Je n’ai pas la science infuse

Je n’ai pas la science infuse

Gné ? Si si, même si je connais pas mal de choses de et dans la vie, jamais je n’aurai la prétention de dire que j’ai la science infuse, que je connais tout sur tout.

Cette chronique fait echo à celle qui portait sur l’humilité. Dans la vie il faut savoir rester humble et il faut aussi avoir le courage de dire « je ne sais pas« .

Dans mon job par exemple oui j’apporte beaucoup de réponses et de solutions (je suis payé pour ça) mais de temps en temps, il m’arrive de répondre « non désolé, je ne sais pas, je n’ai pas de réponse là immédiatement tout de suite à ce problème« .

Aveu de faiblesse ? Signe d’imperfection ? Peur du ridicule, du jugement et du qu’en dira-t-on ? Oui mais donc à un problème dont vous n’avez pas le moindre début de réponse, vous allez faire semblant de savoir et faire semblant d’avoir la solution ?

Absolument

Et bien on dirait bien que c’est ce qui s’est malheureusement passé à Madagascar ces derniers mois. On nous a fait miroiter que l’on possédait la solution au problème, que la situation était maîtrisée, que tout va bien.

Résultat des courses en ce 15 juillet 2020 ? Vous connaissez les situations sanitaires et socio-économiques mieux que moi, je n’ai rien de plus à vous apprendre sur le sujet.

Donc voila où nous a mené l’absence d’humilité ainsi que l’incapacité à dire « non je ne sais pas » dès le départ.

Un vrai conseil scientifique

Je prends un Emmanuel Macron. Lui aussi il n’y connaissait rien en covid19 au premier trimestre 2020.

Mais au lieu de prendre des décisions à l’emporte-pièce destinées à masquer son ignorance, il a décidé de faire appel à des sachants, le fameux Conseil scientifique, beaucoup plus à même de produire une analyse scientifique et médicale et partant de là, à formuler des recommandations sur ce qu’il conviendrait de faire.

Et c’est parce-que le Président français a décidé de conjuguer son action gouvernementale avec ces recommandations scientifiques que je peux aujourd’hui, 4 mois plus tard, aller sur les plages et me baigner.

Pour en revenir à mon job, ce n’est pas parce-que j’ai dis que je n’avais pas la bonne réponse que la boîte coulera pour autant. Ok l’elman n’a pas la réponse là immédiatement tout de suite mais cela n’empêchera pas l’elman de googler, de consulter ses collègues, de se documenter puis après tout ceci, d’être en mesure de formuler des propositions voire des solutions.

Bref, pour moi, le fait de répondre « non je ne sais pas » ne signifie pas « waina be ô, tsy mahay n’inoninona » (quel gros nul), non au contraire c’est une belle forme d’humilité qui permet justement d’éviter des catastrophes industrielles.

Certaines situations de la vie sont tellement complexes que l’on ne peut pas se permettre de tout miser sur des suppositions, des incertitudes, des impulsions… qui plus est quand le sort de 26 millions de personnes en dépend directement.

Et sinon, et ne vous en déplaise monsieur le Président ainsi que l’espèce de créature minaudante qui vous a interviewé, il existe bien des pays qui ont bel et bien maîtrisé cette épidémie. Comme vous ne semblez pas connaître ces pays, il faut avoir l’humilité de dire « non je ne sais pas » au lieu de se ridiculiser encore un peu plus.

En vous documentant un minimum, vous seriez rapidement tombé sur des pays comme le Vietnam, l’île Maurice ou encore la Nouvelle Zélande qui eux, ont bel et bien maîtrisé la situation.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Rafangy

il y a une ressemblance avec le roi Mohamed VI le monsieur,

Rafangy

«  l’espèce de créature minaudante qui vous a interviewé, il existe bien des pays qui ont bel et bien maîtrisé cette épidémie. »
d’abord ce n’est pas une journaliste, c’est une adepte du solelabodisme, ensuite les questions étaient preparées à l’avance et meme en lisant les reponses en face de lui,comme l’autre fois, le dj se trompe toujours, et ceci n’est pas une erreur qui est humaine, car à chaque fois il commet toujours des fautes, donc c’est de l’incompetence, et j’affirme ce qu’a dit Elman l’autre fois, le dj n’est pas taille pour etre un dirigeant.

Francis

Bonjour,

Oui et ce que nous avons vu, en fait, c’est que le président se ferme du monde sous prétexte qu’il est trop occupé pour se concentrer sur les détails de différentes questions touchant la population locale.

Cela a créé une arrogance extrême, et connaissant l’ego des malgaches, il n’acceptera jamais qu’il a commis des erreurs.

