Suppression des écoles coraniques : les musulmans se rebellent

Tollé dans la communauté musulmane, surtout à Majunga, face à la décision du Ministre de l’éducation nationale de procéder  à la fermeture de certaines écoles coraniques (16) sur le territoire.

Les musulmans mettent en avant que ces écoles sont le seul moyen pour leurs enfants d’apprendre les bases de la religion.

Le Ministre soutient qu’il y a une différence entre écoles confessionnelles islamiques et écoles coraniques

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

29
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Doraadm
Membre
Gold

Mihanahanaha eo ihany fa dia ho lasa Syrie na Afghanistan ny aty vao ho gaga

babakaty
Membre
babakaty

Sady mora voasarik’ireny ny olona satria mahantra amizao,afaka 10 taona any ho any dia ho hitantsika ny vokany raha vao mihanahana eo




zendana
Invité
zendana

il y a une différence en effet, des étudiants ont beau a étudier dans des écoles chrétiennes mais ça ne fait pas d’eux forcément des chrétiens qui vont évangeliser, contrairement a ces écoles coraniques

veritas
Membre
veritas

je suis d’accord avec le ministre sur cette question.

mangableu
Membre
Gold

Ben ils n’ont qu’à aller dans un pays musulman, genre Iran, comme ça leurs enfants seront bien éduqués selon ce qui est dit dans le coran.




babakaty
Membre
babakaty

@mangableu,vous savez d’aprés la communauté musulmane bien établie dans le nord ouest du pays,l’islma est le premier religion monotheiste arrivé à mada bien avant le christiannisme

jr31
Membre
jr31

et c’est vrai, mais l’époque c’était un islam ni conquérant ni prosélyte!

Detana
Invité
Detana

Faux, l’islam à toujours été conquérant et prosélyte et ce depuis le prophète

Rafangy
Membre
Rafangy

exact il en est de meme dans le sud est

babakaty
Membre
babakaty

Mème dans l’Imerina ,Ralambo n’est il pas le petit-fils d’Habib (Ambohidrabiby),un arabe de la meque? C’était avec des sorabe des antemoro que Andriamahazonoiro et consorts ont appris à Radama à lire et ecrire avant l’arriver des missionnaires britanniques

randrianarisoa
Invité
randrianarisoa

Chez les musulmans les enfants vont à la madrassa où le foundi leur fait apprendre par coeur le Coran obligatoirement en arabe. Ils n’ont pas à comprendre quoi que ce soit. C’est excellent pour la mémoire, c’est tout.
Ce n’est qu’adulte que le musulman apprendra la signification de ce qu’il a appris par coeur.
Jusqu’à l’âge adulte, le petit musulman est au service du foundi pour s’occupper de ses chèvres,planter le manioc. Et les dérives, y compris sexuelles, ne sont pas loin.

sotasota
Invité
sotasota

Si ma mémoire est bonne, la Turquie a été utilisée directement ou indirectement par le putchiste Rajoelina pour l’aider à se faire reconnaître au niveau international, d’ailleurs un des premiers pays qui l’a reconnu. On paie le prix des conneries maintenant.

F
Membre
Gold

De mon point de vue (de vazaha) le plus gros problème de l’Islam est que la formation des imams n’est pas « encadrée » ou « normée » comme c’est le cas dans les autres religions monothéistes.
Certes il y a dans la chrétienté et le judaïsme des dérives parfois sectaires mais elles ont été abandonnées (l’inquisition) ou ne sont pas guerrières seulement avides d’argent !
En Islam quiconque peut s’autoproclamer imam même s’il ne connait pas le coran lequel d’ailleurs est peu de chose à coté des hadiths…
S’il y a lieu de différencier islam et islamisme, il faut reconnaitre que ceux qui se prévalent de l’Islam ne font pas grand chose pour lutter contre les islamistes.

D.Oliprane 500
Invité
D.Oliprane 500

Le ministre de l’Education n’aura fait qu’anticiper ce que fera son homologue français dans une semaine. Du moins, je le crains.




jr31
Membre
jr31

faux! … ça fait longtemps que des des écoles soit disant « confessionnelle » sont fermée en grand nombre par décision des autorités, … et la décision c’est au niveau de l’académie, pas ministériel!

D. Oliprane 500
Invité
D. Oliprane 500

« Fermée en grand nombre » sans que la presse française en fasse les choux gras ou que Valeurs Actuelles titre en une ? Why not.
En vérité, ces écoles se propagent derrière la façade d’associations diverses qui pullulent dans les grands centres urbains, dans les arrières-cours des lieux de prière et dispensent un enseignement loin des préceptes de la République en dehors de la sphère de l’E.N.
Ce ne sont pas des madrassas telles qu’on les voit au Pakistan. Evidemment.
Quant au droit administratif, vous conviendrez que c’est le cadet des soucis d’un gouvernement FN.

D. Oliprane 500
Invité
D. Oliprane 500

En fait jr31, mon post de 15:46 était une boutade. J’aurai dû clore par un smiley. Navré si vous l’avez pris au mot.

razafi
Membre
Actif
razafi

Aujourd’hui, tous les renseignements étrangères convergent sur le fait que Madagascar devienne petit à petit un nid d’islamiste radical. Pour l’instant nous sommes juste une base arrière et les membres arrivent dans nos régions en toute discrétion (c’est peut être le but) jusqu’à ce que les choses changent radicalement et comme d’habitude on va se réveiller un beau matin et se rendre compte que la gangrène islamiste s’est installé chez nous…mais à ce moment là il sera malheureusement déjà trop tard.
Donc pour une fois, je suis assez d’accord sur la position du gouvernement et de son ministre. Je pense qu’il y a des sujets comme ceux-là où nous devons tous faire face (toute bord politique confondue). Donc oui pour une école à confession musulmane laïc (ouverte à tous) qui suit le programme de l’éducation national malgache. Dehors les écoles coraniques! Et il faut être aussi dur envers les autres religions qui veulent imposer leur propre programme.

Fort-carnot
Membre
Fort-carnot

Merci Mr le Ministre! il faut du concret et non pas du blabla!

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!