iPhone 3G

L’iPhone 3G a été mis sur le marché le 17 juillet 2008. Contrairement à son prédécesseur: 2G, il embarque la première mouture du système d’exploitation mobile de la firme de Cupertino: iOS 2.0. Malgré ce que cette référence peut laisser croire, elle représente bien la première version du système embarqué puisque le 1.0 fait allusion à l’ancienne plateforme Mac OS X v10.4.10. Cette solution nomade dispose d’un poids de 133g, réparti sur ses 11,5cm de hauteur, 6,2cm de largeur et 1,23cm d’épaisseur. Côté design, l’apparence ne se différencie en rien du modèle précédent sauf que l’aluminium brossé a laissé la place au plastique. Les lignes courbées sont toujours mises en exergue et la face arrière est légèrement incurvée, afin de fournir une prise en main confortable.

L’iPhone 3G dispose d’un écran tactile TFT capacitif touchscreen de 16 millions de couleurs doté d’une diagonale de 3,5 pouces. Multitouch et protégé en surface par une plaque de verre, il affiche une résolution de 320x480p. Cette seconde génération du smartphone de la marque à la pomme est propulsée par un processeur Samsung 32-bit RISC ARM 1176JZ cadencé à 412Mhz. Ce CPU est associé à une mémoire vive de 128Mo de capacité ainsi qu’à une mémoire flash de 8 ou 16 Go, selon les modèles. Cette capacité de stockage n’est évidemment pas extensible. Une puce graphique PowerVR MBX Lite est intégrée dans ce processeur ainsi qu’un circuit GPS. Parmi les différentes fonctionnalités embarquées sur l’iPhone 3G, on retrouve l’accéléromètre ainsi que la fonction de localisation par triangulation GSM.

Côté multimédia, l’iPhone 3G dispose d’un capteur de 2 mégapixels situé sur la face arrière et est dépourvu d’un dispositif frontal. De ce fait, il ne gère pas la fonction visioconférence. Ledit capteur de l’iPhone 3G n’est pas couplé avec un dispositif flash cependant, il est conjugué avec un système autofocus. La résolution maximale des photos capturées par le smartphone est de 1600x1200p, une performance qui s’avère remarquable pour un terminal de sa génération. L’enregistrement vidéo n’est pas géré nativement par cette solution toutefois il est possible de recourir au service d’une application tierce pour y parvenir. Il en est de même pour la fonction radio FM. Le lecteur multimédia n’a pas connu de réels changements. Les formats gérés restent nombreux pour ne citer que Apple Lossless, MP3, AIFF ou AAC en audio et H264, MP4 ou m4v, en vidéo. Pour des images de qualité et une fluidité exemplaire, les fichiers vidéos disposent d’une définition de 640x480p avec une fréquence de 30fps.

Concernant la connectivité et la connectique, l’iPhone 3G est équipé de dispositifs Wi-Fi 802.11 norme b/g, Bluetooth 2.0 + A2DP, d’une sortie audio jack standard et d’un port Dock Connector. Du point de vue réseau, cette seconde génération du terminal convergent d’Apple gère bien entendu le quadribande GSM. Comme son nom l’indique, l’iPhone 3G est compatible avec les réseaux 3G, plus précisément avec l’UMTS et HSDPA. Sa batterie de type li-ion lui confère une autonomie de 300 heures en mode veille, 10 en communication sur le réseau 2G et 5 heures, sur le 3G. Les innombrables fonctions natives pour ne citer que la visionneuse de fichiers bureautique, la météo, le calendrier ou encore l’horloge font de l’iPhone 3G un smartphone en avance sur son temps.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!