Encore une fois, nous partons de trop loin

Aujourd’hui, pas de sujet ni de thématique en particulier à traiter mais un simple constat, toujours le même d’ailleurs : nous partons de trop loin.

A savoir ? A savoir que quels que soient vos projets pour Madagascar, ce sera compliqué à réaliser. Esprit défaitiste ? Non, réaliste plutôt. Tout y est compliqué, c’est pauvre, c’est tortueux, c’est arriéré… les gens c’est pas mieux, moyenâgeux, frustrés, gagne-petits …

Donc comment voulez-vous dans ces conditions passer du Moyen-âge au XXIè siècle, même en 5 ans ? C’est tout simplement impossible. Je vous ai souvent parlé de l’histoire du « comité villageois » qui a refusé de paver la route .. sous prétexte que ça abimait les sabots des zébus. Et bien en fait c’est tout le pays qui est à cette image. Rétrograde. Has been.

Et tout ça c’est le résultat de décennies de mauvaise gouvernance, d’égoïsme, de vols à outrance. Produisant ainsi une horde et des cohortes de miséreux, incultes, analphabètes, qui à leur tour se sont reproduits comme des lapins, aboutissant à la situation telle qu’on la voit aujourd’hui. Et les lapins, comme les chiens, ne font pas des chats. Et le pire c’est que ce n’est pas fini : la bombe démographique endémique n’a pas encore fini d’exploser, Hiroshima c’est un petit pétard à côté.

Prenons ce projet Tanamasoandro par exemple. Oui, sur le papier, en modélisation 3D c’est beau, c’est joli, c’est moderne, ça claque. Trop même pour notre « comité villageois » qui ne l’entend pas de cette oreille. Araky ny fomban’ny taolo izay tsy ita izay maharatsy ny tanimbary …

La grosse erreur de ce Tanamasoandro ? Ce n’est pas son concept, mais le choix du lieu de son implantation. Trop près de Tana, trop de résistance, trop de rébellion. Il fallait aller au-delà des 30 kms. Vous comprenez maintenant pourquoi pour 2023 je veux briguer un terrain vide, avec personne (ou très peu de monde) dessus ? Et ce n’est pas ce qui manque au pays endémique des grands espaces vides.

Pas besoin de s’embêter à tenter de convaincre le « comité villageois », alefa, dès le premier jour du mandat, on prend sa b***, son couteau, son angandy et son bulldozer et allez hop, on creuse la terre pour construire le système d’égouts de la ville nouvelle.

Tout est compliqué au pays endémique disions nous. L’eau, l’électricité, la corruption, les gens, la mentalité bizarre, la frustration, la jalousie, la mesquinerie, les vols, l’insécurité, le racket, l’Administration … mener à bien un projet à terme relève de l’exploit dans ces conditions.

De l’autre côté, quand je vois toutes les facilités en France, où tout est normé, codifié, proceduré, l’état de l’Art est maîtrisé, et ce quel que soit le domaine. Et qu’est-ce que ça bosse vite et bien ! Bref, encore une fois, les riches deviennent encore plus riches et les pauvres s’enfoncent dans leur obscurantisme.

Et donc arrivés à ce stade, nous faisons quoi ? La plupart du temps j’ai réponse à tout mais là en toute honnêteté je sèche. J’ai posé le constat, le diagnostic… mais sur ce coup-ci, je n’ai pas le remède miracle. Ça y est, c’est définitivement fou*u alors ? L’Histoire étant un éternel recommencement, le Président va commencer à se crisper et ça marquerait également pour lui le début de la fin. Après 257 jours de gouvernance seulement ?

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

38
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
erik13
Membre
Certifié

Malheureusement, quand j’ai un peu de temps pour penser à cette vie de m**** ici j’ai le même constat que vous cher Elman…
De rares fois il m’arrive de me demander: est-ce que je dois faire quelque chose pour (essayer de) changer tout ça?
La réponse vient à peine une seconde après: oui moi je suis prêt mais les 1000 ou 1000000 d’autres « moyenageux » ne vont nullement me suivre, encore moins m’aider… Donc reraka eo elah oa fa mipetraha tsara de mangina…

Je comprends pas et...
Invité
Je comprends pas et...

#oui moi je suis prêt mais les 1000 ou 1000000 d’autres « moyenageux » ne vont nullement me suivre, encore moins m’aider…

Alors n’attendez rien d’eux. Agissez pour vous déjà. Ne vous fatiguez pas à penser à tous ces « moyennageux » susceptibles de vous mettre des bâtons dans les roues ou de prendre toute la misère du monde sur votre dos. Ce n’est pas votre rôle mais celui de votre gouvernement (ou du Père Pédro ? lol ).
J’ai la naïveté de croire que c’est la somme de toutes ces initiatives individuelles qui peuvent faire exemple et inciter le reste de la population à en faire de même. Mais comme l’écrit Elman ;  » Nous partons de loin « . Les plus optimistes diront que c’est l’occasion de mettre en place de nouvelles fondations, d’autres sans doute plus terre-à-terre que c’est foutu.

En parlant de foutu, une petite anecdote : Je suis dans le bus à Saint-Denis de la Réunion où je capte dans ce brouhaha de discussions de passagers celle d’un vieux karane et d’un vieux comorien qui se rendent compte qu’ils ont vécu à Mada à la même époque et dans la même ville ! Ils évoquent ainsi les bons souvenirs qu’ils ont eu de cette période de leur vie qui semble avoir été idyllique.
Passé l’émotion de l’énumération de ces bons moments un silence se fait dans leur discussion jusqu’à ce que le vieux karane lache dans un soupir :  » C’est foutu Madagascar « , affirmation aussitôt reprise par un hochement de tête de son interlocuteur d’un air tout aussi dépité.

L’avenir me paraît assez flou.

Afist
Invité
Afist

Tout à fait d’accord avec Elman, je trouve même que les 30 km sont encore insuffisants, avec des sorties directes sur les routes nationales.

sarah
Membre
sarah

c’est culturel aussi. Il nous arrive de travailler très loin des villes et durant les rencontres préalables avec les autorités avant de commencer les travaux, ils veulent surtout que l’on fasse le « joro » pour honorer les ancêtres. Ils ne négocient pas pour que l’on recrute les jeunes (même temporairement), ou de repeindre les salles de classe (on a clairement demandé de contribuer à des activités sociales) ou de fournir la bibliothèque scolaire….non.

mangableu
Membre

Effectivement, on y tient beaucoup à nos morts et moeurs que ca constitue un grand frein pour le développement! Et à chaque fois c’est le zébu qui en paie les frais! Tssss!

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

Il ne faut pas tout mettre à la poubelle non plus. Il faut qu’on évolue c’est sûr. Mais nos ancêtres s’en sortaient bien avec les respects de leur morts, du Zanahary, le Fihavanana, la peur du Tsiny et du Tody… Peut-être qu’en voulant s’en débarrasser de tout cela avec un soi-disant esprit de modernité, nous avons enterré tout ce qui était sacré et nous avançons sans plus aucun repère.




mpijery
Membre
mpijery

Les Japonais respectent l’essentiel de leurs traditions, et ça ne les empêche pas d’être modernes

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

C’est même cette dualité qui fait leur réussite.

Bary Kely
Membre
Bary Kely

Cela laisse vraiment à réfléchir

sarah
Membre
sarah

je suis d’accord pour respecter les mœurs, nous avons quand même notre identité. Mais il ne faut pas oublier que pour avancer, à notre époque, il faut aller à l’école. Dès qu’il y a opportunité, il faut travailler. Bref, je pense que c’est l’équilibre qu’il nous faut trouver et surtout se convaincre qu’il faut travailler.

rnaivos
Membre

je veux briguer un terrain vide, avec personne (ou très peu de monde) dessus ? Et ce n’est pas ce qui manque au pays endémique des grands espaces vides.
Pas besoin de s’embêter à tenter de convaincre le « comité villageois »

C’est que qu’à voulu faire un ancien president avec le projet DaeWoo mais le comité villageois (politique) et on connait la suite.




andriana
Invité
andriana

Tout ca, ca me fait penser à ce qui c’est passé en Angola :
https://www.youtube.com/watch?v=bYpd6jE3EVY (2min)
Et à mon avis le dj est pas allé chercher l’inspiration trop loin.
Par contre ca date de 2012 donc peut-être à réactualiser.

justice-madagascar.org
Membre

On est trop pressé et on ne réfléchit pas trop à long terme.
Dans la région parisienne, le projet de tramway express T12 qui va relier en 2022 la ville d’Evry-Courcouronnes à la ville de Massy, seulement 30 kilomètres de liaison ferroviaire, a été pensé bien avant 2008 et il a fallu des pré-études et des études pour aboutir au projet final. Des réunions ont été organisées dans chaque mairie de l’Essonne en 2008 pour essayer de trouver un consensus avec les futurs utilisateurs ainsi qu’aux personnes impactées par le projet, bien en amont du projet et ce n’est qu’en 2013 que l’Etat français a déclaré d’utilité publique ce projet. Le coût du projet n’est que de 300 millions euros, mais le financement a été déjà trouvé en 2013 avant le premier coup de pioche.
Dès le départ, on a pensé loin en intégrant ce tramway express T12 au projet « grand paris » qui va désenclaver la région parisienne.
Dès maintenant, à Evry-Courcouronnes, les élus sont entrain de créer des nouvelles infrastructures, (habitations, écoles, stades, etc) pour anticiper l’impact de ce projet de tramway.
Voir loin, ne pas faire à la petite semaine, au delà des clivages politiciens, il va falloir dépasser tout cela.

