Je reviens encore sur cette oeuvre de Sophie Ratsiraka

Lol, décidément cette œuvre de la Ministre de l’artisanat, ça l’aura marqué l’elman.

Oui absolument. Certains trouveront ça moche, d’autres le qualifieront de joli, mais peu importe, le propos n’est pas là, moi c’est l’effort de la démarche créative que je tenais d’abord à saluer.

La créativité c’est ce qui manque hélas cruellement au pays endémique du copier-coller sauvage.

Incapable d’inventer, de se réinventer, de créer ou de s’inspirer pour sublimer, qu’est-ce que l’on manque de finesse les gars, c’est incroyable ça.

Ici je ne parle pas seulement de nos dirigeants, ces super champions en matière de copier-coller grossiers, intempestifs et irréfléchis, mais plutôt de nous tous en général, dans toutes les strates de la société.

Il manque cette petite fibre artistique, créative, qui s’appuie sur le beau, l’harmonieux. Je sais pas si vous voyez de quoi je veux parler…

Pour être plus précis, le beau attire immédiatement l’oeil. “Hoay o, tsara izy zany“… bref, c’est esthétique, c’est design… c’est joli quoi.

Je vous l’accorde, encore une fois c’est compliqué de penser à la nourriture des yeux et de l’esprit quand 50 centimètres en dessous, le ventre a faim. Très compliqué même, et l’on en revient malheureusement trop souvent à cette confiture donnée aux cochons que j’évoque régulièrement.

Phacochères city

Dans le même registre, je repense à ce célèbre photographe, Rijasolo, qui avait exposé l’année dernière ses photos sur la façade du lieu dit pochard… en quelques jours, hop, vandalisés les œuvres, comme vous pouvez le voir sur cette photo ! Ce n’est plus de la confiture, c’est du caviar refourgué aux phacochères.

Oh encore de la belle confiture donnée aux cochons

Cette harmonie, ce goût du beau, ce nombre d’or, je les retrouve très souvent  en France. Ici le “kitoatoa mety io ram’s aza maka lagy“, c’est pas le genre de la maison. Fonctionnel d’abord. Beau ensuite.

Ecoles de design, les Beaux arts … c’est peut-être toussa qui manque chez nous ? Depuis 60 ans, quand c’est toujours l’aspect “pratique” et “utilitaire” qui prend le pas sur tout, bah ça donne ce que l’on voit actuellement.

A savoir des trucs moches, grossiers, sans finition… lourdaud et épais effectivement, comme qui dirait.

En plus, les petits révolutionnaires en ont rajouté une couche en repeignant tout le pays avec leur orange qui pique les yeux là.

A vous de voir si vous les laissez terminer de tout repeindre… ou si on commande de nouvelles couleurs beaucoup plus jolies, harmonieux et design.

En tout cas, je réitère mes félicitations pour madame la Ministre Sophie Ratsiraka et j’espère de tout mon coeur que votre oeuvre, exposée au jardin d’Anosy… ne terminera pas elle aussi pulvérisée par les phacochères.

Car je vois, hélas, beaucoup de … métal sur cette oeuvre.

Subscribe
Me notifier des
guest
5 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
mpijery
mpijery
11 jours plus tôt

En tout cas, c’est déjà mieux que le truc “eto isika no … ny nofin’izao tontolo izao”

Banksybeat
Banksybeat
En réponse à  mpijery
11 jours plus tôt

Mba samy manana ny hanitra ho azy kosa 🙂

Rafangy
Rafangy
En réponse à  Banksybeat
11 jours plus tôt

mety ho izay angamba fa aleoko lavitra io tokana mavo io toy izay ilay eto isika mangetotra eraky ny tanana iny

Rafangy
Rafangy
En réponse à  mpijery
11 jours plus tôt

parfaitement exact!

bigs
bigs
11 jours plus tôt

et pour une fois que ce n’est pas orange, ou rouge en souvenir de l’amiral

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles