Geinimi, le virus qui menace les androphones

Android serait-il le Windows des smartphones?

Un logiciel malveillant identifié sous la dénomination Geinimi a été repéré par un spécialiste de la sécurité informatique et menacerait les androphones. Selon le cabinet Lookout Mobile Security qui a recensé le virus, ce dernier ne sévit encore pour le moment que dans l’Empire du milieu mais pourrait très vite se répandre vers d’autres pays.

La raison pour laquelle le programme malveillant dénommé Geinimi n’est encore présent actuellement que sur le sol chinois est tout à fait simple. En effet, il se sert des applications chinoises non officielles pour se propager et de ce fait, seuls les utilisateurs intéressés par cette catégorie d’applications pour Android seraient concernés. Selon les spécialistes du cabinet cité plus haut, le logiciel malveillant Geinimi se propage majoritairement par le biais d’applications ludiques, autrement dit, les jeux.

Les préjudices causés par le virus pour Android Geinimi sont nombreux et portent sérieusement atteinte à la vie privée des utilisateurs de smartphones propulsés par cet OS de Google. Ainsi, ce programme est capable de collecter les données personnelles sur le terminal, pour ne citer que la position géolocale, la liste des apps installées ou encore l’identifiant unique du mobile et de les transmettre à des serveurs. Ce virus a également la capacité de télécharger des programmes à l’insu de l’utilisateur et de servir d’interface pour une commande à distance.

La recrudescence des virus dédiés aux smartphones témoignent de la nécessité d’installer des logiciels de protection sur ces terminaux convergents. Les applications ou logiciels conçus à cet effet sont donc loin d’être de simples accessoires.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!