Digitalisation : en 675 jours, j’ai piloté 26 projets

C’est à peu près ça… la cravate en moins 🙂

Gné ? Oui oui, ça fait 675 jours que je bosse en France et pas de répit, dès le 1er jour de la mission, hop, j’ai pris mon angady et tout le reste et alefa, on avance tompokolahy sy tompokovavy.

Lire : Au fait, c’est quoi son job à l’elman ?

Bien entendu, comme je suis dans le secteur privé, je ne peux pas vous dévoiler la nature exacte de ces projets digitaux mais comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire dans l’article ci-dessus, ils concernent des secteurs d’activité très variés, allant du secteur médical au juridique, en passant par la communication, l’immobilier ou encore l’éducation nationale.

En mode projet

Et chacun de ces 26 projets, merci redmine, est parfaitement documenté. Le temps passé (et facturé 🙂 ) est parfaitement loggé, les demandes identifiées, les tâches renseignées, les domaines d’activité sont exhaustifs, bref sur chaque projet, on sait parfaitement qui a fait quoi, pendant combien de temps et à quel prix.

Comme nous sommes en mode projet, nous sommes bien entendu assez souples et agiles, sans que cela nous empêche d’être rigoureux sur la base documentaire, bien au contraire.

Au quotidien, je pilote donc des chefs de projets, des développeurs, des budgets … Je dois m’assurer que le schmilblick avance comme il faut, en m’assurant que les desiderata de ma chère MOA (clients) soient correctement interprétés par les différentes MOE (développeurs), dans les délais et les budgets convenus. Je ne compte même plus les milliers de pages rédigées, kay.

Vous me pardonnerez d’avoir un peu parlé boutique mais c’était nécessaire pour comprendre la complexité d’un chantier digital. De chantiers digitaux devrions nous même dire. C’est un projet à long terme qui ne souffre pas de kitoatoa, et encore moins de « ysuffitde » et « yapuka« .

Et à Madagougou ?

Pour en revenir à Madagougou, où veut-on aller sur le plan digitalisation ? Quels sont les projets en cours ? Comment peut-on voir l’état d’avancement  respectif ? Il y a-t-il au moins un état d’avancement ou bien on avance au petit bonheur la chance, sans que rien ne soit maîtrisé en termes de développement, de documentation, de planning et de budget ?

Dernier point : même si je décris mon job avec une certaine facilité, ne croyez pas que ce soit toujours facile au quotidien. Entrer gérer certains clients qui changent d’avis comme de caleçons sans imaginer ce que cela implique sur les développements, ou encore d’autres qui veulent tout gratuitement et si possible pour avant hier, ou encore des délires de développeurs, j’en vois souvent des vertes et des pas mûres 🙂

Mais en 675 jours j’ai réussi l’exploit de ne jamais sortir une grosse gueulante, même si ça démangeait parfois. Toujours rester courtois, arrangeant… mais ferme. Mon gros avantage est que je suis capable de comprendre très vite un besoin client, même complexe. Et de pouvoir estimer rapidement la charge de travail que nécessite la retranscription numérique de ce besoin.

Si vos projets digitaux n’avancent pas comme il faut à Madagougou, c’est peut-être qu’il vous manque des ressources Consultants IT à la sauce elman ? 🙂

Hélas je n’ai pas envoyé mon CV car désolé, je suis encore pris pour quelques années là. Et puis en 675 jours, aucune coupure d’eau, d’électricité, d’internet, c’est quand même autre chose pour bosser. Et combien de siècles avant de pouvoir me payer un avion de chasse à Madagougou ?

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
26 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
razafi

Je suis sur que des Elman, il y en a plein en France et à l’étranger. Je suis convaincu que l’avenir de Madagascar se jouera sur la capacité du dirigeant (et de la politique en général) à faire appel à ces expatriés pour relever le pays. Les Barea n’ont pas assez inspiré nos dirigeants.
Après c’est sur qu’avec des infrastructures moyenâgeuses et une équipe dirigeante aussi Neuneu, on ne va pas attirer grand monde.

