HTC Wildfire

Les inconditionnels de smartphone apprécieront à coup sûr le nouveau modèle de terminal convergent proposé par la marque HTC: le Wildfire, sorti en mai 2010. Cette solution est propulsée par le système d’exploitation mobile Android, plus exactement par la mouture 2.1: Eclair. Doté de la form factor classique du constructeur taïwanais, le HTC Wildfire dispose d’un gabarit moyen de 10.70cm de hauteur, de 6cm de largeur et de 1.30cm d’épaisseur. Particulièrement ergonomique, ce smartphone ne pèse que 118g et est dépourvu de clavier physique.

Le HTC Wildfire est équipé d’un écran tactile capacitif d’une dimension de 3.2 pouces, basé sur la technologie TFT. Cette dalle gère une résolution acceptable pour un smartphone d’entrée de gamme, de l’ordre de 240x320p. Le modèle Wildfire du groupe taïwanais est propulsé par un processeur Qualcomm MSM7225 cadencé à 528MHz et couplé avec une mémoire vive de 384Mo, largement suffisant pour l’exécution des fonctionnalités gérées par le terminal. Sa mémoire flash native est de 512Mo mais cette dernière est extensible par le biais de carte mémoire externe microSD, limitée à 32Go. La puce graphique et le chipset GPS sont intégrés dans le CPU. Les inconditionnels de solutions HTC pourront alors utiliser des applications de géolocalisation pour ne citer que Google Maps, qui est fournie dans le terminal. Toutefois, il sera nécessaire de faire une mise à jour de la cartographie puisque les pays concernés par la version native sont ceux de l’Europe, le Canada et les USA.

D’un point de vue multimédia, le HTC Wildfire embarque un capteur doté d’une résolution de 5Mp, conjugué avec un système autofocus et un flash. Ce dispositif permet de capturer des images vidéos avec une définition maximale de 352x288p. De ce fait, la fonction vidéo ne fait figure que de gadget supplémentaire puisque la qualité offerte est mauvaise. Quant à la fonction APN, elle se révèle être correcte qui plus est, est appuyée par un zoom numérique et par la fonction détection de sourire mais également de géotagging. En tant que smartphone d’entrée de gamme, ce terminal HTC ne dispose pas de capteur frontal et par conséquent, n’offre pas la possibilité de réaliser des activités de visioconférence. Les autres fonctionnalités multimédias sont le lecteur audio vidéo et la fonction radio FM.

Sur le plan connectivité et connectique, le HTC Wildfire dispose d’une sortie jack 3.5mm, d’un dispositif Wi-fi 802.11 norme b/g, d’un Bluetooth 2.1.0, d’un port mini USB et d’une sortie TV. Par l’intermédiaire de cette dernière connectique, il est possible de relier le terminal à un poste téléviseur. Une possibilité qui s’avère davantage confortable pour la visualisation de fichiers multimédias. Cette solution d’entrée de gamme du fabricant taïwanais gère les réseaux GSM 850/900/1800/1900MHz, EDGE, UMTS 3G et HSDPA 3G+. Son débit maximal de transfert de données sur le réseau 3G+ est fixé à 7.2 Mo/s. Le HTC Wildfire est doté d’un modem intégré et par conséquent, peut être connecté à un PC pour gérer cette fonction.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!