ramatoa
Invité
ramatoa

ka ny eto amintsika tsy ny hanohy ny efa vitan’ny hafa no tanjona fa ny hanimba na ny haka voninahitra hoe t @ androko no nanaovana an’itsy sy iroa. Izay ady lahy pôlitika sy ady voninahitra izay no olana goavana ho an’ny fampandrosoana antsika.
Raha vola tokony hanaovana fananganana vao² dia lasa hanamboarana izay ravaina satria tsy izaho no nanao an’io dia soloiko

Ycc
Invité
Ycc

Je me pose la question suivante: pourquoi le train n’est pas remis en route dans la ville de Tananarive. N’y aurait-il pas une possibilité par ce fait, de désengorger la ville?

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

Encore une fois je pense que nous manquons amèrement de dirigeants qui nous servent d’exemple. L’exemple vient d’en haut, c’est tout simple.
Comment veut-on que la mentalité et mœurs changent si la corruption, la jalousie, la mesquinerie et les vols sont l’apanage de ceux qui nous servent de chefs ? Malheureusement ce n’est ni les grands discours, ni les lunettes, ni la grosse Cadillac qui fait un bon président respectable et susceptible de mener le pays à bon port.

Soso
Invité
Soso

Sincèrement, la vidéo est pas mal du tout. C’est un bon début. Il faut rêver, faire rêver, aller au-delà de ces contraintes … mettre l’eau à la bouche. Pour cette étape préliminaire, ANR et son équipe a gagné (dirai-je).

Maintenant, j’attends la suite: l’étape de la mise en oeuvre et de la réalisation de la promesse. Je reste positive et les encourage. Rendez-vous dans 4 ans? Wait and see.

Si vous avez l’habitude de gérer des projets, vous savez bien que qu’importe les décisions prises (emplacement, délai, coût, teneur du projet,…), il y aura toujours des mécontents, des délaissés…C’est la vie même d’un projet. J’ai envie de dire: tant pis pour les villageois d’Ambohitrimanjaka. C’est le lieu choisi par le dirigeant qu’eux mêmes (avec la majorité des malgaches) ont élu. Maintenant, il faut fermer vos gueules et suivre le chef.

Arrêtez de râler et laissons lui la chance d’agir. Comme ça dans 4 ans, il n’aura plus d’excuse du genre « la population nous a empêché d’agir’.

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

Non, le problème n’est pas les mécontents, ça il en aura toujours, peu importe le projet. Mais un projet doit-être mieux géré avec un vrai étude d’impact et de faisabilité avant tout mis en place.

Soso
Invité
Soso

Je suis d’accord, Rakoto.

Mais là, ce dit projet ne verra jamais le jour s’il va le faire dans les normes: étude de préfaisabilité, de faisabilité, négociation avec les acteurs, appel d’offres et sélection des fournisseurs et des entreprises,….

Visiblement, il va faire à sa façon (façon TGV) et on verra bien 🙂

Rakoto
Membre
Gold
Rakoto

Mais Soso, un projet il faut toujours le faire dans les normes 🙂
Voyons-nous déjà les inondations dues aux remblais, les insécurités dues à la pauvreté, et puis les rizières sont sacrées chez nous, c’est comme les tombeaux…. Alors si l’ ANR fait fi rien que cela pour mettre en avance ses ambitions dépourvues d’analyse, moi je dirai il est en train de creuser lui-même sa tombe.

ramatoa
Invité
ramatoa

hahaha, ny anao izany dia hatao kapi-tandroka sy do-tandroka ny zavatra rehetra. Raha lalana no amboarina dia manaiky aho, fa raha tanana izany tsy eto @ manodidin’antananarivo no tokony atao fa lavitra satria mbola ho saturé ihany ilay antananarivo tiana ho libérer-na

sarah
Membre
sarah

je doute fort qu’ils ont fait l’étude hydrologique du coin par exemple, sans parler du social.
Mais peut-être qu’ils vont le faire justement, pas tout de suite du « mihady fototra ».

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!