Je regarde la princesse grandir tranquillement

Bien costaude, ao tsara

Hein ? Non rien, aucune (enfin pas trop) d’agressivité cette nuit, juste le plaisir de voir ma princesse grandir, prendre du poids, se développer normalement, avec de costauds avant bras et ses petites jambes bien dodues (mais pas trop), c’est trop mimi 🙂

Bah alors, on lui donne quoi ? Des biberons à gogo ? Des vitamines ? Des compléments ?

Euh non rien de toussa… juste de l’allaitement exclusif, il y a tout ce qu’il faut dedans pour assurer une bonne croissance, jusqu’à 6 mois, où on passera ensuite à une alimentation un peu plus consistante.

Pourquoi je vous parle de toussa… ah oui, évidemment, on ne peut s’empêcher de penser à ces bébés rachitiques dans le grand sud endémique.. qui ne signifient donc qu’une chose : les mères là bas ne se nourrissent pas correctement, ne boivent pas correctement, et donc ne peuvent alimenter correctement leurs bébés.

… qui si d’aventure survivent, on imagine aisément tous ces problèmes dus à la malnutrition : retard de croissance, intellectuel, carences en tout genre, bref, une progéniture promise à un avenir pas très joli joli.

Et donc qu’est-ce qui a été fait en la matière toutes ces années ? Je vois souvent passer des programmes à destination de ces enfants mais quelqu’un a-t-il pensé une seule seconde qu’en s’occupant mieux de la mère, on ferait d’une pierre deux coups ?

Meilleure alimentation et surtout apport en eau suffisant signifie une mère bien portante, et partant de là de meilleures possibilités d’allaitement et donc de meilleures perspectives pour les enfants de 0 à 6 mois ?

Existe-t-il des programmes en ce sens ? Peut-être que oui, peut être que non, après tout je n’en sais rien. Mais quand je vois les photos de ces bébés rachitiques, la réponse semble plutôt peut-être que non.

On nous parle de digitalisation à toutes les sauces, et bien commencez à digitaliser toutes ces femmes dans le sud, et exploitez ces data pour assurer leur suivi et donc leur survie bon sang ! Sarotra be ? Miandry vola avy @ partenaires financiers e… Pognon dont on se demande à quoi il sert quand on voit les maigres résultats.

Bref, beaucoup de gesticulations.. politiques par rapport au sud. Je fais la photo avec les bouteilles d’eau vive, je pond des colloques grandiloquents, je rêve à des pipelines d’eau et résultats ?

En 4 lettres comme d’habitude. Et toujours ces photos insupportables. Mihinana ny tady kirarony disait la blague, qui comme d’habitude se transforme en réalité avec cette consommation de chutes de cuir.

Et en parlant des partenaires financiers, ainsi que les autres organismes humanitaires et toussa, merci à eux du fond du cœur car je vous laisse imaginer la situation s’ils n’avaient pas été là, pour faire ce qui normalement devait être notre boulot ?

Pendant ce temps ça roule en Cadillac, ca fantasme sur des téléphériques à 200 millions de $, ca fête son anniversaire à 100 millions ar, et on en passe entre autres inepties.

Mba tongava saina leretsy e. Oui vous les dirigeants, mais aussi vous électeurs qui n’êtes pas encore tombés a un tel niveau d’abrutissement.

Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Coco
7 jours plus tôt

Et en parlant des partenaires financiers, ainsi que les autres organismes humanitaires et toussa, merci à eux du fond du cœur car je vous laisse imaginer la situation s’ils n’avaient pas été là, pour faire ce qui normalement devait être notre boulot ?

Dans le récent article paru dans Le Monde sur la situation politique locale, une phrase interpelle concernant les bailleurs :”Tout le monde est fatigué de Madagascar.”

despote
despote
7 jours plus tôt

“Nous n’avons pas besoin des bailleurs de fonds tompokolahy sy tompokovavy” Les bailleurs de fonds doivent bien rire.

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles