iPhone 5, des rumeurs à la réalité

iPhone 5, l'objet de toutes les rumeurs

Ce n’est plus un secret pour personne, Apple excelle en termes de marketing et de communication. La marque à la pomme est actuellement le centre de toutes les veilles technologiques et à chaque annonce de la firme, les rumeurs prolifèrent sur la Toile. Il va de soi que ces spéculations profitent à la multinationale de Cupertino dans la mesure où elles ne stimulent pas seulement la curiosité des aficionados de la marque mais servent également à maintenir la ferveur de la communauté. En cette nouvelle année 2011, toutes les rumeurs circulant sur Apple sont principalement centrées sur l’iPad 2 et surtout, sur l’iPhone 5.

iPhone 5, une sortie pour juin 2011

En ce qui concerne le smartphone phare de la marque à la pomme, la firme a pour habitude, depuis la sortie de la première mouture en 2007, de commercialiser chaque année une nouvelle version. Ainsi, la première génération d’iPhone: EDGE a été succédée par le 3G en 2008, puis par le 3GS au mois de juin 2009 pour enfin finir avec l’iPhone 4, mis à la disposition du grand public l’été dernier. Il est par conséquent évident que cette année 2011 verra la sortie de l’iPhone 5. Si plusieurs observateurs s’interrogent sur la qualité de cette future version en raison du départ en congé maladie du mythique CEO Steve Jobs, on ne devrait pas normalement avoir de soucis à se faire dans la mesure où la finalisation d’un produit Apple, prochainement commercialisé, a lieu des années à l’avance. Qui plus est, les spécialistes avancent que l’iPhone 5 sera dévoilé en même temps que la seconde mouture de la tablette tactile: iPad 2. Si l’on suit la logique marketing de la maison Apple, la 5è génération d’iPhone devrait voir le jour en été, généralement aux alentours du mois de juin ou juillet. C’est durant cette période que sont effectivement lancées, du moins présentées officiellement, les nouvelles solutions de la firme californienne et ce, en raison de la tenue des deux évènements annuels majeurs de la marque, à savoir le Mac World et la conférence des développeurs dénommée WWDC: WorldWide Developers Conference. Toutefois, certains portails avancent avec certitude que l’iPhone 5 sera dévoilé, parfois même commercialisé, au mois de juin prochain. Tout ce que l’on espère, c’est que cette future version soit à la hauteur de la réputation de Apple et que le terminal soit toujours « le smartphone à abattre », d’autant plus que la barre de la performance est actuellement placée très haut par la concurrence.

Un concept sur l'iPhone 5

Un nouveau design pour l’iPhone 5

Parmi les principales rumeurs persistantes sur l’iPhone 5 figure celle qui se rapporte à un éventuel nouveau design qu’aurait conçu la marque à la pomme. Le design est effectivement un des critères majeurs faisant la force du terminal convergent de la firme de Cupertino. Design épuré, finition soigneusement travaillée, tels sont les qualificatifs généralement utilisés pour décrire les différentes versions du smartphone de la marque. Il serait donc inconcevable que le nouveau design de l’iPhone 5 fasse exception à cette règle. De manière générale, Apple ne modifie pas de façon radicale le design de ses solutions successives mais procède à quelques changements mineurs. La source de cette spéculation serait le portail américain Engadget et ce, après la fuite d’images d’un prétendu nouveau chassis. Ces photos démontrent que le prochain iPhone sera largement plus fin que la version 4 actuelle, qui se targue pourtant d’être le smartphone le plus « slim » au monde. La diffusion des brevets déposés par la marque à la pomme concernant une nouvelle génération d’écran tactile vient également appuyer ces rumeurs sur un nouveau design de l’iPhone 5, davantage orienté vers la finesse. Ce document apporte la preuve que Apple aurait réussi à rendre la technologie de son écran tactile Retina Display encore plus mince et ce, en supprimant quelques composants tout en maintenant la qualité de la réactivité de sa dalle capacitive, qui fait la renommée de sa solution. Cette nouvelle version de la technologie d’écran de la maison Apple prendrait en charge jusqu’à 5 points et par conséquent, le célèbre bouton physique Home ne sera désormais plus nécessaire puisque ses fonctions pourront maintenant être gérées par l’interface tactile. Quelques spéculations avancent enfin que l’iPhone 5 sera initialement commercialisé en blanc afin de rattraper la sortie sans cesse repousée de cette version de la 4è génération.

