Je regarde vos photos à Madagascar

J’y vais pour 2022 ? i4 M50 🙂

Gné ? Oui des photos, j’en ai certainement shooté des centaines de milliers, à Madagascar, en France ou ailleurs.

Les gens, j’en ai cotoyé plein aussi. Et enfin, avec le temps, j’ai accumulé une certaine expérience de la vie.. et de la mort aussi, hélas.

Tout ça pour dire quoi ? Tout ça pour dire qu’au fil du temps, en voyant en photos la tête de certaines personnes, je sais, je sens immédiatement qu’il y a quelque chose d’anormal. Non ce n’est pas le délit de sale gueule, c’est, comment expliquer cela… c’est comme une lecture immédiate et sans filtre.

Je parle bien entendu de photos de gens que j’ai déjà vu auparavant. Que je ne connais pas forcément mais que, de part mon vécu, j’ai été amené à connaître, de près ou de loin, des personnalités (mais pas forcément non plus).

Et là où ça devient franchement glauque, c’est que quand je tombe sur la photo de certaines de ces personnes aujourd’hui, ouh la la, le déclic se fait instantanément sur ces photos, je ne peux pas l’expliquer, je le sens, je le vois tout de suite, il y a quelque chose qui cloche.. un amincissement soudain, un brusque vieillissement, une expression furtive du visage, je n’en sais trop rien.

… mais dans ma tête c’est tout de suite “ouh là, toi tu n’en as plus pour longtemps“. Et le pire c’est qu’effectivement.. ça se réalise 🙁

C’est morbide hein ? Oui on parle de covid19 aujourd’hui mais que cela n’occulte pas le fait qu’il y a d’autres pathologies, pour ne citer que le cancer par exemple, ou encore les AVC.

Et quand je vois vos conditions de vie aujourd’hui à Madagascar, que je connais très bien au demeurant, j’imagine parfaitement le côté infernal du quotidien. Le manque d’argent, le manque de sécurité, le manque d’eau, le manque d’électricité, le manque de système de santé, le manque de perspectives, la peur du covid, et plein d’autres choses et problèmes qui vous bouffent au quotidien.

Bref, aucune sérénité. On comprend que les plus faibles soient allés se réfugier dans la religion, ou pire les sectes, mais je ne suis pas sûr que ça permette d’effacer totalement toutes ces complications au quotidien. Les atténuer un peu sans doute mais les éliminer à 100%, hum.

En France nous avons aussi des problèmes certes mais je peux vous garantir qu’ils n’ont rien à voir avec les votres à Madagascar. Oui oui, level 0 vs level 5…

C’est dommage que vous n’ayez pas les bons dirigeants, qui vous auraient permis non pas d’accéder au level 5, ne rêvons pas, mais qui vous auraient permis de vous extirper du level 0.

De la sécurité sur tout le territoire, du riz à 500 ar le kilo, une gestion stratégique de l’eau et de l’électricité, des usines partout qui auraient permis la production et le plein emploi…

… bref, ces premières briques de base qui auraient permis à la grande majorité de la population de commencer à accéder eux-aussi à un petit fiainana tsotra, milamina et mirindra.

Et par la même occasion de réduire drastiquement le nombre de photos des prochains “condamnés à mort” que je vois ici et là.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles