La bienveillance n’est pas l’enfant roi

Si elle pleure c’est qu’il y a toujours une bonne raison

Gné ? Qu’est-ce qu’il dit encore celui là ? Bah comme on y est en plein dedans, de faire grandir un bébé, et que bizarrement mon fil d’actus se remplit de pages afférentes, il est temps de faire un point sur le sujet 🙂

L’éducation bienveillante c’est quoi ? C’est d’abord de l’empathie. A 1 mois, 3 mois, 6 mois ou même 9, vous attendez quoi de votre bébé ? Qu’il pense, réfléchisse, se comporte et agisse comme un adulte ? Ataovy sérieux. Imaginez vous brusquement débarquer sur une planète inconnue avec plein de trucs bizarres autour de vous, panique à bord non ?

Et bien là c’est exactement pareil. Un bébé n’a pas besoin de dureté, d’autorité et toussa : il a d’abord besoin avant tout d’être rassuré. Quand il pleure c’est son seul moyen pour le moment de faire passer un message : une gêne, une faim, une peur et toussa. Le plus compliqué c’est de décrypter justement ce message et d’y apporter une solution.

Non un bébé ne pleure pas pour vous faire ch*ier 🙂 Le premier réflexe du commun des mortels c’est justement “ssshh apangino io” parce-qu’on est soi-même gêné par ces cris stridents, agacé, sur les nerfs. Vous pensez même que le bébé crie après vous lol. Surtout après une grosse journée de travail n’est-ce pas ? 🙂

Et bien non justement, la bienveillance c’est d’abord jouer au détective : pourquoi elle pleure ? Et dans 100% des cas, on trouve toujours. Que ce soit parce-que la couche est pleine, qu’elle a faim, qu’elle a chaud, qu’elle a une grosse régurgitation en cours, qu’elle a peur (dans son sommeil), qu’elle a sommeil justement, il y a toujours une raison.

Enfin à 99% disons. Il faut aussi accepter que dans 1% des situations, et bah oui, elle pleure sans raison apparente. C’est médicalement prouvé, ouf, on est rassuré. C’est peut-être la pleine lune tiens.

Et ces premiers mois sont primordiaux car ce seront eux qui conditionneront la suite. Soit vous arrivez à immédiatement mettre en place ce système bienveillant.. soit vous n’y arriverez pas. Plus même.

Car encore une fois, c’est là, maintenant, tout de suite que la personnalité future de votre bout de chou est en train de se construire. Je ne suis pas spécialiste en la matière bien entendu mais quand de vrais experts me disent que c’est comme ça que ça marche, je n’ai aucune raison de mettre leur parole en doute.

Donc les mots clé ils sont là : empathie, bienveillance, douceur, amour, réconfort. Et confort tout court d’ailleurs.

Et bien ma foi ça semble bien parti hihi. Quand on a bien compris ce que je viens d’écrire, tout devient tellement plus simple, plus fluide et agréable à vivre. Et ça, le bébé le ressent, apprécie, se sent rassuré.

Et nous le verrons dans de futurs articles sur le sujet mais je suis sûr que c’est bien parti pour la suite des événements.

L’objectif de tout ça en fait ? Former une bonne personne, bien dans sa tête, bien dans sa peau. Et non pas une future crevarde, haineuse, jalouse et ory hava manana comme on en voit tellement là où on sait.

Et bah non il n’y a donc pas de mystère : c’est dès le berceau que ça se construit. Affaire à suivre.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles