Développeurs de jeux vidéo

Au niveau de la chaîne de fabrication d’un titre de jeux vidéo, le plus gros du travail reste certainement celui de la maison de développement, plus précisément des développeurs.

Développeurs de jeux vidéo, généralités

Les développeurs de jeux vidéo sont les professionnels chargés de mettre sur pied un titre de vidéoludique. Pour être un peu plus explicite, ils conçoivent, créent et rendent opérationnel un projet de jeux vidéo. En règle générale, c’est une entreprise à part entière qui prend en charge le développement d’un titre de vidéoludique, en raison de la complexité des programmes mais il arrive souvent que ce soit une équipe indépendante ou même, une personne seule. Ce dernier cas de figure ne se présente généralement que lorsque le titre est plus ou moins simple, à l’exemple de certains jeux flash et des jeux pour terminal mobile. Tandis que pour les jeux 3D complexes de dernière génération, nécessitant des années de travail, ils sont obligatoirement réalisés par de grandes enseignes, dotées de ressources conséquentes. Le développement de titres de vidéoludique fait appel à plusieurs domaines de compétences, pour ne citer que la scénarisation, le game design, l’infographie, la MAO ou la programmation. Autant de spécialités qui confirment la nécessité de travailler en équipe pour le développement d’un seul titre. Afin d’optimiser les frais de développement et surtout de fournir des produits de qualité, les maisons de référence dans le milieu se spécialisent dans une famille de vidéoludique distincte, à l’image de Blizzard pour les jeux de stratégie et EA Games, pour les jeux de sport. Toutefois, les grandes marques étendent leur produit sur plusieurs plateformes afin de rentabiliser au mieux leurs investissements. A titre d’illustration, un titre initialement dédié au PC sera adapté pour les diverses consoles quelques temps après.

Historique et les missions des développeurs de jeux vidéo

Pour la petite histoire, les développeurs de jeux vidéo pour une plateforme donnée étaient toujours affiliés au constructeur. En d’autres termes, ils furent tous des employés de l’enseigne fabricant la console. C’est encore le cas aujourd’hui pour les grandes marques de consoles de jeux vidéo, pour ne citer que Sony Computer Entertainment, Nintendo ou Microsoft. Toutefois, ces dernières font actuellement appel aux services de prestataires externes et ce, afin de proposer une large panoplie de jeux, dédiés à leur plateforme. La première maison de développement de titres de vidéoludique tierce est la marque Activision, fondée en 1979. Elle était créée par des développeurs démissionnaires de la société Atari, qui estimaient que les dirigeants de l’entreprise n’étaient pas du tout reconnaissants envers le travail qu’ils fournissaient, notamment lorsque le titre accusait un immense succès et générait d’énormes profits. En 2005, la première place dans le classement des plus grands studios de développement de jeux vidéo était occupée par Electronic Arts. En procédant à la fusion avec Activision, la maison Blizzard passe devant EA à partir de 2008. Les activités des développeurs de jeux vidéo peuvent être regroupées en 4 grandes catégories, à savoir la conception, la réalisation, l’intégration et les tests. Ces missions sont valables pour tous les éléments d’un titre de vidéoludique, allant du décor aux personnages, en passant par l’interface ou le design. Brièvement, la conception consiste à dresser le cahier des charges après avoir réalisé une étude minutieuse des spécifications. La réalisation a évidemment pour objet de matérialiser les concepts. L’intégration est le fait d’implanter le travail réalisé au sein du projet tandis que la phase de test, sert à vérifier la compatibilité ainsi que de déceler les éventuels dysfonctionnements.

Le profil d’un développeur de jeux vidéo

Si auparavant, le métier de développeurs de jeux vidéo était fortement composé d’autodidactes et de passionnés, les enseignes de renom priorisent aujourd’hui les diplômés des grandes écoles. En effet, il existe actuellement plusieurs établissements supérieurs proposant des formations de développement. Les écoles situées en France sont les plus prestigieuses, dont la notoriété est reconnue au niveau mondial. D’ailleurs, il paraîtrait que les Français sont les meilleurs dans le domaine. En règle générale, les développeurs doivent disposer d’un diplôme d’ingénierie généraliste, avec une spécialisation en informatique, notamment en programmation. Un fait qui s’avère évident dans la mesure où les titres de vidéoludique ne sont autres que des programmes informatiques interactifs. Le métier de développeur fait intervenir la créativité d’un artiste et l’expertise d’un ingénieur informatique. Il faut ajouter à ces qualités la rigueur, l’autonomie, la passion et bien entendu, le travail en équipe. Quant aux compétences requises, elles reposent essentiellement sur la maitrise parfaite des langages informatiques C/ C++, des techniques de conception de jeux vidéo, des logiciels relatifs à chaque catégorie d’activités et la gestion de projet.

Bien que le métier semble allier loisirs et travail, le volume horaire de travail des développeurs de jeux vidéo dépasse facilement les 8 heures par jour. Toutefois en tant qu’ingénieur, le salaire se révèle être très attractif.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!