Heures pleines/ Heures creuses en électricité : principe, fonctionnement, avantages

Heures pleines/ Heures creuses en électricité : principe, fonctionnement, avantages

À l’heure où le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter, il est devenu prioritaire pour les ménages de réduire leurs factures énergétiques. Une des solutions possibles consiste à opter pour les tarifs heures pleines/heures creuses proposés par les fournisseurs en électricité qui permettent de profiter de prix remisés durant certaines heures de la journée. Explications.

Qu’est-ce que l’heure creuse/heure pleine ?

Le prix de l’électricité représente aujourd’hui une part non négligeable des charges fixes pour les ménages. Or, depuis ces 20 dernières années, une hausse constante a été constatée, de l’ordre de 30%, comme le confirment les études réalisées par l’Institut National de la Statistique et des études économiques (INSEE). Ces évolutions tarifaires sont entre autres causées par l’augmentation des taxes et des contributions, le coût des matières premières qui devient plus élevé et le prix de l’acheminement de l’énergie. Pour palier cette problématique, différentes solutions ont été imaginées par les acteurs du secteur. Parmi elles figure la mise en place d’une tarification heure pleine/heure creuse (HPHC). Face à une consommation énergétique qui est fluctuante selon les heures de la journée, les distributeurs ont alors décidé d’instaurer des plages horaires durant lesquels les tarifs de l’électricité sont revus à la baisse lorsque la consommation générale est en baisse.

Quelles sont les différentes plages horaires ?

Pour avoir connaissance de ces heures creuses, il suffit de se référer aux informations publiées sur le site de l’entreprise de service public Enedis. En général, les horaires doivent obligatoirement proposer au quotidien 8 heures creuses par jour et 16 heures pleines. Comme la demande est plus importante de 8 h à 12 h et de 17h à 20h, ces tranches correspondent habituellement aux heures pleines. De fait, les heures creuses vont de 12 h à 17 h et de 20h à 8h le lendemain.

Comment profiter des heures creuses ?

Pour savoir si l’option « heures creuses » est existante dans l’offre d’électricité du logement, il suffit de consulter sa dernière facture. L’option tarifaire est normalement indiquée au niveau de la rubrique dédiée aux caractéristiques des prix. S’il est question de l’Option « Base », les heures creuses sont indisponibles. En revanche, si l’option mentionnée est « heures pleines/heures creuses », dans ce cas, il est possible de profiter des heures creuses. Dans le cas où l’option semble indisponible, il sera nécessaire de vérifier le compteur électrique utilisé. Sur les anciens modèles, il existe deux cadrans qui indiquent l’option HPHC ou un seul cadran qui équivaut à l’absence des heures creuses. Sur les modèles électriques de nouvelle génération, normalement deux index doivent s’afficher pour être en HPHC.

L’intérêt d’opter pour la tarification heure pleine/heure creuse

Opter pour la tarification HPHC est avantageux dans la mesure où il est possible de programmer le fonctionnement des appareils électriques les plus énergivores au cours des heures creuses, afin de faire des économies énergétiques. Les machines à laver ainsi que les ballons d’eau chaude par exemple peuvent alors être utilisés pleinement durant ces plages horaires. Les ménages qui ont besoin aussi de beaucoup d’électricité trouveront leur compte avec cette solution tarifaire. Ils pourront ainsi faire baisser leurs dépenses en chauffage électrique notamment.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ACTUTANA