Une des images du brevet d'écran de l'iPhone 5

iPhone 5, nouveau OS, nouvelle interface et nouvelles fonctionnalités

Parmi les principales nouveautés véhiculées par les spéculations sur l’iPhone 5 figure la sortie de la version 5 de l’iOS. Certains observateurs estiment que la marque à la pomme pourrait effectivement sortir simultanément la 5è mouture de son firmware en rééditant la stratégie adoptée pour l’iPhone 4. Si cette rumeur venait à se concrétiser, on se pose des questions sur le réel intérêt de la version d’essai dit Bêta de l’iOS 4.3, qui pourrait également sortir officiellement en même temps que la 5è génération. A moins que ce ne soit cette 3è mise à jour de l’iOS 4 qui fera office de 5è mouture. Qui plus est, des informations sur la version Bêta de l’iOS 4.3 ont permis de savoir que cette mouture est réellement dédiée à la seconde génération de tablette tactile phare de la marque à la pomme: iPad 2 et par rapprochement, du nouvel iPhone. L’iPhone 5 sera doté d’une interface utilisateur entièrement refaite. Cette information ne relève pas des spéculations mais est bel et bien réelle. En effet, des images du brevet, déposé par Apple, relatif à cette nouvelle interface ont été récemment mises en ligne. L’élément qui saute aux yeux, en analysant ces dernières, est la nouvelle disposition des icônes représentant les applications installées au sein de l’appareil. En effet, la firme de Cupertino a mis de côté la présentation classique « 4×4 », autrement dit une page d’accueil composée de 4 icônes en largeur et en longueur, au profit d’une organisation en roue et en étoile. Sur ces images, le bouton Home reste présent et le dock, hébergeant 5 onglets, apparaît sur la page d’applications. Lesdits onglets sont composés de deux flèches directionnelles gauche droite, du signe plus, d’une icône représentant un livre ouvert et de deux carrés superposés. On attend donc avec impatience la sortie de la 5è génération du firmware de Apple pour juger de l’amélioration apportée au niveau de l’ergonomie. Quant aux nouvelles fonctionnalités prochainement introduites par l’iOS 5, rien n’est encore certain mis à part le fait que la fonction Hotspot sera enfin disponible. Selon certaines sources, il sera désormais possible de partager sa connexion avec 5 terminaux. Plusieurs aficionados espèrent également que Apple se soit finalement décidé à gérer nativement le célèbre format flash d’Adobe.

Une image provenant du brevet relatif à la nouvelle interface de l'iPhone 5

Les nouveautés matérielles sur l’iPhone 5

En raison de la haute performance des composants hardware des smartphones concurrents du terminal convergent de la marque à la pomme, Steve Jobs et consorts se doivent d’équiper leur iPhone 5 de solutions équivalentes. Dans cette optique, plusieurs rumeurs avancent que le prochain terminal de la firme de Cupertino sera propulsé par une nouvelle génération de processeur dont le nom de code reste encore un mystère. Certains parlent de A5, qui est la suite logique du nom de l’actuelle puce tandis que d’autres l’identifient sous la référence A8, de par le fait qu’il sera obligatoirement multi-cœurs. Ce nouveau CPU embarqué devra donc prendre le relai de l’Apple A4 dont la performance est actuellement désuète. Pour rappel, le circuit de la maison Apple est basé sur l’architecture processeur ARM. Depuis que la dernière architecture: ARM Cortex A9 a été mise à la disposition des fabricants, les SoC embarqués sur les terminaux actuels présentent majoritairement une cadence d’horloge supérieure à 1Ghz et le multi-cœurs fait son apparition. Il est par conséquent tout à fait logique que le futur processeur de la firme Cupertino suive cette évolution. On devrait donc s’attendre à un SoC cadencé au dessus du 1Ghz symbolique tandis que certains spécialistes de la marque avancent qu’il est fort probable qu’il soit doté de quatre cœurs. Il est certain que cette nouvelle génération de System on Chip de la multinationale californienne ne soit plus mise au point par le fondeur germanique Infineon mais plutôt par Qualcomm, en raison des précédents problèmes de l’Antennagate ayant sérieusement terni l’image de la marque. Le père des fameux Snapdragon devrait également intégrer des modules 3G et pourquoi pas 4G LTE mais également Wimax sur la puce A4 ou 8, c’est selon. Toujours dans ce contexte de nouveautés matérielles pour l’iPhone 5, il est fort probable que le terminal soit équipé d’un port micro ou mini USB. Une nouvelle norme européenne sur les terminaux mobiles impose effectivement que les smartphones commercialisés à partir de ce mois de janvier 2011 soient rechargeables via cette connectique et ce, afin de réduire le nombre de chargeurs en circulation. Connaissant Apple, on opte plutôt pour l’éventualité que ce sera le dock qui gèrera cette norme. Plusieurs rumeurs affirment que l’iPhone 5 sera équipé d’un module NFC. Si cette nouvelle technologie de communication sans fil est davantage utilisée dans le milieu du paiement sans contact, la firme de Cupertino aurait choisi de s’en servir pour relier ses divers appareils. Enfin, on devrait retrouver un capteur véloce de 10Mp sur l’iPhone 5 comme le laisse présager la commercialisation de nouveaux dispositifs 16:9 de Omnivision qui, il faut le rappeler, est le fournisseur de Apple.

On a hâte de tater l'iPhone 5 et de voir ce qu'il a dans le ventre

L’iPhone 4 a pris aux dépourvus plus d’un aficionados dans la mesure où le terminal ne prend en charge que la nouvelle version de carte SIM: les micro SIM. Pour son iPhone 5, il paraitrait que Apple serait encore allé plus loin et ce, en faisant en sorte que ce terminal soit livré avec une carte SIM intégrée. Un projet qui n’a pas réellement plu aux opérateurs en téléphonie mobile qui ont mené une campagne de lobbying intense auprès de la marque à la pomme afin qu’elle renonce à cette initiative. La véritable crainte de ces opérateurs ne repose pas sur le fait que les cartes SIM pourraient disparaître mais plutôt, que la firme de Cupertino devienne son propre opérateur mobile. Suite aux diverses pressions, la firme de Cupertino a finalement décidé de renoncer à ce projet.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!