Je sais bien que ce n’est pas « ysuffitde » et « yapuka »

Le nouvel avion de chasse de l’elman dans 3650 jours ?

Je lis ce reproche que l’on me fait souvent : « oué l’elman, t’es loin des réalités, c’est tellement facile à 10 000 kms de critiquer et de seriner sentencieusement tes ysuffitde et yapuka« .

J’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer sur le sujet. Je vais quand même re-préciser certaines choses pour que l’on se comprenne bien.

Primo cela ne fait même pas encore 1000 jours que je vis en France. Avant le 28 mars 2018, j’ai vécu de longues années à Madagascar donc pour le « il ne connait pas les réalités sur place » il faudra repasser. Car pas de bol, je connais très bien les réalités sur place. Je connais très bien les mentalités sur place. Je connais très bien les pénuries sur place. Je connais très bien la vie au quotidien sur place. Je connais mieux que quiconque les avantages et les inconvénients de vivre à Madagougou.

Donc quand on parle aujourd’hui de délestages d’eau et d’électricité par exemple, ce n’est pas une simple information que je lis rapido sur internet, je sais parfaitement ce que cela implique pour l’avoir moi-même vécu de longues années. Le temps que l’on perd, les journées improductives, les ordinateurs qu’on ne peut pas allumer, les frustrations, l’impossibilité de se doucher ou de se raser, c’est du vécu tompokolahy sy tompokovavy. Et qu’au passage je n’ai plus envie de revivre d’ailleurs, level 3+ oblige.

Toute cette insécurité, je connais aussi. Cette peur permanente de se faire détrousser ou dépouiller, le verrouillage systématique des portières au moindre déplacement, être toujours sur le qui vive pour vérifier si l’on est pas suivi, le triple barricadement des portes et fenêtres, la vérification systématique des affaires pour contrôler que rien n’a été volé, c’est du vécu aussi, doublement, triplement vécu. Les flics et les gendarmes que vous appelez et qui ne peuvent pas venir car pas de carburant, qui d’entre-vous a connu ça ? Moi si. Ou encore la feuille A4 que vous devez apporter pour que le policier puisse y taper votre dépôt de plainte, c’est incroyable hein ? Je vous passe le deferement au parquet du prévenu … dans votre propre voiture, si si.

Et n’en déplaise, j’ai vécu la longue et lente dégradation depuis décembre 2008. Dégradation de quoi ? De tout. D’absolument tout.

Côté politique, ce n’est pas moi qui ai promis monts et merveilles pendant la campagne électorale de 2018. Car connaissant parfaitement l’administration Madagougou, les fonctionnaires pantouflards, les petits détenteurs de leur petit pouvoir de signature et amateurs de 3V, bref, toute la pyramide, du plus haut sommet de l’Etat jusqu’au planton de la mairie : ces promesses électorales donnent à sourire. C’est comme si vous demandiez à une vieille 2CV toute pourrie d’avoir les performances d’une Ferrari. Soyons sérieux voyons.

L’autre reproche que l’on me fait aussi c’est « ouéee, faut pas comparer Madagougou à la France« . Ce à quoi je réponds invariablement « ah bon, et pourquoi donc » ? A cause de notre incroyable complexe d’infériorité ? Ou de notre incroyable paresse ?

C’est interdit de copier-coller les choses simples qu’on a ici en France, et qui simplifient la vie ? Oui je sais, transposé à Madagougou tout devient incroyablement compliqué. Mais la pauvreté n’explique pas tout, il y a aussi la créativité qui pêche, le goût du beau, du solide, du fonctionnel aux abonnés absents. Et même simplement du bon sens quelques fois. On n’osera même plus parler de l’état de l’art.

Dans l’un de mes domaines de prédilection qui est la mécanique par exemple, oh la la. « Ouéee c’est parce-que les Malgaches n’ont pas les outils » (il y a toujours une bonne excuse hein?).. euh ce n’est pas un simple problème d’outillage, c’est aussi un problème de savoir-faire, de manque de soin, bref, d’avoir envie de faire les choses correctement. Toujours ce « pffff, aza maka lagy e, kapohy @ marteau sy burin dia vita ê« .

Et c’est cette mentalité que l’on retrouve un peu partout. Oui il existe une petite poignée qui sont soigneux mais on ne les voit plus, tellement ils sont noyés dans cette grosse masse bien médiocre.

Dans 3650 jours, 10 ans, oui peut-être que je commencerai à être totalement largué par ce qui se passe à Madagougou. Ça fera ainsi plaisir à ceux qui aimeraient vraiment me voir déconnecté de Madagougou. Oui mais … qui y perdra au final ?

Dans 10 ans où est-ce que je serais ? Au volant de quoi ? Et ces gens là, eux ils seront où ? Toujours à bêler leur « Merci Prezida » avec la même adresse IP ?

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
10 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
erik13

les histoires sur les flics là (manque de carburant, de papier…) j’ai connu exactement cela! Eh oui en personne!
Pour moi Mada est foutu et si quelqu’un me dit le contraire ben qu’il le prouve tout simplement et je fermerais ma gueule.
J’ajouterais que je donne toujours le même conseil à des amis ou proches (ou à n’importe qui d’ailleurs) qui veulent se tirer d’ici: « vas-y fonce si t’en as les moyens/possibilités! »
Quand vous avez vécu un enfer toute votre vie on suppose que ça ne peut pas être pire ailleurs…

Je Comprends Pas Et...

Dans 3650 jours, je vous vois en Urus. Me demandez pas pourquoi, c’est la premiere image qui me vient à l’esprit. Lol

ilpensiero

En gros, vous conaissez mieux la réalité du pays qu’un prezida jeune et dynamique qui a élaboré son IEM depuis des années en france, étudiés soigneusement avec des experts, un IEM renforcé par les nombreuses méditations qu’il a faites sur la plage de la cote d’azur

ilpensiero

Encore une fois, l’histoire a prouvé que l’on ne peut pas totalement connaître la réalité si l’on n’a pas vécu vraiment a madagougou, je parle de subir les problèmes quotidien et non de faire un bain de foule et de recevoir des merssi prezida




ilpensiero

Ce qui veut dire qu’ils ne veulent tout simplement pas que le peuple mange a sa faim, ce n’est pas une question d’opposition ou de désastre économique laissé par les prédécesseurs

Je Comprends Pas et...

Ce qui veut dire qu’ils ne veulent tout simplement pas que le peuple mange a sa faim,

Oui c’est exactement ça et j’ajouterai ici un extrait du livre Homo Deus de Yuval Noah Harari :

« De temps à autre, de grandes famines frappent encore certaines régions, mais elles sont exceptionnelles et ont presque toujours pour cause des décisions politiques, plutôt que des catastrophes naturelles. Il n’y a plus dans le monde de famines naturelles, uniquement des famines politiques. Si la population syrienne, soudanaise ou somalienne meurt de faim, c’est qu’un politicien le veut bien. » 

florent

« […]t’es loin des réalités, c’est tellement facile à 10 000 kms de critiquer […] « 

Bientôt, ils vont changer la devise nationale par cette phrase Kkk ! On connaît trop le refrain. Le problème c’est que ceux qui sont près des réalités ne sont pas près des actions innovatrices.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!