Il est triste que cet amateurisme ait un impact sur la vie de tant de gens en ce moment.

libertad

 Dans la vie il faut savoir rester humble et il faut aussi avoir le courage de dire « je ne sais pas« .

voila l’intérêt de travailler et de consulter les autres qui travaillent avec vous, contrairement au DJ qui croit tout savoir et qui n’écoute personne a part sa petite clique d’illuminés je sais tout. Il aime s’entourer de créatures bizarres qui disent n’importe quoi mais qui ne sont jamais inquiétés, ils ne sont jamais éjectés de leurs sièges

Debile Profond 2.1.5 ™

Je sais

Quand j’étais gosse, haut comme trois pommes
Je parlais bien fort pour être un homme
Je disais, JE SAIS, JE SAIS, JE SAIS, JE SAIS
 

C’était le début, c’était le printemps
Mais quand j’ai eu mes dix-huit ans
J’ai dit, JE SAIS, ça y est, cette fois JE SAIS
 

Et aujourd’hui, les jours où je me retourne
Je regarde la terre où j’ai quand même fait les cent pas
Et je ne sais toujours pas comment elle tourne
 

Vers 25 ans, je savais tout
L’amour, les roses, la vie, les sous
Tiens oui l’amour ! J’en avais fait tout le tour !
 

Et heureusement, comme les copains
J’avais pas mangé tout mon pain
Au milieu de ma vie, j’ai encore appris
 

Ce que j’ai appris, ça tient en trois, quatre mots :
Le jour où quelqu’un vous aime, il fait très beau
Je peux pas mieux dire, il fait très beau
 

C’est encore ce qui m’étonne dans la vie
Moi qui suis à l’automne de ma vie
On oublie tant de soirs de tristesse
Mais jamais un matin de tendresse
 

Toute ma jeunesse, j’ai voulu dire JE SAIS
Seulement, plus je cherchais, et puis moins je savais
 

Il y a soixante coups qui ont sonné à l’horloge
Je suis encore à ma fenêtre, je regarde, et je m’interroge
 

Maintenant JE SAIS, JE SAIS QU’ON NE SAIT JAMAIS !
 

La vie, l’amour, l’argent, les amis et les roses
On ne sait jamais le bruit ni la couleur des choses
C’est tout ce que je sais ! Mais ça, je le SAIS.

https://www.youtube.com/watch?v=OEkJ45ZXK-o

Modifié 23 jours plus tôt par Debile Profond 2.1.5 ™
Ianona

Et c’est vrai qu’il est tout simplement aberrant de se fourrer dans un domaine pour lequel on n’a aucune compétence, comme prendre des décisions relevant de la médecine alors qu’on n’ai aucune connaissance dans ce domaine.




Ianona

ce qui est triste, c’est qu’ils persistent dans leur connerie et vont jusqu’à intimider les vrais experts. Du coup, ceux-ci ne peuvent plus rien faire, ne doivent rien dire, mais sont obligés de suivre leur délire, pour ne pas perdre leur poste ou finir en taule.

Rasendra

Sa seule préoccupation est de passer à la télé, en réquisitionnant au passage toutes les chaînes du pays.

Harry

Et ou sommes nous? Sables d’olonne

Vazaha be

Je conseille la plage de la Pointe de la Malouine sur la Côte d’Émeraude à Dinard, ce week-end dernier : pas trop de monde et bien ensoleillé. Mais il ne faut pas trop l’ébruiter pour que cela reste sympa.

IMG_20200712_133504 - Copie.jpg
Modifié 23 jours plus tôt par Vazaha be




Harry

la mer n’est pas à 19° au max en bretagne? c’est pas mieux sur perros guirec ou trebeurdin ?

kof

« non désolé, je ne sais pas, je n’ai pas de réponse là immédiatement tout de suite à ce problème«

Moi il m’arrive même de refuser de corriger un bug ou d’implémenter une amélioration car les solutions connues sont potentiellement pires que le mal. Dans ces cas là, je préconise de documenter le problème dans la rubrique known issues ainsi que l’éventuelle solution de contournement . Izay, vita. Bien sûr quand ça arrive je dois argumenter dur, preuves à l’appui. C’est presque toujours un moment très difficile à vivre car la pression est énorme d’agir mais en m’y prenant correctement et surtout avec honnêteté ça se termine toujours bien. Il faut que l’interlocuteur soit convaincu qu’il ne s’agit ni de paresse ni d’incompétence mais que c’est pour le bien du produit et des clients.
 
Évidemment parfois, il y a aussi des problèmes qui n’ont tout simplement pas de solution ou qui dépassent mes compétences. Là aussi le mieux est de le reconnaître avec honnêteté au lieu de tourner autour du pot et de noyer le poisson. En agissant ainsi je reconnais que mes interlocuteurs ne sont pas cons.
 
Ici en France, à prétendre avoir une solution à tout, vous perdez vite en crédibilité.
 
 
 

Modifié 23 jours plus tôt par kof
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!