Intel introduit une nouvelle famille de PC : les ultrabooks

Sean Maloney en compagnie du PDG de la firme Asus durant le Computex 2011

C’est à l’occasion de l’édition 2011 du salon taïwanais Computex que la maison Intel a dévoilé sa feuille de route. Une roadmap qui se révèle être essentiellement centrée sur un nouveau segment d’ordinateurs portables ainsi que sur le développement de la gamme de processeurs Atom.

Concernant en premier lieu la nouvelle génération de PC portables que le fondeur de Santa Clara projette de proposer au grand public, elle a été baptisée Ultrabook. Selon le Vice Président Exécutif de la maison Intel : Sean Maloney, ce nouveau segment a été conçu spécifiquement pour répondre aux besoins de mobilité et de performance des utilisateurs. En effet, les solutions intégrant cette catégorie d’ordinateurs associeront les performances des ordinateurs portables actuels à l’ergonomie mais également à la praticité des tablettes tactiles. Elles se doivent par conséquent d’être compactes et surtout légères, tout en étant réactives mais également autonomes. Ce responsable au sein de la maison Intel affiche d’ailleurs un certain optimisme quant à l’avenir des Ultrabooks dans la mesure où le fondeur estime que 40% des parts de marché des PC portables seront détenues par ce nouveau segment, d’ici fin 2012. Les principales caractéristiques définissant un Ultrabook sont une épaisseur n’excédant pas les 2cm, un prix de vente inférieur à 1000 dollars et un CPU embarqué Ivy Bridge, la prochaine génération de processeurs de la maison Intel.

Pour rappel, ces puces seront gravées en 22nm et seront basées sur la technologie Tri-gate. Elles présentent davantage de performances par rapport à la génération Sandy Bridge actuelle, notamment au niveau graphique, davantage de sécurité, un meilleur rendement énergétique ainsi qu’une réactivité optimale. En tant que PC portables voués à une utilisation nomade, les ultrabooks feront le plein de connecteurs parmi lesquels la nouvelle connectique Thunderbolt, conçue conjointement par Apple et Intel ainsi que la norme 3.0, de la technologie USB. L’intervenant à la conférence de presse donnée par Intel au Computex a par ailleurs souligné que les ultrabooks bénéficieront de la grande majorité des technologies du fondeur, pour ne citer que Intel Smart Connect, Rapid Start, PC Synch ou encore Wireless Display. La première gère les mises à jour en temps réel même si le PC est en veille, la deuxième permet aux ultrabooks d’être opérationnels en quelques secondes, la troisième offre la possibilité de synchroniser des contenus entre différents PC tandis que la dernière technologie, a pour mission de diffuser des contenus multimédias sur des moniteurs compatibles et ce, via une connectivité sans fil, en l’occurrence le Wifi

Pour ce qui est des processeurs Atom, Intel révèle que leur développement ne sera plus dicté par la loi de Moore. En effet, le fondeur entend passer de la gravure à 32nm actuelle à 14nm, d’ici trois ans. La firme de Santa Clara envisage donc de mettre au point des puces fanless, autrement dit dépourvues de systèmes de ventilation, moins « énergivores » mais toujours plus puissantes. Elles seront principalement destinées aux différents terminaux et stations de travail nomades.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!