J’ai goûté pour vous tous les yaourts vita malagasy

J’ai goûté pour vous tous les yaourts vita malagasy

Aujourd’hui, et comme promis, voici un banc test que j’ai effectué avec Ardine ce lundi 28 août 2017 sur les yaourts made in Madagascar. Un article qui va bien entendu faire grincer des dents mais en tant que consommateur, nous avons aussi le droit de donner notre avis sur ce que nous achetons et ce que nous mangeons.

Ce test repose sur de nombreux critères comparatifs, le prix et le goût bien évidemment, mais il y a aussi la texture ou encore le packaging visuel. Bien entendu, il y a aussi les critères un peu moins objectifs car je suis bien conscient que les goûts et les couleurs, ça dépend de tout un chacun.

Ce test a été réalisé sans complaisance, ni copinage ni considération politique et n’a été sponsorisé par aucun organisme ni entreprise : comme n’importe quel client, je suis allé au Shoprite (de Talatamaty en l’occurence) et j’ai acheté tous les yaourts fabriqués à Madagascar dans leur rayon.

Et première surprise, j’ai acheté 6 yaourts de marques différentes, certaines je ne savais même pas que ça existait ! Dans l’ordre alphabétique, voici donc les marques que j’ai achetées : Iti, Socolait, Tiko, Voky, Yama et Yomi.

Pour mettre toutes ces marques à peu près sur le même pied d’égalité, j’ai acheté uniquement leurs yaourts vanille. Sauf pour Yomi où soit c’était indisponible, soit ils ne font pas, j’ai donc été obligé d’acheter un Yomi Nature sucré.

Trêve de blabla, allons-y pour le test.

Critère n°1 : le prix

Même si la plupart de ces yaourts font 125 grammes, on note deux exceptions : Socolait avec 100 grammes et Voky avec 80 grammes. Pour être objectif, j’ai donc ramené tous les prix au kilo pour mettre tout le monde sur le même pied d’égalité. Classement présenté : du moins cher au kilo au plus cher.

Marque Poids Prix Prix au kilo
 Yama  125g  750 ar  6 000 ar
 Iti  125g  750 ar  6 000 ar
 Voky  80g  500 ar  6 250 ar
 Yomi  125g  790 ar  6 320 ar
 Tiko  125g  790 ar  6 320 ar
 Socolait  100g  650 ar  6 500 ar

Les prix vont de 6 000 à 6 500 ar, il n’y a pas d’écart significatif à ce niveau pour le portefeuille. A noter que le poids de chaque pot respecte bien la contenance indiquée par le producteur, j’ai pesé chaque yaourt.

Critère n°2 : l’aspect visuel, le packaging du produit

J’ai classé dans l’ordre de celui que je préfère en premier de la liste

Marque Remarques sur l’aspect visuel du pot de yaourt
 Iti Très joli. Franchement le design est réussi
 Yama Très proche d’Iti, j’aime bien aussi
 Voky Voky a décidé de ne pas faire comme tout le monde en optant pour un petit pot de 80g, assez réussi au demeurant
 Socolait Bien vu le pack de 6 qui s’avère pratique pour le rangement mais psychologiquement, ça peut être rédhibitoire pour ceux qui ne veulent (ou ne peuvent) acheter 6 d’un coup. Oui on peut acheter à l’unité mais il faut casser le pack.
 Tiko Sobre, un vieux de la vieille. Qui aurait peut-être gagné à un léger relooking pour sa seconde vie ?
 Yomi Non désolé, je n’aime pas du tout.

Critère n°3 : la texture et la présentation du yaourt

Pas de tableau ici, juste des remarques génériques. Les deux grands vainqueurs déjà : Socolait et Tiko. Pourquoi ? Car quand on ouvre leur yaourt, il n’y a pas cette espèce de petite flaque d’eau à la surface du yaourt. Par contre, deux produits complètement rédhibitoires pour moi, Voky et Yama, avec leur yaourt vanille de couleur .. jaune !

Non désolé mais ce n’est pas appétissant, du moins pour moi. Yaourt nature blanc, fraise rose tout ça ça passe mais un yaourt jaune, non, ça fait trop bizarre. De leur côté Iti semble bien ferme, Socolait semble onctueux et Tiko un peu liquide. En queue de classement encore une fois, Yomi la présentation ça donne pas envie, l’eau et le yaourt semble carrément s’être mélangé 🙁

Critère n°4 : le goût

Pour cette partie là, la plus importante de ce comparatif, Ardine et moi avons donc joué chacun les cobayes à notre tour, noté nos appréciations chacun de notre côté et au final, nous avons comparé nos notes.

A part le cas Socolait, nous avons attribué les mêmes notes, de 1 à 5 étoiles. Je mets donc le cas Socolait à part, et voici nos notes pour les 5 autres yaourts, classé du plus bon (5 étoiles) au moins bon (1 étoile)

Marque Note
 Tiko  * * * * *
 Iti  * * *
 Yama  * *
 Voky  *
 Yomi  *

Pour Socolait, Ardine a mis * * * * étoiles, moi je ne leur ai mis que * * étoiles car j’ai préféré le goût Iti donc logiquement je ne pouvais pas mettre une note supérieure ou égale à Iti.

Mon classement final

Au final, si on me donne 800 ar et que je doive acheter un yaourt vanille avec cette somme, voici ce que j’achèterai, dans l’ordre :

1 Tiko
2 Iti
3 Socolait
4 Yama
5 Voky
6 Yomi

Ce comparatif a été effectué sur la base de yaourts vanille, je referai un autre banc d’essai sur la base de yaourt nature sucré.

Enfin, je n’avais pas de lait entier sous la main pour voir le prix de revient d’un yaourt fait maison mais dès que ce sera le cas, je vous ferais un rapport ici même.

Votre yaourt préféré ?

View Results

Loading ... Loading ...

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

148
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
mclient
Invité
mclient

le yaourt maison est meilleur! (sans vanille car au prix de ce produit…)

Lemaizina
Membre
Lemaizina

Très belle et louable initiative! je crois que c’est une première? Etendre à d’autres produits!

Doraadm
Membre
Gold

Et pourquoi pas faire un petit sondage ici ou ailleurs pour faire des notes pareil aux lecteurs ?




Izy
Invité
Izy

Une première à Madagascar mais courant ailleurs. C’est cet esprit de comparaison, qui manque. Ainsi si tous les malgaches avaient cet esprit d’évaluation, nous serions loin aujourd’hui. Imaginons simplement que chaque gargote ou petit épicerie commençaient à se noter sur quelques critères simples comme la propreté, le prix, l’accueil…Je vous assure que nous serions loin…

mclient
Invité
mclient

@Izy, vers la publicité comparative?

Vohitsara
Membre
Vohitsara

Merci Elman pour cette superbe initiative. Oui on a manqué l’yaourt Tiko pendant quelques années. Maintenant il est là et parmi les meilleurs. Super! Hafa koa!

fenosoasergia
Invité
fenosoasergia

Aouch…un coup de massue pour Yomi on dirait! sinon cool comme article 😉

despote
Invité

Côté packaging, je préfère de loin Socolait, qui reprend les codes visuels de certains yaourts qu’on trouve dans la grande distribution en France (pack de 6 avec un pot de 80 mg). Il me semble que ce produit cible avant tout une clientèle étrangère ou des malgaches ayant déjà vécu dans l’Hexagone, même si le prix me semble tout de même abordable pour le Malgache moyen.
Côté texture, je trouve les 4 (yama, yomi, voki et iti) pas très appétissants. On dirait qu’ils sont fabriqués à partir de lait en poudre (à vérifier). Là, Tiko et Socolait sortent du lot.
Il aurait été également intéressant de réaliser un comparatif des ingrédients qu’on trouve dans chacun de ces yaourt.
Je dirais en gros que Tiko et Socolait se valent et devancent largement les 4 autres. Mais si je devais choisir entre les deux, j’opterai pour Tiko, qui allie davantage qualité et quantité.




F
Membre
Gold

@despote, Il faut éviter avec soin de ne pas intervertir les premier caractères des marques Yomi et Voki !
Ça couperait l’envie de manger un des yaourts !
Bon, je sors vite.

despote
Invité

@feng.chou, ahahaha Non mais, faut être sacrément myope comme une taupe pour confondre les deux lettres.

F
Membre
Gold

Une explication de la présence de l' »eau » à la surface d’un yaourt.
Cela vient d’un fabricant, peut-on lui faire confiance ?
https://www.yoplait.fr/2008/12/17/serum-yaourt-et-verite/

despote
Invité

@feng.chou, Extrait du site https://www.agroparistech.fr/IMG/pdf/fiche3_lait_yaourt_college-2.pdf

« Comment passe-t-on du lait liquide au yaourt solide Niveau 5° et 3° (PC)
Groupe de travail Atelier Sciences et Cuisine 6/9
• Action du yaourt sur le lait
En pratique, on devra ajouter au lait 1,5 à 3 % de yaourt. Si l’on dispose d’une yaourtière, on en suivra le mode d’emploi (si aucun mode d’emploi n’accompagne l’appareil, on effectuera
un chauffage à une température comprise entre 42 et 45°C pendant environ 3 heures). Sans yaourtière, on devra se rapprocher des conditions précédentes. On chauffera à plusieurs reprises,
dans dépasser la température de 50°C, qui nuirait aux micro-organismes qui provoquent la prise des yaourts.
Quand on ajoute du yaourt à du lait, on apporte des ferments : les bactéries Streptococcus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus, c’est pourquoi les yaourts appartiennent à la famille des
laits fermentés. .
Ces deux ferments font coaguler le lait en transformant le lactose en acide lactique. Sous l’action de cette acidification, les protéines du lait se déplient et se disposent en un réseau qui
emprisonne l’eau. : il y a donc formation d’un gel On observera que, dans ce cas, le gel qui est formé par association des micelles de caséines piège toute l’eau initialement présente dans le
lait. L’acidification fait donc coaguler, mais cette acidification plus lente est plus régulière ; d’où la texture lisse des yaourts. Par contre, le gel formé est relativement fragile : on peut le
vérifier lorsque de l’eau apparaît à la surface d’un pot de yaourt ferme. C’est le « sérum » qui s’est libéré parce que le pot de yaourt a été soumis à des chocs répétés. Ce sérum contient la
majorité du calcium.
L’expérience de confection des yaourts montre que l’acidification par un acide n’est pas la seule façon de faire gélifier le lait. On expliquera aux enfants que des micro-organismes présents
dans les yaourts peuvent également transformer le sucre du lait, ou « lactose », en acide lactique, qui provoque l’agrégation des micelles de caséine. »

L’explication fournie par le fabricant est donc tout à fait exacte, même si la présence de ce liquide clair ne donne pas vraiment envie d’y goûter.

F
Membre
Gold

@despote, Ce liquide clair peut être formé en secouant un pot de yaourt…
C’est donc à cause de l’état des voies de circulation entre l’usine et le magasin, puis entre le magasin et votre domicile que ce lactosérum se forme.
Ce n’est donc pas de la faute du fermier qui ne baptise pas son lait, ni du fabricant qui maitrise bien son processus de fabrication s’il arrive que ce liquide clair se forme chez vous -:)




mclient
Invité
mclient

@feng.chou, et si c’est juste de l’eau ajouté par le fournisseur de lait?
et pourquoi les autres marques n’ont jamais cette eau?

F
Membre
Gold

@mclient, L’article explique bien les choses..
Ce n’est pas de l’eau ! C’est du lactosérum.
Qui peut se produire si le yaourt n’est pas refroidi assez rapidement, ou que l’incubation n’a pas été correcte, ou que a date optimale de conservation et proche ou dépassée.
L’article explique bien que cette « eau » contient des protéines très précieuses…
Certains fabricants maitrisent mieux les processus de fabrication, ou les matières premières évoluent trop…
En tout état de cause il ne vaut mieux pas la jeter. Mais vous pouvez la boire plutôt que de la mélanger ce qui changera la texture.

mclient
Invité
mclient

@feng.chou, oui, j’ai bien lu l’article, mais ce n’est pas forcement le cas pour les produits malagasy!

Maestro
Membre
Maestro

6000 ar le yaourt, c’est complètement dingue !

mclient
Invité
mclient

@Maestro, le kilo, pas le pot.

Lahatra
Invité
Lahatra

D’après le sondage, je déduis que ce site est pro ra8 !
Aiza ve ka hatr@ sakafo ohanina avy efa misy resaka pré-campagne.

Geronimo
Membre
Geronimo

@Lahatra, efa hoe : resaka hatsarana yaourt no resaka eto fa tsy resaka Ra8 sy karàna !
Raha produits laitiers @ akapobeny eto madagascar dia aleoko lavitra be ny an’ny Tiko, raha resaka tsirony. Manaraka azy ny yaourt fait maison sy ny dobera vita artisanal, avy any Antsirabe ireny, tena tiako ireny.

DG Scar
Membre
DG Scar

Merci à vous pour cet article. Il est vraiment temps de s’y mettre pour ces trucs qu’on nous propose dans les étals car franchement, il y a beaucoup à dire. Désolé pour ceux qui prennent Actutana comme pro-Ra8 mais objectivement parlant, on le sait depuis des années que les produits Tiko sont meilleurs que la plupart de ces nouveaux venus ou importés. Comparons aussi par exemple les beurres et ces pseudo-margarine de table attrape-nigauds, de loin, j’opte pour les faits maisons et artisanaux quand il s’agit des produits laitiers.

despote
Invité

@DG Scar, En parlant de beurre, ça se discute, mais vraiment. Car après avoir goûté du Montfleuri, je n’ai plus envie d’essayer autre chose. Son goût est incomparable, et lorsqu’il fond dans la bouche, c’est comme une extase, une explosion de saveurs.
Même le Marna gold de Tiko, que j’appréciais auparavant, ne lui arrive pas à la cheville. Je préfère de loin un bon beurre au lait de vache, que du margarine à base d’huile d’olive, n’en déplaise à mon docteur.




Ianona
Membre
VIP

Je me rappelle qu’à ses débuts il y avait bien marqué « épaississant » dans la liste des ingrédients du yaourt Yama. Ils ont ensuite changé le design du pot et ce mot a miraculeusement disparu! En fait, (tous) ces fabricants de yaourt trichent, ils mettent n’importe quoi dedans pour ne pas utiliser beaucoup de lait.

Je ne sais pas vous aussi, mais les yaourts nature de Tiko, ils sentaient la bouse de vache, quelqu’un l’a senti aussi, ou bien j’ai le nez trop subtil?

afistardni
Membre
afistardni

Chapeau Elman ! On a encore de l’espoir à Madagascar, on va changer l’adage en « Ny fandoto iray siny tsy mahaleo ny fandio iray tandroka ».

mangableu
Membre
Gold

En bon malagasy, je mange du vita malagasy. Je sais au moins que si j’achète ce produit local l’argent va aider l’entreprise en question à se développer et (sur)vivre.
Par contre je déteste la politique de l’étiquette « vita malagasy » sur certains produits alors que le contenu est de l’extérieur et la société à Madagascar ne fait que « mettre en boite le produit ».
Maintenant ce que l’état malagasy devrait faire pour vraiment relancer l’économie de Madagascar et surtout l’industrie c’est vraiment diminuer l’importation car le dumping économique tue carrémment les industries nationales. Nous avons ceux qui savent faire de bons yaourts, pourquoi encore importer massivement des produits? idem pour les savons, eau en bouteille,…
Enfin, nous malagasy (vivons à madagascar) devrons apprendre à aimer ce que nous produisons localement. Merci à Elman et Ardine pour ce comparatif; ca fait avancer l’industrie malagasy. 🙂

mclient
Invité
mclient

@mangableu, de la protectionnisme. pourquoi pas? des pays comme les États-Unis le font alors?

mangableu
Membre
Gold

@mclient, Nous aussi on devrait instaurer ça car nous importons tout et n’importe quoi sous prétexte que le taux de l’Ariary est trop bas. Que l’ariary soit bas, ca reste toujours une monnaie et cette excuse n’est pas valable car les malgaches savent apprécier de bonnes choses et se donnent les moyens d’en acheter malgré la crise.

F
Membre
Gold

@mangableu, Juste un petit commentaire, mais ne le prenez pas comme une attaque personnelle !
Vous invoquez sans cesse la nécessité d’interventions de l’état !
Vous félicitez, à juste titre, Elman et Ardine pour leur initiative sur le sujet des yaourts. Quelle structure d’état leur a dit, les a encouragés sur ce sujet ?
Ils ont utilisé leur initiative de citoyens.
Certaisn esprirs chagrins diront que c’est « une toute petite initiative »… C’est sur de petits choses, de petits détails que l’on peut construire de grandes choses. Les exemples ne manquent pas !
Et c’est grâce à de telles initiatives qu’il est possible de changer des choses !
Et la cerise sur le gâteau est que le sujet à fait en sorte que de nombreux visiteurs ont fait des recherches et ont réfléchi à ce sujet apparemment futile.
A quoi ça tient de ranimer une flamme quelque peu souffrante : l’espoir !

mangableu
Membre
Gold

@feng.chou, En fait j’ai fait exprès d’invoquer l’état car je suis sur que parmi nous, actunautes, il y a quelques uns qui sont des espions et qui pourront rapporter au grand chef manitou.Au moins ils seront au courant tout en espérant de notre coté qu’ils vont faire quelque chose de bon pour le peuple (pour une fois). 🙂

Ianona
Membre
VIP

@mangableu, Personnellement, quand j’achète un objet, j’en veux pour mon argent, il n’y a pas de place aux sentiments du genre j’achète gasy parce que c’est gasy. Sorry, si la qualité n’est pas là, je prend le meilleur, qu’importe son origine.




Racri
Invité
Racri

Dommage pour les yaourts leader price qui je pense sont de loin les meilleures .
Fair maison . Petites quantités mis sur le marché . Tres frais …. Å gouter

Hary
Invité
Hary

Merci pour la comparaison… bonne continuation… ilainay mpividy/ client final mintsy izao test sy comparaison zao.

Bonanga
Invité
Bonanga

« cette espèce de petite flaque d’eau à la surface du yaourt » = c’est normal, c’est quand il n’y en a pas qu’il faut se poser des questions 😀 😀
Il faudrait considérer les yaourts « maison » sans additifs et non brassés pour référence

Rainintsara
Invité

@Bonanga, sao mba kéfir ary na aorta aboara ny an’i bonanga no ataony fa tsy yourte? Lol.

Bonanga
Invité
Bonanga

@Rainintsara, Tsia, ny yaourt dia misy an’iny rano kely iny kosa. Raha tsy misy an’iny dia misy fika ataon’ny mpanamboatra azy ny dikan’izay (noho ny antony hoe misy mpanjifa tsy tia ny mahita an’iny fa tsy hoe tsy mety akory ilay yaourt raha misy an’iny)

Rainintsara
Invité

@Bonanga, izaho rehefa maboatra yaourt dia tsy misy mihintsy. Io koa miankina @ ny zavatra betsaka ny fisiany sy ny tsy fisiany, ny bactéries ampiasainao, ny hafananaa, ny halavan’ny fotoana. Raha tsy precis ianao dia tsy precis koa ny zavatra azonao. Jereo fa sao bactérie bifidus no ampiasainao fa tsy lactobacillus na streptocoque…

Bonanga
Invité
Bonanga

@Rainintsara, ts specialiste am fanaovana yaourt aloha izaho fa ny hitako dia ireo vita avy any ivelany aza misy ihany koa ny sasany (indrindra ireo tsy misy siramamy)

Rainintsara
Invité

@Bonanga, si la chaine de froid a été coupée ou la date de péremption a été dépassée, vous pouvez avoir une chtite flaque d’eau voir une mozzarella.

Bonanga
Invité
Bonanga

@Rainintsara, ts spécialiste ny chaine de froid sy ny circuit de distribution an’ny sakafo vitan’ny orinasa izaho fa ny tiako ahatongavana dia : raha ny fahalalako azy dia tsy tokony antony tsy hihinana ny yaourt iray ny fisian’iny rano kely iny ao anatin’ny pot (tsy midika hoe ratsy ny yaourt raha misy an’iny). Ny hitako aza dia maro ny mamporisika ny tsy hanariana an’izy iny fa afangaro tsara fotsiny ilay yaourt alohan’ny hihinanana azy. Ary ny yaourt tsy misy an’iny rano kely iny dia tsy voatery ho azo antoka.

despote
Invité

@elman, Les yaourts de La hutte canadienne restent le grand absent de ce comparatif.

Tafita
Invité
Tafita

Je ne suis pas du même avis que vous sur le packaging de Socolait. Côté esthétique, c’est le meilleur, le pack de 6 ce n’est que pour le côté pratique du transport et de la gestion de l’espace. Pour le test de goût, ça aurait été mieux de vous être bandés les yeux, ou, dans le cas où vous l’aviez fait, de le préciser. J’apprécie l’initiative! 🙂

Jade
Invité

Très belle initiative de votre part et n’hésitez pas à poursuivre . C’est cet esprit critique qui manque à notre cher pays. Est que c’est possible de comparer la teneur en sucre dans chacun des yaourts?

Rainintsara
Invité

Ah le lait, une petite brève qui a bien fermenté.

Dadatou
Invité

Une initiative bien louable de votre part. Et comme vous dites, en tant que clients c’est notre devoir aussi de donner nos avis sur les produits que nous consommons, je propose a ce que ce soit etendu a d’autres domaines, par exemple, le transport public. Mais avec objectivite bien sur.

