Je n’ai jamais eu la grippe en France

Euh oui l’elman c’est tant mieux pour toi mais osef non ? Surtout avec ce problème grave du coronavirus qui débarque à Mada ?

Ouh la, zen 🙂 Oui justement, je n’ai jamais choppé la grippe en France car n’oublions pas une chose : je suis un endémique immigré en France.

Et donc ? Et donc comme la plupart des endémiques, j’ai une résistance immunitaire assez … spécifique justement ! Plus sérieusement, je ne vous apprendrai rien en vous disant que nous autres Malgaches sommes assez .. comment dire .. résistants à pas mal de choses ? On mange n’importe quoi, on est sale, on vit dans les ordures, on mange notre IEM mais étrangement … nous sommes toujours debout. Vivants.

La théorie voudrait donc que nous devrions bien résister face à ce coronavirus ? Une grippe de plus ou de moins ? 🙂 En plus avec une population majoritairement jeune ?

Allez, comme le confinement total semble compliqué à mettre en place chez nous, il ne reste donc plus qu’une option : distribution de chloroquine pour tout le monde.

On serre bien les fesses, on prie très fort et peut-être qu’il y aura un miracle au bout ?

Ah oui, dernier point, et comme bon nombre d’entre-vous j’imagine, quand j’étais petit, on en a bouffé de la nivaquine dites donc ! A l’époque, je me rappelle vaguement de mots comme « tazo« , le paludisme c’est ça ?

Se pourrait-il que des décennies plus tard mon organisme ait encore gardé la trace de ce nivaquine ? Je n’en sais rien. Mais en tout cas, la grippe, je connais pas 🙂 Un petit rhume de temps en temps mais jamais rien de bien grave.

Les experts médicaux s’accordent mondialement à dire que cette nivaquine donne de bons résultats face au coronavirus. Les temps ont changé, la nivaquine est devenue plaquenil, ou encore chloroquine mais tout ça c’est kif kif. Ils redoutent simplement les effets secondaires de ce médicament mais je n’ai pas souvenir d’effets secondaires pour la nivaquine. A part son goût … que j’aimais bien. Je croquais même hihi.

Alors, sommes-nous prêts à ce que les 25 000 000 servent de cobayes grandeur nature face à ce coronavirus ? Une fois le cas déclaré, hop 600 mg par jour pendant 6 jours ? Avec 75% des contaminés en rémission immédiate ? [Edit : Attention, uniquement sur prescription médicale s’il vous plait, lire cet article ]

Arrivés à ce stade, nous n’avons plus rien à perdre. Mais tout à gagner. Ou pas.

Cruel dilemme pour vous cher Prezida. On vous a présenté l’option du confinement total ici. Et dans cette chronique, la deuxième option nivaquine. Et croyez-moi, toute autre option, intermédiaire, ne serait que des mesurettes, qui vous feraient perdre plus de temps qu’autre chose.

A vous de choisir. Vite, très vite.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

53
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Bary Kely
Membre
Bary Kely

Ça c’est vrai Monsieur Elman. C’est vraiment bizarre car je suis aussi comme vous. Je suis en France depuis 2003 et je n’ai jamais attapé la grippe. Est-il le moment de réutiliser notre vielle habitude avec la nivaquine etc…

kof
Membre

Je suis en France depuis 2003 et je n’ai jamais attapé la grippe

N’allez pas tirer des conclusions hâtives comme ceux qui ont cru que les noirs étaient immunisés contre covid-19 🙂 . Les Français non plus n’attrapent pas la grippe souvent. J’en connais même qui ne se rappellent pas l’avoir déjà eu. Je l’ai eu 2 fois seulement en 27 ans de présence en France. Une fois dans les années 2000 et une autre fois l’année dernière.

Rafangy
Membre
Rafangy

hélas, j’ai toujours cru que le covid 19 n’aime pas les noirs(je pense surtout à ma moman), mais j’ai été très déçu en apprenant le décès de cette burkinabe,et dans ma famille, il n’y a pas beaucoup qui ont attrapé la grippe, et ceux qui l’ont chopé , l’ont eu disons tous les 10 ou 12 ans?

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

La nivaquine est en comprimés de 100 mg, le plaquenil lui est en comprimés de 200 mg

La vidéo de la présentation de ses essais clinique a Marseille par le professeur Raoult avec le plaquenil est visible dans cette brèe actunaute publiée ici depuis le 17/03/2020

https://www.actutana.com/post_actunautes/la-nivaquine-peut-peut-etre-nous-sauver-du-covid-19/

Freuu
Membre
Freuu

Votre supposée immunité spécifiquement « malgache » est semblable à celle des métropolitains nés avant les années 50.
Le niveau d’hygiène général et la non utilisation massive des antibiotiques font que de nombreuses personnes se sont immunisées par l’absorption de denrées n’ayant pas la pureté bactériologique exigée de nos jours.
Peut-on dire que le niveau d’hygiène général de Madagascar correspond à celui qui prévalait en métropole dans les années 60… et que Madagascar est resté à ce niveau ?
Pendant mon séjour dans la SAVA je n’ai jamais trouvé que les malgaches étaient sales ! Ils faisaient ce qu’ils pouvaient avec ce qu’ils avaient, mais toujours en respectant des gestes de sécurité.
A l’hôpital, que j’ai fréquenté pour entretenir des matériels, les médecins militaires français qui y « sévissaient » ils m’ont toujours affirmé diviser par quatre les dose d’antibiotiques préconisées par la France…
Euh la-bas je n’ai jamais eu de crise de palu… juste besoin d’un traitement antirabique mais c’est une autre histoire.




andriana
Invité
andriana

Les vieux peut-être, mais quant est-il des plus jeunes issus de la classe moyenne sup biberonné aux antibiotiques et aux médocs importés d’Inde ou d’Asie? Je serais curieux de connaître l’état de leur système immunitaire.
Et puis n’oubliez que tout un tas de paramètres aggravant (tabac, alcool, diabété, hypertension…) sont très présent à Mada.




kof
Membre

Ne vous y trompez pas : vous n’êtes pas immunisé contre la grippe. Vous n’avez pas encore été infecté c’est tout. Quant à la résistance des Malagasy (et non Malgaches) c’est une légende. Le contraire est vrai par contre : on meurt d’un rien au pays endémique.

Autre chose. Je pense que les pharmacies endémiques ne disposent pas de beaucoup de nivaquine, voire presque pas. Pour la simple et bonne raison que c’est devenu parfaitement inutile contre le palu.

Oui je sais, je suis un casse b*urnes briseur de rêve. 🙂

Ralek
Membre
VIP

Oui je sais, je suis un casse b*urnes briseur de rêve.

C’est bien de le reconnaître, lol!
Pour moi perso, en 20 ans de présence continue en France, je ne l’ai jamais eu la grippe.
Il y a 4 ans, mon fils (2 ans à l’époque) et ma femme l’ont eu simultanément.
Je ne sais pas comme se transmet la grippe, mais je peux vous jurer que je n’ai pris aucune précaution.
Les câlins et bisous, sans restrictions.
Je ne l’ai pas eu, par quel miracle, aucune idée.
Par contre oui, le tazo (j’imagine palu), je presque la certitude de l’avoir eu.

njaka
Invité
njaka

le nivaquine rend aveugle. c’est ce qu’on nous disait a l’epoque

kof
Membre

Et la masturbation rend sourd. 🙂

Rafangy
Membre
Rafangy

c’est pour cela que njaka est un client attitré de l’huile de kangaroo!hihihihihi!

njaka
Invité
njaka

et vous entendez ce qu’on vous dit?

Rafangy
Membre
Rafangy

c’est l’ affirmation de deba, or moi je connais beaucoup de gens qui ont pris de la nivaquine sans interruption pendant des années sans qu’ils aient des problèmes visuels, et si la nivaquine permet de se prémunir contre le covid19, c’est une très bonne chose, mais je ne sais pas si on peut encore trouver de la nivaquine dans les pharmacies ici car j’ai toujours cru que ce médicament a disparu depuis des dizaines d’années




kof
Membre

je connais beaucoup de gens qui ont pris de la nivaquine sans interruption pendant des années sans qu’ils aient des problèmes visuels

Moi pendant toute mon enfance et mon adolescence je prenais 2 comprimés de nivaquine chaque semaine, sans interruption. D’abord à l’EPP puis à la maison quand les EPP ont cessé de donner de la nivaquine. On ne rigolait pas avec ça chez nous. Et je vois encore. 🙂 . Je n’ai jamais choppé le palu.

Ralay
Membre
Gold
Ralay

Moi aussi, par contre, ca ratait pas, chaque annee je chopais le palu du fait que je souffre d’une autre maladie chronique.

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Mon médecin m’avait dit un jour que si on chope le palu c’est a vie après, et c’est pas facile de détecter le palu par une prise de sang; pour le détecter il faut avoir la chance d’avoir fait la prise de sang au bon moment car il sait très bien jouer a cache cache ce salopard !

Ralay
Membre
Gold
Ralay

c’est vrai, par contre a partir de 16 ans je ne l’ai plus eu apres une hospitalisation de 15 jours. apres le medecin m’a dit que le virus est en moi a tout jamais donc je ne pouvais pas faire de don de sang ou d’organes. Par contre si je tombais tres malade, exemple crise severe d’asthme, le virus sera active car mon systeme immunitaire ne pourrait pas combattre sur les deux fronts.




kof
Membre

le virus est en moi a tout jamais

Pour le palu c’est pas un virus. C’est un parasite. Plasmodium falciparum. Une bête immonde, tueuse de masse qui infecte en moyenne 200 millions de personnes et en tue 500 000 chaque année.

