« Des aides pour les sinistrés » par ci, « un financement » de on ne sait qui par là

Il y en a 26 millions d’autres à nourrir Prezida

C’est incroyable qu’en 2020, Madagascar en soit toujours réduit à ça : quémander des sous, faire son mangaatakaree à l’international, toujours le « donne moi vazaha« .

C’est incroyable et honteux de toujours vivre sous perfusion des banquiers de cette manière. L’indépendance retrouvée en 1960 mon oeil oui,  60 ans après c’est hallucinant d’en être toujours réduit de vivre au crochet des autres, à faire la manche, à jouer aux piques-assiettes, à tenter de décrocher des subsides à gauche à droite.

Et en plus ça joue les fierots quand ça réussit à décrocher des ersatzs de financements à gauche à droite, comme si c’était une grande victoire, gagnée de longue haleine, bravement, âprement.

Ataovy sérieux letsy e. Si cet assistanat financier était réellement efficace, cela se saurait depuis des décennies. C’est surtout efficace pour les quelques initiés qui se sucrent au passage oui. Toujours la même petite clique, toujours la même petite intelligentsia qui se gave bien au passage.

Moi quand j’ai envie de quelque chose, j’évite de demander aux autres. D’une part cela me permet de ne pas être redevable et d’autre part, je préfère obtenir quelque chose à la sueur de mon front (ou de celle de mes doigts sur un clavier). J’ai un objectif ? Je bosse dur, je me paie, j’épargne, je multiplie mes rentrées d’argent et à la fin, je m’offre ce que je veux, sans avoir à faire mon mangaatakaree auprès de qui que ce soit.

Et quand je négocie avec un banquier, c’est toujours d’égal à égal. J’ai besoin de ses sous pour faire quelque chose de bien particulier, et lui il a besoin de profils comme moi pour faire tourner son business et ses liquidités. C’est du donnant donnant, du vrai business, pas l’espèce d’aumônerie que l’on voit allègrement au pays endémique.

On a eu 60 ans pour se former et s’endurcir comme moi, en lieu et place on s’est vautré dans ce majinikisme misérabiliste et indiscipliné. Désolé mais on n’a donc eu que des con*nards de dirigeants depuis 60 ans, car pour moi il n’y a qu’une chose qui compte : les résultats. Et en 2020, nous sommes très loin du compte. A des années lumière même.

Et chacun de ces dirigeants de passer le relais du « cpasmafote » à son successeur, et chacun de toujours se servir dans le pot de confiture, sans parler de la petite cour d’apparatchiks, bien obséquieuse jusqu’à la lie.

Les propos sont durs aujourd’hui mais arrive un moment où il faut secouer le cocotier. Cette médiocrité collective c’est du jamais vu dans n’importe quel autre pays au monde, c’est vraiment endémique, il n’y a pas d’autres qualificatifs.

Le problème c’est qu’en l’état, il n’y a aucune chance qu’une réelle intelligence collective puisse se mettre en place. Oui des Malgaches peuvent réussir. Mais hors de Madagascar. Pas dans ce bourbier, mélange de médiocrité, de misérabilisme, de ory hava-mananisme, d’égoïsme et j’en passe. Pas tant que nous aurons ces politiciens et dirigeants nuls de chez nuls, qui n’ont aucune vision, aucun talent, aucune compétence, aucun charisme. Spécialité ? Les 3V. L’objectif ? L’intérêt supérieur de la ration dans leur misérable gamelle. Sans parler de la petite cour qui nous pollue les réseaux sociaux avec leur non moins minable « Merci Prezida« .

Malheureusement, je ne vois aucun changement significatif qui se produira d’ici 2023. Et encore moins 2028. Si d’aventure je passe à cette date là, je vous le garantis, la poigne et la fermeté nécessaire pour diriger ce pays, vous l’aurez. Marre de cette nullité misérabiliste. En attendant, essayez de survivre jusque la 🙂

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
55 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Njaka

j’ai beaucoup vieilli en peu de temps

kof

N’est-ce pas? J’ai failli ne pas le reconnaître là.

Rafangy

moi aussi, il a fallu que j’ai regardé attentivement

Claude

Mais non Njaka : il a mûri

Rafangy

ah vous me rassurez, et un fruit mur tombe de lui-même n’est ce pas?




yoko

… je ne veux pas me faire l’avocat du diable, mais Rajoelina a profité de son éloignement du pouvoir pour faire une formation à Sciences Po Paris : il a du forcément en retenir quelque chose. Notamment le problème récurrent de la fiscalité, qui doit normalement être le moteur des projets et réformes du pays, point sur lequel vous avez raison : or, un entrefilet paru dans la presse ( Moov.mg ) a annoncé une augmentation de la pression fiscale de l’ordre de 50 % pendant son mandat.

La pression fiscale est une des plus faibles du monde ( 10 à 11 % du PIB ), non en raison des taux mais de l’assiette de l’impôt : les 2/3 du PIB se font dans le secteur informel et ne génèrent donc pas de taxes. Il faut donc lutter contre le secteur informel, mais je ne vois pas le début du commencement de cette lutte…

De plus, il faudrait aussi réformer la réglementation sur les instruments de paiements : il est pratiquement impossible dans ce pays de payer par chèque ou CB, et les volumes qui circulent en billets sont colossaux. Ces derniers ne génèrent pas de fiscalité et alimentent tous les trafics ( bois de rose, tortues, kalachnikovs, rançons des kidnappings ne se paient pas par chèque… ). Remettre la main sur la masse monétaire est une priorité absolue, c’est la base du pouvoir régalien de l’état… Ces réformes ont été faites dans les pays les plus pourris d’Europe ( Grèce et Italie ) avec des résultats ( au-dessus d’un certain montant, chèque et CB ont cours forcé ). Mais là, aussi, je ne vois pas le début du commencement d’une réforme, bien au contraire, les choses s’aggravent depuis quelques années avec l’arrivée des opérateurs téléphoniques : j’ai eu l’occasion de me pencher sur un registre de transactions Orange Money dans un kiosque d’Antsirabe, le montant des transactions d’une seule journée donne le vertige, et en dit long sur la prétendue véracité des statistiques ( notamment le fameux « 90 % vivent avec un € par jour » ).

mpijery

je ne veux pas me faire l’avocat du diable

C’est vrai, vous l’enfoncez même dans votre commentaire

Njakanirina

… Prouvez – moi que les malagasy sont pauvres … ve?

yoko

… en matière de fiscalité, il faut appliquer le même adage que les banques : les petits ruisseaux font les grandes rivières. Si les millions de gargotes, pousses-pousses et autres commerces informels payaient une patente de quelques milliers d’Ar chaque mois, cela ferait des milliards d’ Ar à la place des subsides internationaux.

De plus, les 8 % qui ne sont pas compris dans les 92 % de pôvres ne payent pas d’impôts à hauteur de leurs gains : n’avez-vous jamais été surpris que les familles des Karanes kidnappés sont capables de lever des rançons de 200 ou 300 000 € en quelques jours ? Un patron de PME française serait bien incapable de payer une telle rançon : une fois payé l’IS, la TVA, les charges sociales etc… il ne reste pas de quoi payer une rançon.

Dernier exemple : la fiscalité immobilière; un appart dans les beaux quartiers de Tana coûte aussi cher que dans certaines villes de province française. Les taxes foncières sont ridicules. J’ai un ami ( vazaha ) qui construit une maison à Antsirabe : il a payé … 7 € (!) de taxe, alors que pour 2 apparts en France j’ai du à la même période payer 990 € ! Comment voulez-vous avoir une voirie, un assainissement, un éclairage public etc… avec 7 € de taxe pour une maison ?!

Claude

Yoko> suivre une formation à sciences po est une chose.
Comprendre les cours qui y sont dispensés en est une autre. (Déjà certains de ceux qui ont préparé le concours depuis la classe terminale rament pour valider leur 1ere année).
Quant à obtenir le fameux diplôme…




Debile Profond 2.1.5 ™

Beaucoup de « fils de » (dirigeants Africains/étrangers) sont dans les grandes écoles Françaises et obtiennent leurs diplômes par courtoisie diplomatique mais sont de gros nullard qui ont simplement appris les principes des manipulations des peuples et les techniques d’enrichissement personnel afférentes …

Rafangy

la mention « à titre étranger » est inconnue pour certains

Claude

Rafangy> Effectivement, les étrangers peuvent suivre des cours dans les IEP sous certaines conditions dont « pouvoir valider 2 années universitaires » :
– CEP : Certificat d’Etudes Politiques (2 semestres) après validation l’ensemble des cours/conférences de méthodes soit 60 ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits)
– AEP : Attestation d’Etudes Politiques (1 semestre) après validation de 30 ECTS.

A moins d’avoir bénéficié d’une dérogation à titre exceptionnel, le prézida ne remplit pas toutes les conditions d’accès à ces formations, si je ne m’abuse il n’a pas pu valider 2 années universitaires.

