Un deuxième facebooker à Antanimora

Celui par qui le scandale du tunnel soit disant effondré est arrivé a été immédiatement placé hier en détention à Antanimora après son audition à Anosy.

Deuxième cas du genre donc, après  l’affaire Fifosana people, qui là aussi s’est terminé par une incarcération.

Attention, l’abus de Facebook peut donc amener directement à la case prison, sans toucher 20 000 ariary.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

5
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
rivokely
Invité
rivokely

tsy maitsy miseho hoe ilaina anie ny fitsarana e! fizarana hevitra ao @ facebook, felaka tehamaina hatao @ mpianatra maniratsira dia midoboka ny tena fa raha ohatra fanodikodinana vola antipitrisany na miliara dia tsy migadra izany!

zo.zefa
Invité
zo.zefa

pour moi, au facebooker: ‘bien fait pour ta gueule’

babakaty
Membre
babakaty

@zo.zefa, et pour celui qui annone des balivernes sur YouTube ,on en fait quoi ?

Ianona
Membre
VIP

@babakaty, lui, ne regardez surtout pas sa vidéo, mais cliquez tt de suite sur le pouce qui pointe vers le bas!

tana-sur-escaut
Membre

ça me rappelle l’affaire du riz en plastic vendu par les chinois avec « vidéo à l’appui » où l’on voyait tout simplement une usine de reconditionnement de plastique.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!