Mais les routes ne se mangent pas ?

Dépêche

C’est pourtant ce que l’on nous avait asséné il y a quelques années ?

Et finalement, à la tribune des Nations unies, on nous perore aujourd’hui que les routes permettent de désenclaver les régions, permettent la circulation des biens et des personnes, de gagner du temps et toussa.

Je change de version comme je change de caleçon alors ?

Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
raossy
raossy
2 mois plus tôt

Toussa dit en mode ”mangàtakareee” et puis si jamais le pognon de dingue arrive (peu de chances après ce qu’il est advenu au pognon du covid), çà va aller dans les banques suisses et à Dubaï. ”Raha mbola ireo mpamatsy vola ireo no hianteherana dia tsy handroso mihintsy i Madagasikara na @ 2030 na @2050…

zo.zefa
zo.zefa
En réponse à  elman
2 mois plus tôt

Ce jour, un quotidien de la place a mis à sa une :”matoky ny fitatanam-bolan’ny fanjakana ny fmi”, avec la poignée de main d’une personne de la fmi et de sa seigneurie. Mandainga(p4*) hoy ny filohan’ny mts izay!

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires