Je suis étonné qu’aujourd’hui …

Ataovy sérieux

Oui ? Oui, je suis étonné qu’aujourd’hui, il puisse encore exister des personnes encore fanatisées par untel ou untel. Les années ont passé, les crises se sont succédés les unes après les autres, et bien non, certains ne jurent encore que pour untel, pour leur petit messie, interdiction de critiquer, d’en dire du mal.

Et pourtant je suis quasiment certain que ce genre de personnes n’ont pas d’intérêt direct à soutenir untel ou untel, non, ils veulent encore croire que leur idole pourra faire des choses extraordinaires, des miracles même peut-être.

Peut-être que le jour où ils comprendront que la seule personne qui pourra changer radicalement leur vie c’est eux-mêmes, là oui peut-être nous aurons une chance d’avancer.

Pour ma part, je peux avoir des affinités avec telle ou telle personnalité, de l’intérêt pour son approche et ses idées, peut-être même de la sympathie mais de la à le soutenir aveuglément envers et contre tout, non mais ça va pas non, adala ?

Donc arrêtons avec ce fanatisme borné, arrêtons avec ces cultes de la personnalité débiles, personne en ce bas monde n’est plus « ta*-aman* » qu’un autre. Nous sommes, en principe, des adultes émancipés, responsables, et nous sommes quand même encore capable d’avoir nos propres idées, d’avoir notre libre jugement, de juger, de critiquer ?

« Ka sao dia tsy mety« , « ka sao dia manahirana » et blablabla. Non mais sérieux, vas-y, parles, exprimes toi, dis ce que tu aimes, dis ce que tu n’aimes pas, vis ta life quoi ! Si ça te va, dis le. Si ça ne te va pas, dis le aussi, n’aie pas peur.

Moi si j’estime que reculer, même temporairement, face à ces marchands de rue dans la Capitale est une erreur, et bien c’est mon opinion, je le dis, point barre comme dirait le défunt. Désolé si ça egratigne ou si ça vexe, ce n’est pas mon problème, j’ai une opinion, je l’exprime. Il n’est pas question d’aimer ou de ne pas aimer le nouveau maire, le propos n’est pas là du tout. Et j’ai été le premier à applaudir quand, avant même qu’il ne soit intronisé, le grand ménage a été fait à Tsaralalana et à Anosibe, avec tous ces marchands dégagés de l’espace public qu’ils occupaient indûment.

Je vous autorise également à parler en malgache si vous ne maîtrisez pas le français

Et c’est tout à fait mon droit de transformer du jour au lendemain ces applaudissements en désapprobation quand je constate que la CUA opère un repli, stratégique ou pas, en autorisant de nouveau ces marchands à réinvestir cet espace public. Qui est aussi le mien. Et désolé mais le majinikisme c’est pas un prétexte pour s’autoriser à tout faire. Moi aussi j’ai mes problèmes dans la vie, ce n’est pas pour autant que j’irai em*merder et déranger les autres avec ces problèmes. Ils s’en fou*tent d’ailleurs, ils ont aussi les leurs.

Oui la vie est dure, elle ne fait pas (souvent) de cadeaux, mais c’est le lot de tout un chacun en ce bas monde. Bienvenue dans la vie (.com). Ce n’est pas par hasard que les Lois ont été créées, elles sont là justement pour encadrer strictement notre vivre ensemble et elles  s’appliquent à tout le monde, du sommet de la pyramide, jusqu’aux « majinika » à la base. Tout le monde a des droits. Et des devoirs aussi.

Sérieusement, j’aurais été un « majinika« , qui soi disant crève la dalle, serait pauvre comme pas possible, mais pourquoi je resterai vivre aussi misérablement dans cette Capitale ? Hop je prends mes clics et mes claques, je me barre sur la côte, je me fabrique une canne à pêche ou un filet, une petite barque, et hop j’irai pêcher gratuitement du poisson et autres fruits de mer. Le manger, le revendre, zay, avoir une vie normale. En plus à 12 000 ar le kilo de poisson ? J’en pêche 3 ou 4 kilos tous les jour, imaginez le CA mensuel ?

Donc non, traitez moi de tout ce que vous voulez, de sans coeur, de méprisant, mais je ne démordrai pas de mon sentiment. Et je continuerai de le dire haut et fort : halte à la dictature du misérabilisme et du majinikisme. Et halte également au culte de la personnalité, il est vraiment temps de grandir dans sa tête.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
73 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Njaka

Ankehitriny anie sady tsy mahay manoratra teny malagasy intsony ny olona no tsy mahay teny frantsay e. Génération FB sy sms!

Ny boky tokony vakiana aza moa lasa livre audio koa.

Ny olan’ireo mpanohana anjambany indray dia na ilay olona tohanany aza tsy mahalala akory ny fisiany nefa izy mba te hisolelaka,

Ianona

ny mampianatra fram tokony hampianatra tsy mahay mamaky teny akory

mpijery

Produire sans production, j’ai beau essayer de traduire en malgache, je n’ai pas compris ce que ça veut dire

Njaka

Ka mba poétique hono izy izany koa, ianareo kosa e! Fehezanteny lalina be io nosoratany io hany ka izy irery ihany no mahazo azy

Rafangy

moi aussi, je me demande ce que l’auteur veut en venir

Lita Z.

Tsy misy hamokarana sy hangalarana am-pilaminana ve no mety dikan’io ?




despote

Lol c’est certainement une expression endémique. entre babakoto, on se comprend pouah

Afist

Je suis au pays mais j’ai pas compris, peut-être que je suis endémique2.0

kof

Produire sans production, j’ai beau essayer de traduire en malgache, je n’ai pas compris ce que ça veut dire

C’est l’illustration du brouillard mental et intellectuel dans lequel évoluent beaucoup d’endémiques. Dans sa tête ce type a une vague idée de ce qu’il veut dire et quand ça sort ça devient carrément un gloubi-boulga insensé.

Rafangy

si on n’a pas la poigne et le courage, on ne se porte pas édile , d’accord, on peut être un bon capitaine d’industrie mais un piètre magistrat, être leader n’est pas donné à n’importe qui

okotar

…mais heureusement que le leadership s’apprend actuellement et qu’on est encore au début pour ajuster tout.




Malibuc

La phase d’apprentissage a durée presque 5 ans de Fac en Facs de colloque en colloques, de cours particuliers, de cours de gestion, de comptabilité en France et tout ça pour ça !
Quand on n’a pas le BAC et que l’on veut jouer dans la cour des grands, voilà le résultat…….

Tojo

Le misérabilisme et le majinikisme sont devenus le fond de commerce de certains depuis une dizaine d’années.
Sans eux à qui vont ils présenter leurs maquettes et faire croire aux monts et merveilles?
Et surtout pas de critiques, dans quelques temps ils vont vous accuser de destabilisateur ou vous menacer de prisons.

Rafangy

pas une dizaine d’années mais depuis la revolution tsaramaso quand un certain pasteur, ancien maire en a fait du clientelisme politique et qu’un autre avec son na ho vy na ho vato tsy mandresy ny fanjakan’ny madinika a vehiculé cela à l’université même

mpijery

Oui, mais Guy Razanamasy avec son équipe a pu faire le grand assainissement une première fois. On s’est même ému de la disparition du marché du Zoma à Analakely – le plus grand marché à ciel ouvert à cette époque.
Et puis, cette génération n’est plus toute jeune maintenant

Rafangy

GWR n’en avait cure du madinika, et il savait taper sur la table, d’ailleurs partout dans le monde, le madinika existe mais pas comme chez nous, un peu comme les mendiants, un sud africain m’avait dit un jour, chez nous aussi, nous avons beaucoup de mendiants, mais pas aussi sales que les votres




Tojo

@ Rafangy
Dadapasy a joué sur ce terrain pour déstabiliser le MFM à l’époque. Mais Dadapasy travaillait pour Radidy.
Les deux adversaires de Radidy à son époque était Dada Monja et Manandafy. Dadapasy a fait le larbin de service même s’il a poussé Zafy au pouvoir. Mais Dadapasy a été le grand artisan du retour de Ratsiraka avec Ratsirahonana aux commandes.
Et on arrive toujours au même constat, toujours cette même caste de fetsimp*ry qui manipule les majinika.

Rafangy

et à la fin, si rapasy etait un tsifetsiferipo, ce sont les madinika qui sont des dondrondripo et ce jusqu’à maintenant!nous avons un proverbe qui dit ny adala no toa andrainy, ce qui veut dire que seuls les insensés n’arrivent pas à depasser leur père, eh bien, non seulement ces madinika sont des insensés mais en plus ils sont des obtus dans la tete

mangableu

Le truc positif c’est qu’ils nous suivent de près; par contre je me demande pourquoi ils n’essayent pas d’appliquer nos suggestions et recommandations (qui sont gratuites) pour améliorer les choses ou voir si ca fonctionne; sa ve matikambo?

Rafangy

tsy mety kah! tsy hevitr’i prezidà! si vous connaissez la propension de certains endemiques à faire de la lèche!

mangableu

Ils sont prêt à embaucher 7000 cerveaux alors qu’ici il y en a déjà à portée de clic gratuitement. 🙂

Rafangy

non, pas à embaucher mais à leur piquer leurs bonnes idées!




Tojo

Oui mais plusieurs comptes sur une seule adresse IP, c’est difficile de les compter

Ianona

comme je le disais, ce sont 3 millions de personnes qui sont pénalisées par 1000 majinika qui ont titré et borné les rues et les trottoirs.

kof

La question est : pourquoi les 3 millions de personnes ne font rien pour changer ça?

Sinon quand je vois la photo je me dis que la solution la plus pragmatique pour la CUA c’est de se dire : « OK ne tournons pas autour du pot, les marchands ont gagné, nous avons perdu. Par conséquent, nous rendons piétonnes toutes les zones envahies par les marchands. Peu importe leur nombre. Nous les transformons en marchés qu’ils sont déjà de fait. »

mpijery

C’est déjà le paradis des politiciens et vous voulez aussi ajouter le paradis des mpanendaka? 😛

mpijery

Toutes les rues à proximité des pavillons Analakely étaient piétonnes dans les années 80-90, mais c’était aussi moche, et si les marchands sont déjà indisciplinés avec les voitures qui sont susceptible de les écraser, comment voulez-vous faire avec les piétons? misisiha fa antonona anao eo e!




kof

Bien sûr ça ne marchera qu’au prix d’un minimum d’aménagement des zones concernées.

mpijery

Oui, ça pourrait marcher. Ceci dit, avec les aménagements, il n’y aura pas de places pour tout le monde, vu comment ils sont actuellement entassés

kof

Hop au passage vous leur louez leur zone d’achalandage. Les caisses de la villes se remplissent un peu. Vous réglez plusieurs problèmes d’un coup : moins de pollution automobile, finis les bouchons qui piègent les voitures dans le centre, moins de bordel, plus de sous dans les caisses de la ville etc…

kof

Radical : 24/7/365. Pas de demi-mesure. Izay vita. 🙂 On peut toujours leur refiler l’idée même si on sait qu’ils n’en feront rien, hélas.




kof

Il y a des chances qu’ils réagissent comme ça oui. 🙂 Le pragmatisme (à ne pas confondre avec débrouillardise) n’est pas le fort du malgache.

Vous imaginez tout Tana centre entièrement piéton? ça pourrait avoir son charme en plus. Vraiment. Analakely, Tsaralalana, Isotry etc… Là où c’est envahi de marchands en fait.

carole

C’est cette mentalité de « laissez le travailler » qui nous tue petit à petit, on accepte tout, on ne réagit pas, on laisse passer le temps alors que le temps perdu ne se rattrape jamais. Est-ce la culture malagasy qui nous conduit vers cette pauvreté irréversible? l’endoctrinement avec les « mandefitra fa hahazo ny soa », « mahandry tantana », « tsy mora ny manao zavatra », nous a tellement ramolli et quand on est pauvre on ne réfléchit pas beaucoup, sauf pour quelques exceptions qui veulent surmonter sa situation. Masikiny tsy mahadiny raha ela.

Rafangy

« …Est-ce la culture malagasy qui nous conduit vers cette pauvreté irréversible? … »
je crois que oui avec le « tsy ny tany no fady fa ny vavambahoaka » et j’ai remarque que les personnes qui se torchent du vavambahoaka réussisent toujours

Tojo

@ carole,
Non la culture malagsy n’est pas ça. J’ai été éduqué à la culture gasy et moi c’était plutôt : aza mangataka andro izany, ny mahasoa aloa vao ny mahafinaritra, ny ranomasina no valam-parihiko, ny adala no toa an-drainy..
L’endoctrinement que les Malagasy ont reçu est issu du christianisme, la paupérisation de l’esprit et de l’homme est la clé pour rentrer au paradis. Enfantilisation, culpabilisation..
C’est cet endoctrinement qui nous a conduit vers cette situation. Beaucoup refusent cette théorie mais c’est la réalité.




mpijery

Le revoilà le truc avec le christianisme! tous les pays riches occidentaux sont liés au christianisme et ça ne les a pas empêché de s’enrichir, le relatif abandon de la religion dans ces pays est un phénomène récent

Tojo

@ mpijery,
Les occidentaux ont commencé à s’enrichir lorsque l’église a été séparée de l’état.
Et n’oublions pas ce que les pays colonisés ont ramené comme matières premières et main d’œuvre à ces pays occidentaux.
Coupez l’uranium du Niger, le cacao de la Côte d’Ivoire, le pétrole du Gabon, les bois précieux de l’Amazonie et vous verrez le changement.
Le christianisme reste pour moi la source de cette mentalité actuelle qu’ont les Malagasy.

carole

@ Elman, ceci va être un nouveau sujet à débattre alors?

kof

Tout est donc toujours de la faute des autres. Bref…

mpijery

Pourquoi alors le pays a commencé à aller mieux avec le vice-président du FJKM?
Je ne dis pas que c’est bien de mélanger la réligion avec l’état, mais le problème est ailleurs, la mentalité pourrie actuelle est le resultat de plusieurs facteurs, la religion en fait peut-être partie mais très loin d’être le seul




Rafangy

dans n’importe quelle association endemique, meme si beaucoup ont contribué à la création de ladite association, une fois que le bureau est mis en place, tous les membres ne font rien et s’appuient toujours sur le bureau sur n’importe quoi, et c’est pareil avec la vie sociale :les citoyens attendent toujours tout de leurs administrateurs, il y a un grand trou sur la chaussée, devant chez moi,moi je ne fais rien parce que c’est le boulot de la commune, même si moi aussi je souffre des embouteillages crées par ce trou, alors que si je prends ma brouette et bouche ce trou, il n’y a pas d’embouteillage

Lita Z.

Pas seulement dans les associations, aussi dans les Fiangonana (Sampana, …)

okotar

On a oublié le socialisme qui non seulement a été appliqué dans une sociéte de nature capitaliste mais aussi mal appliqué.
Mba mangatakare, izahay manjinika, izahay zao no eo @ pouvoir…

Un réveil du nationalisme est en train de naitre de nouveau actuellement dans certaines églises FJKM…dont le risque est de provoqué la naissance d’ultra si le cerveau est bien lavé

Kotozefa

Beaucoup refusent cette théorie mais c’est la réalité

Euh… ce n’est pas une théorie que vous avancez là, mais une pure idiotie. Un peu de culture générale sur l’histoire du monde ne vous fera pas de mal.

kof

Amen!

carole

oui, votre raisonnement tient la route. Les gens n’ont plus d’ambition, on accepte tout.




ilpensiero

J’ai une question débile pour le Mamitiana Fils de bleu, quand c’était la mairesse qu’on avait insulté et critiqué de presque tout les noms, ça ne vous a pas dérangé non? au lieu de proposer on n’a fait que critiquer alors pourquoi un tel revirement?
Après l’incident des pseudos fanatiques a adresse IP unique vous êtes toujours aussi étonné l’ami Elman?
Moi pas trop, la plupart des fanatiques sont des haineux, ils sont du coté du DJ juste par pur haine de Ravalo. Ils s’en fichent que les velirano ou n’importe quel projet soit réalité, l’important pour eux c’est de dire « Ravalo Tim resy lava, andana mandeha retraite blabla » voila ce qu’ils appellent le fandrosoana peut-être

carole

je connais quelques personnes de mon entourage qui sont dans cette situation, juste puisqu’ils détestent ravalo, ils sont prêts à valider tous les gestes techniques du TGV.

ilpensiero

d’où j’ai une petite idée de pourquoi notre pays n’avancera peut être plus jamais, la mentalité nylon, une génération haineuse sans intelligence et de mauvaise foi

mpijery

La haine se trouve toujours des deux côtés, sinon elle aurait disparu depuis longtemps




ilpensiero

moi je peux faire quelque chôse que la plupart des tgvistes ne peuvent pas faire: accepter les bonnes chôses que tout dirigeant a pu faire, tiens Ravalo il a fait des routes c’est indéniable, Ratsiraka il a contrstruit l’université a ankatso, Zafy les CSB, Rajao les gares routières, le Prezida lui il a construit l’hopitaly manara-penitra. C’est pas difficile d’avoir une bonne foi. Contrairement a la plupart de vous, c’est normal parce que vos leaders mêmes sont de grandes bouches a la radio qui ne font que critiquer

Debile Profond 2.1.5 ™

je prends mes clics et mes claques, je me barre sur la côte, je me fabrique une canne à pêche ou un filet, une petite barque, et hop …

Je le disait justement hier dans une suite de commentaires ! 😛 mdr

comment image

https://www.actutana.com/le-probleme-a-madagascar-cest-quon-ne-sait-plus-par-quoi-commencer/comment-page-1/#comment-161954

Debile Profond 2.1.5 ™

j’ai eu hier une réponse qui disait:

je suis un bon petit soldat je ne déserte pas!

Ben dans les conditions de vies actuelle c’est débile de ne pas vouloir changer pour même seulement une légère amélioration des conditions de vies !
Rien ni personne n’oblige quelqu’un a rester vivre au même endroit toute sa vie !
Faire le chemin de la campagne vers la capitale est justement la première erreur a ne pas commettre pour un changement dans l’espoir d’une vie meilleure !

kof

Les politiciens endémiques découvrent-ils que leur paradis s’étiole? Qu’on est en 2020 et qu’un site opéré à 10 000 km de là peut occuper de façon efficace l’espace de critique et de pression laissé vacant par la population qui accepte à peu près tout et n’importe quoi de la part de leurs dirigeants? 🙂

Moi je n’en démords pas, c’est pas en les soutenant que les politiciens s’améliorent. C’est en les critiquant et en leur mettant constamment la pression.

Feng Chou

Une première remarque : quand l’on s’offusque d’une critique, c’est que l’on a tout fait pour la mériter.
Seconde remarque : la bible cite à juste titre « aide toi et le ciel t’aidera. »

Si l’on apprécie pas la seconde, la première est à méditer sérieusement.




razafi

Je me reconnais vraiment dans votre article Elman! Mais je crois que c’est une histoire de culture.

Malheureusement la culture malgache n’est pas compatible avec l’émancipation des hommes et des femmes.

Lita Z.

Pour relancer le débat sur le rôle des Églises :
https://youtu.be/uVRFBTgWq-A

Izyio

Voici comment étayer cette missive d’actutana:
https://youtu.be/EadibVSnUh4

Debile Profond 2.1.5 ™

En Occident, Sputnik est majoritairement considérée par les experts et les médias comme un outil de la propagande russe, se livrant à la désinformation. En France, l’agence est considérée proche de l’extrême droite sur Internet et complotiste.
Sputnik, très crédible comme média pour les petites têtes sans cervelles comme celles des babakoto ! 😛

veritas

Vous avez bien raison Elman, il faut sortir du misérabilisme et aller au fond des choses donc reculer face aux marchands de rue est une erreur manifeste.




angady

c’est un problème d’éducation, à la base. beaucoup trop de paternalisme, de maternalisme, de gourouisme dès notre plus jeune âge. le malagasy n’est plus capable de penser par lui-même, de décider de son avenir. c’est le terrain parfait pour les beaux parleurs qui promettent offrir une belle vie à leur public. ce qui est sidérant, c’est qu’à tous les coups ces pauvres gens se la font mettre profond, en souffrent, mais ensuite en redemandent.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!