France : le covid 19 est toujours là

Pas un seul masque !

Les gros attroupements de la fête de la Musique de dimanche dernier à Paris et dans les autres villes m’ont un peu fait tiqué mais après réflexion, on s’attendait à quoi d’autre puisque l’on est en train de deconfiner quasiment à 100% ?

En fait ce qui m’a un peu plus embêté c’est que quasiment tous ces milliers de fêtards … ne portaient pas de masque. Et ça, croyez moi, ça se payera cher d’ici 15 jours.

A plus le virus ?

Les gens font comme si le virus a disparu, totalement vaincu. Mais c’est totalement faux : le virus est encore là, il circule encore, on est encore à environ 500 nouveaux cas tous les jours. Pire, quelques départements commencent à depasser la barre des 1 pour le fameux indice de contamination, ce qui signifie que c’est bel et bien en train de reprendre.

Cette légèreté d’une certaine catégorie de la population est vraiment inquiétante et beaucoup semblent avoir la mémoire courte, par rapport au dernier trimestre écoulé. Ou certains ont peut-être la nostalgie des casseroles à 20:00 au balcon ? Dans ce cas, en continuant avec cette légèreté et cette insouciance, et bien on risque fort d’y revenir à ce 20:00 au balcon.

Nous pouvons pourtant nous protéger

Je ne dis pas qu’il ne faut pas reunioner, en famille, entre amis. Je dis simplement qu’il ne faut pas oublier trop vite masques, gel hydroalcoolique et autres gestes barrière. Ce sont les seules armes dont nous disposons pour le moment, et contrairement au 17 mars où nous étions totalement démunis et impuissants face à ce covid19, aujourd’hui nous avons à disposition des contre-mesures efficaces, encore faut-il les utiliser ?

Les Français aiment bien ce petit côté indiscipliné, un peu frondeur, contestataire. Ça fait partie de leur ADN, c’est comme ça. Mais là, face à ce puissant ennemi invisible, l’indiscipline, la contestation, la fronde risquent de se payer très cher.

A toutes fins utiles on rappellera qu’en France nous sommes à près de 30 000 décès du coronavirus depuis le début de cette crise. Et qu’au moment où l’on parle, il y a encore des décès tous les jours.

Et là on ne parle plus uniquement de la responsabilité des dirigeants, des gouvernants, mais également et surtout de chaque individu.

C’est l’été, c’est bientôt les vacances, c’est le soleil, la plage, la fête, les apéros, nous sommes d’accord. Mais c’est aussi apprendre à vivre avec ce satané virus et encore une fois, tant qu’il n’y a pas de traitement ou de vaccin, les personnes qui nous sont chères et qui ont des comorbidités sont plus que jamais exposées.

A chacun de veiller à limiter ces risques au maximum. Ou pas.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Debile Profond 2.1.5 ™

C’est pas 5 ?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!