Telma : « nous pourrons baisser le tarif internet quand l’Etat baissera les droits d’accises »

Les droits d’accises sont une espèce de taxe spéciale sur les télécoms. Ou encore sur le tabac et l’alcool.

Euh oui ?

Le consommateur aurait presque envie de rétorquer : « ... et je pourrais payer mon abonnement quand je serais augmenté » ?

Bon, persiflage à part, quand est-ce qu’on aura une vraie concurrence dans les télécoms et internet à Madagascar ?

Pour rappel, je paie 22€ par mois (88 000 ar) ma connexion dont vous voyez le débit réel ci-dessus. Et c’est possible car on a une vraie concurrence entre les FAI.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
mangableu

Je crois que c’est une réponse destinée pour l’Etat malagasy. Le vrai problème n’est pas la fibre optique mais la couverture. Avant de parler fibre, dans tout Mada, quelles sont les régions couvertes par la 4G?

Cupidonb25

Pour répondre à Elman, on aura une vrai concurrence lorsque les personnes nommés parle président Rajoelina cesseront de faire les coquins avec les opérateurs en place. Je vous rappel que sous Rajoelina les opérateurs en place ont été ravi de voir un nouvel opérateur devoir fermer la porte sous l’injonction de l’état en l’occurrence Life telecom à l’époque. C’était aussi l’époque où les contrats flotte de l’époque ont été signifié comme interdite par sieur Augustin sous prétexte qu’elle était défavorable aux développements destelecoms, bref…

Francis

Bonjour,
Le vrai problème est la fibre optique.

L’opérateur T a investi 150 M USD dans le réseau (fibre backbone) et de nouveau dans les députés pour voter le Décret 2014-1652, qui présente une ligne problématique (article 3.3) stipulant qu’aucun autre opérateur ne peut dupliquer une fibre existante. Ils l’ont même nommé « Réseau national » alors que seul l’opérateur T fixe le prix de location (le plus élevé possible) aux autres opérateurs.

Le câble Lion arrive à Toamasina avec 1,5 Tbit/s, mais ne peut transférer que 155 Mbit/s vers les autres régions (par transmission radio). Comment pouvons-nous espérer un développement dans cette situation?

L’information est la clé du développement partout dans le monde, et aussi le droit de chaque citoyen. Augmenter son temps de latence ne fera qu’entraver le développement, ce qui est contraire à Velirano 04 et 11 🙂

P.S.: Ici à Madagascar, nous avons des gens qui veulent être propriétaires de l’information.

Jojo

Le PPA en question souhaiterait une baisse des droits d’accises pour baisser les prix de l’internent ET garder le monopole des infrastructures. Il veut le beurre, l’argent du beurre, la vache et la fermière

ramims

on s’en fout des droits d’assises de mes f*sses, rendez moi mon argent, rendez moi ma caution

Lalabe

Je crains d’être rabat-joie mais il suffit de voir à qui appartient tous les FAI à Madagascar, enfin presque. Pour le reste, c’est du pipeau même si les endémiques ne jurent que par le fric et froc pour arriver à leurs fins




Zembla

https://stileex.xyz/ vient aussi de rejoindre les sites bloqués par TELMA. Ils sont vraiment rapide pour bloquer ceux qui osent les critiquer.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!