Intel s’attaque au marché des smartphones et tablettes

Après avoir crié haut et fort que le marché des terminaux nomades n’était pas son terrain de jeu, le constructeur de processeur Intel est revenu sur ses propos et aurait développé une puce spécialement conçue à cet effet.

C’était à l’occasion d’un événement consacré à la technologie, qui s’est tenu en Russie, que la firme Intel a présenté au grand public les premiers terminaux qui seront propulsés par le premier processeur embarqué de la maison Intel. Ce dernier sera identifié sous le nom de code Atom Moorestown et ne sera initialement compatible qu’avec l’OS MeeGo. Pour rappel, ce système d’exploitation embarqué a été développé conjointement par le constructeur Intel et la maison finlandaise Nokia.

Pour information, la plateforme MeeGo utilisée pour cette présentation est la version 1.1 et est, selon la source de l’information, parfaitement opérationnelle. Pour en revenir aux différents terminaux qui devront embarquer le processeur Intel Atom Moorestown, ils vont du nettop au netbook, en passant par les tablettes et bien entendu, les smartphones. Il est évident que les modèles présentés lors de cet événement russe soient des prototypes et qu’ils soient estampés de la marque Nokia. Le responsable de la firme Intel a toutefois annoncé, par la même occasion, son éventuelle ouverture vers les autres constructeurs.

Concernant les spécifications techniques de ce processeur embarqué dédié davantage aux smartphones et tablettes, aucune information concrète n’a été dévoilée par l’intervenant. Il faudra donc attendre la sortie des premières tablettes Nokia ainsi que les prochaines moutures de terminaux convergents de l’enseigne pour en savoir plus. A ce propos, les premiers modèles seraient disponibles au premier trimestre de l’année prochaine.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!