Olivier
Invité
Olivier

Il y a moins de 20 ans, c’était 2 ou 3 millions de morts du palu par an faisant du moustique l’animal le plus dangereux de la planète.
Les choses se sont améliorées grâce à de nouvelles molécules dont une naturelle (artemisinin), à l’association de molécules (bi-therapie), mais aussi grâce aux actions de l’OMS ayant organisé des distributions massives de moustiquaires (plusieurs millions à Mada chaque années).

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Donc en préventif 1 comprimé par jour, c’est peut être possible de ne pas choper covid !

rajao
Invité
rajao




ISABELLE BAKAHER
Invité
ISABELLE BAKAHER

100MG PAR JOUR soit 1 comprimé n’est pas suffisant contre le Covid19 , c’est 3 comprimés de Plaquenil soit 3 fois 200 mg par jour pendant 6 jours minimum, certains ont dit 9 jours, et ça ne fonctionne pas en prévention. méfiez vous de ne pas vous intoxiquer, dépasser la dose peut être très grave.

Ralek
Membre
VIP

Idem, en 20 ans, jamais (c’est là que l’année prochaine, je vais le chopper… ^^)
Pas de précaution particulière.
Si la nivaquine est toujours dans mon système, alors, merci Mercie à je ne sais qui!

Freuu
Membre
Freuu

Une quinzaine de jours après absorption de la nivaquine il n’en reste plus trace dans l’organisme.
Par contre la posologie standard est de 1 comprimé par jour sans discontinuité.
Mais si l’on prend deux comprimés strictement tous les sept jours , pas un de moins, pas un de plus, la concentration sanguine du principe actif est telle que les hématozoaires sont tués quel que soit leur développement larvaire.
J’en prenais deux tous les dimanches avant de sortir pour l’office religieux.
Qui a dit : une amertume avant une autre ?

okotar
Invité
okotar

En plus, on fait deux pierres d’un coup: lutter contre le coronavirus et…le paludisme qui fait encore entre 300-600 morts par an chez nous. Le chloroquine est redevenu efficace pour certaines formes du paludisme.

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Le chloroquine est redevenu efficace pour certaines formes du paludisme

La Cloroquine connue sous différents noms commerciaux comme la Nivaquine a toujours été efficace contre le paludisme, le seul truc est qu’ils ont été déremboursé par la sécu comme de nombreux autres médicaments au motif que leur efficacité n’était pas prouvée, en fait juste un moyen de combler une partie du trou de la sécu en faisant des coupes dans les remboursements et comme les gens habitués aux remboursement dès qu’il a fallu payer, ils ont arrêté d’en prendre voila tout !
je le sais bien, souvent ma femme s’en faisait prescrire des boites de mille comprimés qu’elle envoyait ensuite au pays, mais une fois que c’est devenus payant elle a arrêté, de même pour le magnésium, calcium et vitamine C dès que ça a plus été remboursé …

kof
Membre
VIP

La Cloroquine connue sous différents noms commerciaux comme la Nivaquine a toujours été efficace contre le paludisme

Pour être exact, ça dépend des endroits. Il y a des zones où la chloroquine ne sert plus à rien contre le palu. Et Mada en fait partie.

comment image




kof
Membre
VIP
Okotar
Invité
Okotar

La Chloroquine est ré utilisée actuellement dans certaines régions de Madagascar pour palier aux manques d’ACT et la résistance aux SP.

C’est redevenue efficace après qu’on a relâché la pression médicamenteuse contenant de la Chloroquine durant plus de 10 ans.

CLAUDE
Membre
CLAUDE

D’accord avec l’elman Tadidio tsara fa ny malagasy izany hoe ny ankizy génération 1950 dia nihinana nivaquine par mois ny ankizy rehetra taminy androny vaza zaraina any ampianarana MANGIDY BE. Tsy nisy probleme atramin »izao ny ankanbiazany ireo olona ireo.
Ny tiako tenenina dia compte tenu ny économie gasy actuellement tsy manana milliards d’euros isika toy ny pays développés.
Dikany tsy misy risque firy ny manpiasa nivaquine raha io no mety anavotra ny malagasy. Misaotra tompoko!

Rafangy
Membre
Rafangy

plutot par semaine et non pas par mois, mais il n’y avait pas beaucoup de deces lies au palu durant cette epoque

CLAUDE
Membre
CLAUDE

Au temps pour moi. C’était bien 1 comprimé par semaine.
On allait à l’école avec une petite gourde remplie d’eau+sirop de grenadine pour faire passer l’amertume.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!