Rafangy

apres la colonisation le grand Charles a decide de recevoir dans les prestigieuses ecoles francaises les fils des dignitaires des anciennes colonies, que ces boursiers arrivent a suivre leurs etudes ou non n’a aucune importance, apres la duree de leur etudes, il leur est delivre un diplome identique a ces des etudiants meritants a la seule difference que leur diplome porte la mention « a titre etranger »et aucune entreprise francaise n’embauchera jamais un diplome a titre etranger

Lalabe

Bien dit Claude, il n’y a pas de sous métier, mais comment un simple DJ >(rires) peut comprendre le contenu des cours dispensés dans cette institution. La question est de savoir s’il a régulièrement été inscrit à Sciences po, en initial, par correspondance ou simplement par piston. Pour le moment, son diplôme ne permet pas à la nation de rentrer dans les cordes, nous sommes toujours 3 ème au classement mondial des pays les plus pauvres, mais à partir du dernier

Rafangy

il y en au aussi une qui « a obtenu » son MBA à Paris-Dauphine semble-t-il




yoko

… beaucoup sur ce forum n’apprécient pas Rajoelina, à cause de la transition, en fait un coup d’état qui ne disait pas son nom. Néanmoins tout le monde est capable de rédemption, pour preuve les remises de peine pour les criminels. Il a au moins l’avantage d’avoir été a peu près régulièrement élu, au vu de l’histoire mouvementée du pays depuis l’indépendance.

Ngita

Votre analyse est pertinente, et l’expression « prouvez moi que les malagasy sont pauvres » mérite que réflexion. Il y a une bonne partie des malagasy sont pauvres mais le taux de pauvreté affiché actuel me parait surévalué.
Il faut dire aussi que les malagasy rentrent en plein dans le monde capitaliste et dans la mondialisation

Rafangy

etre classé le 3ème pays le plus pauvre du monde vous parait dons surevalué? voyez ces gens que le mamimbahoaka sert à manger, s’ils n’etaient pas si pauvres, ils ne seraient pas là

yoko

« le taux de pauvreté affiché actuel me parait surévalué » : très bonne analyse, je ne crois pas un mot des statistiques sur le pays. L’Afrique est le triangle des Bermudes des statistiques. Tous les chiffres sont faux, quand on sait que le PIB du secteur informel ( donc non comptabilisé ) pèse environ 2 fois plus que le secteur formel.
Des millions des personnes vivent de petits emplois ou trafics non comptabilisables : un laveur le voiture demande 4 000 Ar pour laver un 4×4 ( 100 % de bénéfice puisque l’eau vient du puits ). S’il lave 10 voitures par jour, cela fait 10 € ( on est donc loin des 1 € par jour ).
Idem pour la démographie : il y a beaucoup plus d’habitants qu’annoncé ( pour moi, plus de 30 millions d’habitants ). J’étais présent lors du recensement : ne parlant pas le malgache, j’ai demandé au fonctionnaire de repasser pour voir mon épouse. Il n’est jamais repassé. Quand on sait que 40 % du territoire n’est accessible par aucune route ou piste, quand on sait qu’environ 5 % des naissances ne sont pas déclarées, quand on connait le zèle des fonctionnaires payés 200 000 Ar par mois…

jacques

En fait il n’a jamais fait de formation à Sciences Po, ce n’est pas dans ses cordes. Il y avait été invité par une association privée pour une conférence au cours de laquelle, d’ailleurs, il a été malmené par des étudiants gasy. C’est un cancre.
L’analyse d’Elman est on ne peut plus vrai et pertinent.




RABARISON

Est-ce qu’il a eu son diplôme?

Lita Z.

Ohatran’ny matsiro ery ilay tsaramaso sy hena an! Tamin’ny andro taloha koa efa nist ilay hoe tsaky pop ho an’izay mahatsiaro.
Tamin’izany ny vadin’ny filoha sy ireo mpiara-mitolona no nizara.

Rafangy

ohatry ny diso taranja ilay zalahy raha ny sary an!

ilpensiero

on préfère rester dans la médiocrité, on préfère aduler un prezida qui nous fait don de sa charité après avoir fait la manche auprès des bailleurs traditionnels. Tout cela a été possible en laissant le pays dans la misère, en nous promettant un plan emergence sans cerveaux sans financements. Merci Prezida.
Dans quelques années, les écoliers chanteront et loueront ses exploits héroiques, malgré qu’on reste l’un des pays les plus pauvres au monde

idefix

Joêl se la pète avec ses haricots ! bon courage mesdames pour évacuer tout ça 😛

Lalabe

C’est qui Joël qui pète avec ses haricots




Debile Profond 2.1.5 ™

Il a filé ses ray ban au ras derrière lui ? 😛

kof

lol . La montagne de riz qu’ingurgitent les gasy. Quand j’étais là-bas, je n’avais rien à y redire mais maintenant je trouve ça complètement aberrant. Il y a facilement 2 parts dans chaque assiette. Moralité : en mangeant une quantité normale de riz, le pays serait peut-être autosuffisant en riz. 🙂

Debile Profond 2.1.5 ™

J’ai trouvé !, envoyons Phillipe Etchebest au pays pour une mission « cauchemar endémique » il réussira a nous apprendre a en nourrir 4 avec une part actuelle et poussera le coup de gueule nécessaire sur l’hygiène 😛 mdr

Debile Profond 2.1.5 ™

la plupart des Malgaches effectuent des travaux manuels, souvent harassants : travail aux champs, tirer des charrettes, etc

L’explication pour ces catégories là je suis d’accord, mais ceux qui sont expatriés ici en France continuent a se bâffrer chez vous lorsque vous les invitez a une bouffe chez vous le week end alors qu’ils ne se tuent pas au boulot avec les 35 heures/semaines, là l’explication tiens plus ! 😛 mdr
Au bled ils ont le ventre plat et bedonnant après leur arrivée en France …




Debile Profond 2.1.5 ™

C’est surtout ma femme qui prépare des quantités industrielle lorsqu’ils viennent, pour qu’ils ne puissent pas dire après qu’il n’avaient pas beaucoup mangés chez nous, ils sont tellement mauvaises langues parfois souvent ! 😛
Certains (surtout a la reunion) osaient aussi nous inviter le dimanche mais faut amener la viande, les brèdes, le dessert, la bouteille de Johnny Walker (uniquement du Johnny, pas une autre marque) et le vin, y que le riz qu’ils ont encore …

razafi

Johnny Walker….ils n’ont pas bon gout vos amis 🙂

Debile Profond 2.1.5 ™

Sais pas, je bois pas de whisky, j’aime po …

kof

Moi quand je sors de ma course longue de 15km le week-end ou d’une séance de fractionné de 10x400m ou de 3x3000m à fond, j’ai à peine besoin d’une telle ration de riz.




mpijery

C’est aussi psychologique, moi par exemple, je mange du riz matin, midi et soir autant que possible, et les rares périodes où je n’en mange pas ne dépassent jamais 48 heures 🙂

Rafangy

hélas, deba a déjà préconisé de diminuer la ration journalière de riz en variant avec d’autres , mais non, on préfère rester au riz, même vary mora et ainsi être dans le guinness comme le plus gros mangeur de riz avec plus de 140kg par an par personne

Ianona

ilay olona/vahoaka mihitsy v izany no tsy maintsy tantanana vao handroso? fahanana vao ho voky?

Raha izaho ireo olona fahanana ireo dia menatra aho, ary tsy hiandry ani Rajoelina na ny mpitondra mihitsy aho va handroso sy hivoatra am fiainako.

zafimbaza

Ianona , vous voulez rire ? Cela fait des années qu’on n’a plus appris aux Malgaches d’avoir de la dignité . Toujours attendre que ça tombe du ciel , non pardon , du Filoha Hajaina .

Lita Z.

Efa mba tsaramaso kosa aloha no hoanina e…

Rafangy

fa eto ohatry ny mankafy azy ny olona, fa noho ny antony tsy nitiavn’ny mpianatra ho mpitsabo tao Befela tsaramaso ihany no nahatonga antsika ohatr’izao




Ralek

C’est grotesque ces assiettes. Il y a du boulot aussi dans la nutrition.

Izyio

Tous avec moi: dadabe reviens s’il te plaît!

Oups…

Nasser

Après avoir exercé le métier de pompier secouriste, le voici devenu serveur de restaurant. Bon le poste de président est vacant à Madagascar car rien ne va l’économie s’enfonce, il est est à sa bonne place sur cette photo.

Claude

Je crois que la femme qui est juste devant prézidà est en train de réciter son bénidicité.

Rafangy

elle doit se dire:merci mon Dieu de nous avoir donne un filou aussi philanthrope que ce pays n’a jamais connu en 60 ans

raossy

Ary betsaka izany anjara laoka izany an… Sa noloarana daholo ny toa ambilany pour la photo..?




Rafangy

sahala tamin’ilay « famonjena zaza « tamin’ny lakana misy motera ihany io e!

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!