Midi Madagascar : rhaa, mais dites le le nom pfff

Lire : Cybercriminalité : Silence complice des autorités concernées

Pourquoi prendre autant de pincettes ?

C’est typiquement le genre d’articles qui veut essayer de tout dire.. sans rien dire du tout.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

13
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
ranicks1
Membre

Au-delà de l’article, il y a aussi un certain Luc Hervé qui publie régulièrement des vidéos où il traite tous les Malagasy de tous les noms, d’incapables, etc. Il a même que les Baréa sont des PD. Bref, le genre de personne qu’on devrait interner dans une asile psychiatrique en France puisqu’il semble qu’il habite là-bas.

ramims
Invité
ramims

le problème ici a mada c’est toujours cette justice a deux poids deux mesures, quand on insulte des gens ordinaires, ce n’est pas grave, quand on insulte ceux qui sont au pouvoir, c’est une crime contre l’humanité, et ce ne sont pas ces sales fanatiques qui polluent fb qui le contrediront, toujours a marmonner les mêmes refrains ces fanatiques

Ianona
Membre
Gold

Bref, un article inutile et qui n’informe pas du tout, honteux pour un journal.

pro
Invité
Molaly
Invité
Molaly




mpijery
Membre
mpijery

De toute façon, j’ai toujours dit que la cybercriminalité n’est pas ça: des vulgaires diffamations sur les réseaux sociaux

ramims
Invité
ramims

il faut vendre par tout les moyens non? quitte a mettre des titres qui disent tout et rien genre : « marc est inerné en prison », plus loin dans l’article, on parle plutôt de marc dutroux par exemple

ramims
Invité
ramims

on sait bien de qui ils parlent, d’ailleurs les fanatiques tgv ne cessent de parler et nous faire c*** avec ce soi disant rakotovoatavo, un presque parfait inconnu du medias, s’il y a des comptes dont on devrait nettoyer, il faut commencer par ceux qui sont a mada, comme ces comptes fakes qui ne font que cultiver la haine, genre de haine qui rappelle les tons vociférant de la radio d’une certaine BM, une Belle Madame.




angady
Invité
angady

Il y a une convention internationale qui cadre la question de Cybercriminalité. La convention de Budapest pour la nommer. Et contrairement à la loi votée au pays endémique et qui ne semble protéger que les « grands », cette convention concerne la protection des informations de tout le monde. Puis sur un registre plus technique, parle des botnet, des attaques ddos, spams, phising etc. est-ce que la commission parlementaire de Tsimbazaza y avait fait un saut avant de décider quoi que ce soit?
https://www.coe.int/fr/web/cybercrime/the-budapest-convention

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!