés chacun à payer 10 millions d’ar.

Or ce communiqué parle de Code de la Communication et de délit de Presse. Et dans le Code de la Communication, les amendes pour les délits de Presse sont plafonnées … à 6 millions ar.

Donc Code de la Communication ou Loi sur la cybercriminalité ?

D’une part le MCC aurait donc du se taire et ne pas commenter cette décision de Justice, d’autre part on voit bien qu’aujourd’hui ça patauge sec au pays endémique où les Sénateurs se demandent si la cybercriminalité c’est la même chose que cybercafé.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Vazaha be

Le Quotidien d’ Yann Barthès ?
Esprit de Mélenchon , sors de là 😆

Tabraka

où les Sénateurs se demandent si la cybercriminalité c’est la même chose que cybercafé

j’étais témoin oculaire de cette information que j’ai rapportée sur actutana. Vive les actunautes

ramims

le ministère de la com qui fait du zèle, c’est un pléonasme. le ministère se réjouit en plus

okotar
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!