Malgache et Patriote
Invité
Malgache et Patriote

Bonjour à tous, C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai lu ce comparatif, et je félicite chaudement Elman pour sa réalisation. Quand on parle de Vita Malagasy, je pense que mis à part les caractéristiques des produits, il est important de juger de l’aspect « Ethique » et « Moral » des entreprises productrices. Je ne parle pas ici de l’aspect éthnique, autrement dit si les propriétaires sont des malgaches, indiens, chinois ou français (nous visons au 21è siècle et cela serait un jugement moyen-ageux), mais bel et bien des agissement de ces entreprises. Prenons le cas de ITI par exemple. Le consommateur l’ignore peut être mais c’est l’entreprise UCODIS qui détient cette industrie. Pour ceux qui ont la mémoire courte, les propriétaires d’UCODIS ont été expulsés du Pays pendant le mandat de Ravalomanana suite à leurs agissements illégaux (douane, trafic…). Ils sont revenus en force pendant la transition en s’enrichissant de manière illicite et incroyable pendant les 5 ans de TGV, puis en se mettant le régime actuel dans la poche. Les veilleurs avertis savent que cette entreprise trempe dans beaucoup de domaines illégaux, et est un des plus grands pourvoyeurs de fraudes en douanes et corruption, pour ne citer que quelques uns de leurs faits d’armes : – importation illégale de milliers de conteneurs par ans de produits (PPN, produits finis, électroménager) : donc aucune recette douanière pour l’état, la rumeur dit que les « cotisations » sont payées directement au Palais de Iavoloha – vente sans aucune déclaration de TVA (encore une fois aucune recette fiscale pour l’Etat) – concurrence déloyale aux entreprises malgaches (demandez aux Moulins de Madagascar qui ont du fermer à cause de l’importation sauvage de farine, à socolait qui a perdu beaucoup de parts de marchés pour son lait concentrés au profit de TOPLé (Ucodis toujours), de JB et Socobis, Savonnerie Tropicale, et j’en passe… – importation illicite d’alcool et tabac (souvenez vous les 30.000 et quelques bouteilles saisies dans un entrepôt il y a quelques mois…) – trafic illicite de devises, d’or, de pierres précieuses, de bois de rose… (d’ailleurs certains collaborateurs d’UCODIS, filliale de HV Maurice ont déjà fait l’objets de mandats d’arrêts par Interpol pour trafic d’Or) – Corruption au niveau de la douane, du fisc, de la police, de l’ostie, la cnaps, l’inspection du travail… qui contribue au vascillement de l’Etat et à la disparition de la justice sociale et économique Consommer malgache, c’est aussi consommer pour redistribuer de la valeur au Pays et à son peuple, mais malheureusement le consommateur ne connaît pas cet envers du décor, car manger un yaourt ITI signifie manger du lait en poudre, du sucre, des emballages importés illégalement, un produit vendu qui ne ramène aucune recette à l’Etat, et surtout un produit dont le fabricant n’a aucune maîtrise en termes de qualité et sécurité alimentaire. Consommer malgache, c’est considérer la redistribution aux travailleurs Malgaches et à son peuple, comme Socolait et Yama (je ne parle pas de Tiko, cas à part), qui collectent du lait frais auprès d’éleveurs, achètent… Lire la suite »

Tokiniaina
Invité
Tokiniaina

@Malgache et Patriote, Bravo, je vous soutient à font dans cette démarche, il faut dénoncer les acteurs comme ucodis et HV car les consommateurs ne connaissent pas ce qui se passe derrière leur dos et ils continuent de les enrichir !
Il faut que Actutana et Elman nous aide à promouvoir ce message et défendre le patriotisme économique et moral de notre pays !

Curious
Invité
Curious

Il serait interessant de faire des tests toxicologiques, PH, Composant etc aussi. On pourrait avoir des surprises.

trackback

[…] devient tout simplement une tuerie à ce moment là. Autre point qui a fait beaucoup réagir dans le banc test sur les yaourts du commerce : mes yaourts nature, eux, n’ont pas la petite flaque d’eau […]

trackback

[…] J’en ai goûté des yaourts mais ici, le verdict est sans appel : c’est tout simplement le meilleur ! Au niveau de la consistance, c’est fin, c’est doux, ça a une bonne tenue. Chaque cuillerée est un véritable délice. Ma référence en la matière était jusqu’ici le yaourt Tiko mais là il n’y a pas photo, le yaourt Leader Price est très nettement supérieur ! […]

Ryan
Invité
Ryan

Et côté sanitaire?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!