Debile Profond 2.1.5 ™

Je suis sur que des Elman, il y en a plein en France et à l’étranger.

Les Elman’s boys … 😛

Gérard

c’est une forme de balance commerciale, et, malheureusement une banalité, Madagascar exporte ses meilleurs éléments, et importe des inutiles, retraités comme moi, voire des nuisibles, affairistes ou pédophiles ;;;;
le pire, c’est que ceux qui seraient les 3 à la fois parviendraient a y survivre, la corruption aidant ce qu’il reste de tolérance atavique

Joke

j’ai piloté 26 projets

… et un avion de chasse.

Mais que chassez-vous donc ?

Afist

Sans indiscretion, est-ce que Redmine est pratique a utiliser ?




Gérard

je suppose que ce machin est orienté vers les projets en informatique, pour moi qui planifiait et gérait (on disait piloter!) des travaux d’infrastructure, l’outil le plus courant était Artémis, qu’il fallait utiliser avec beaucoup de modération et de sens critique, c’était il y a 20 ans

Gérard

ok merci

Afist

Thanks 😉




rnaivos

En 2020, à Madagougou, les adresses mail de l’administration, du directeur aux plus petit employé est en gmail et/ou Yahoo.
C’est pas rassurant pour la digitalisation du pays.
et sauf erreur de ma part ce n’était pas le cas avant 2009.

qui a bosser sur place pourra peut être confirmer.

Debile Profond 2.1.5 ™

Je cherche comment sécuriser mon wifi 802.11n vers le 802.11w beaucoup plus secure, mais y a pas encore de routeur grand public sur le marché, je sais que des entreprises ont sécurisé leur wifi avec cette nouvelle norme mais perso je trouve rien a ce sujet.

Afist

Je ne sais pas si nos dirigeants pensent vraiment a la decentralisation car cette digitalisation ne les emballent pas du tout a part les effets d’annonce a moins qu’ils vont y aller avec la gestion du budget et des projets avec les cahier, stylo et machine a ecrire. Je me souviens de la connexion des agences des banques en province en reseau vers 1995/96, les chefs d’agence etaint tres reticents car les rapports au lieu d’attendre la disquette par vol airmad arrivaient au siege en fin de journee.Les societes privees sont bien avancees en matiere de numerisation, pourquoi ne pas s’en inspirer ou c’est la gestion du changement qui ne passe pas meme au niveau du leader sucre et bien aime du peuple

Rafangy

mais le dj ne va pas rien faire du tout, il est tres porte sur les effets d’annonces et puis plus rien

raossy

Si vos projets digitaux n’avancent pas comme il faut à Madagougou, c’est peut-être qu’il vous manque des ressources Consultants IT à la sauce elman ? 

C’est pas du tout ce genre de profil qu’il recherche à Madagougou. Plutôt un  »technicien » qui exécute à la lettre les consignes de Radama 3 et BM. Une capacité à créer des macros sur excel pourra suffire pour les compétences en info/ Il s’agira, par exemple, de  »digitaliser » pour traffiquer, de manière moins  »visible », les listes et les résultats des élections, les chiffres du covid, les comptes rendus de l’utilisation des aides internationnaux etc…




Afist

Je ne sais pa si Elman a ete implique dans le site de la presidence auparavant mais ce site a ete down pendant une semaine, alors la digitalisation c’est DLC

j.louis30

On peut être « impliqué » dans une bonne action, ou dans un bon boulot. On peut s’impliquer dans l’éducation de ses enfants.

Afist

Desole, avec ma paresse congenitale et le cerveau confine, je m’embrouille facilement. Je voulais demander si Elman etait dans l’equipe de conception des sites en .gov.mg du temps de l’infame Ra8. Actuellement, un tel site peut tomber en panne pendant une semaine alors la digitalisation n’en parlons meme pas.




Harry

C’est à réfléchir merci pour ce partage

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!