L’expression « se faire la malle »

Je googlais l’origine et l’historique de cette expression et en fait au début ça signifiait « préparer sa malle, sa valise » en vue d’un voyage.

Pour les détenus, faire un voyage c’était un peu ironique, on a alors parlé d’évasion.

Il est très fort ce Carlos Ghosn : il a utilisé l’expression dans tous les sens du terme.

… et il a même fait encore plus fort : il s’est carrément glissé lui-même dans la malle lol

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

3
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Ranaivo
Membre
Ranaivo

Et en laissant quelques millions de dollars, plus exactement 500 millions de yens ou 4 millions d’euros, à titre de pourboire, à des japonais de surcroît. Exercice : On pourrait se faire la malle combien de fois (i) à Antanimora, (ii) et à Nosy Lava ?

Olivier
Invité
Olivier

Carlos is gone

lalabe
Invité
lalabe

Carlos s’est fait la malle grâce à TOA (toi)

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!