Haify mampihavana 2017 : l’art et le savoir-faire culinaire à l’honneur

Décidémment, la gastronomie malagasy est à l’honneur ces temps-ci. Haify mampihavana 2017 s’est déroulé dans les jardins d’Andohalo du 29 au 30 septembre 2017. Chapeauté par notre chef nationale Mariette Andrianjaka, beaucoup d’évenements se sont déroulés à Andohalo autour de l’art et du savoir-faire culinaire.

Très sympathique manifestation que ce Haify mampihavana 2017 au jardin d’Andohalo. Ateliers, vente, animations, restaurations, tous les ingrédients ont été réunis pour faire de cette édition 2017 un succès, sous le « marrainage » de Mariette Andrianjaka 🙂

elman

Digital Native Allez on y croit !

Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vazaha be
3 années plus tôt

,
 » ah, bongou, un vieux de la vieille « …
Mais toujours aussi cher. Rien ne vaut les produits bien frais que ceux en boîtes de conserves.
Par contre le CNAPs c’est un intrus. A moins que…

F
F
Gold
3 années plus tôt

Bongou… Un ami et collègue de ma vie antérieure était (et est toujours ???) Zanatany.
Son père en poste à Madagascar au temps de le colonisation a mit sur pied l’élevage du canard en vue de faire du foie gras et autres dérivés du canard. Il y a quand même des entreprises qui ont été menées à bien après l’indépendance.
Dommage que la bêtise de certains fonctionnaire français ait décidé de bannir le foie gras malgache, très bon en l’espèce, des territoires français !

Pour la petite histoire, ce collègue est retourné à Madagascar au courant des années 90. A l’aéroport, à la location de voiture la réceptionniste a remarque sur son passeport qu’il était né à Tananarive. Elle lui a dit : Vous revenez quand même ? Et elle l’a surclassé en « récompense ».
Ensuite il a avoué avoir pleuré comme un gamin en retrouvant la nourrice qui l’avait élevé, et il a craqué à cause de l’accueil que lui a réservé la famille de la nourrice.
Il y a des choses qui marquent la vie des gens. Quand il ne s’agit pas de politique.

ACTUTANA