La discipline

Lol, quoi la discipline ? Non rien, je googlais simplement ce mot là la nuit dernière.

Et donc il m’a sorti quoi le Google ? Il m’a sorti ceci : « Règle de conduite commune aux membres d’un corps, d’une collectivité ; obéissance à cette règle ».

Il y a deux parties dans cette réponse. La première c’est la notion de « règle de conduite commune« . Appliquée à Madagascar (ou à n’importe quel autre pays d’ailleurs), des règles de conduite commune nous en avons beaucoup. Énormément même. Déjà il y a la Loi, les textes de Loi, qui en substance nous disent que l’on peut faire ceci ou qui nous interdisent de faire cela. Aujourd’hui, certains s’assoient sur la Loi sous prétexte de pauvreté et de survie mais je suis désolé, pauvre ou pas pauvre, la Loi est la même pour tout le monde et ne saurait souffrir d’exception. Dura lex, sed lex comme le dit l’expression consacrée.

Et on en arrive à la deuxième partie de la définition : l’obéissance à cette règle. Oui, pour que ça marche, cela nécessite que tout le monde obéisse aux règles établies. Quand le règle dit « tu t’arrêtes au feu rouge« , et bien tu t’arrêtes au feu rouge non ? Entre parenthèses, la règle dit aussi « toi automobiliste tu t’arrêtes au passage piéton pour laisser passer le piéton« . Vous le faites j’espère.

Ce que ne dit pas cette définition de Google, c’est la partie sanctions. Quand tu ne respectes pas les règles, tu es donc sanctionné. On t’as dis que la Loi t’interdit de vendre là, tu vends toujours là, tant pis pour toi, tu vas donc être sanctionné.

Et c’est pareil pour les riches (ou soit disant riches :)). Elman, on t’avais dis que tu dois t’arrêter au panneau stop. Tu ne t’es pas arrêté au panneau stop, tu es donc sanctionné. Allez zou, 90€ dans ta gueu*le et 4 points de moins sur ton permis conduire. Dura lex, sed lex, pas de passe-droit, la Loi est pareille pour tout le monde.

Vous voyez où je veux en venir ? Si on veut qu’une société puisse marcher, que le vivre ensemble ait une chance de marcher, commençons d’abord par respecter la Loi. Il faut suivre les règles et quand ce n’est pas le cas, il faut sanctionner suivant les peines prévues par la Loi. Et encore une fois, il ne peut y avoir de respect de la Loi à deux vitesses, ça ne marchera pas. Si on commence à faire des exceptions, ça ne marchera pas car ça laisse la porte ouverte à toutes sortes de choses. Il suffit de voir ce qui se passe chez nous.

Vous l’aurez compris, personne ne doit être au-dessus des Lois. Même ceux qui l’ont créé. Bien entendu, quand la Loi est mauvaise, il faut combattre la Loi…. tout en restant dans les limites de la Loi ? C’est un autre débat.

Zay, vita, pour aujourd’hui. Et croyez-moi, depuis, je ne fais plus mon beloha et je m’arrête toujours systématiquement à chaque panneau stop 🙂 Et sinon vous avez déjà vu un panneau stop à Antananarivo ? Moi non plus. Cela explique beaucoup de choses. Je suis sûr que quelques panneaux stop aux 4 coins de Tana et les sanctions en cas de non respect contribueront à faire évoluer les mentalités dans le bon sens.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
21 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Banksybeat

Une etude allemande a montre que ce sont les personnes eduquees et instruites qui sont les plus susceptibles d’enfreindre/contourner la loi

Rafangy

exact , voyez ce qui se passe dans les campagnes, les gens sont respectueux de tout, malheureusement, une fois dans la ville, ils oublient tout ,
oui, ce sont les instruits et eduqués qui sont les plus susceptibles d’enfreindre la loi, mais s’ils se font prendre, ils seront sanctionnés

Debile Profond 2.1.5 ™

tant pis pour ceux qui ne l’acceptent pas ou ne la comprennent pas.

C’est bien pour ça qu’il y a cette petite phrase dans le code civil « nul n’est censé ignorer la loi » qui rend nul et non avenu le fameux « Cpamafote » ou le « Savait pas » 😛

okotar

Le Malagasy est de nature discipliné mais malheureusement le laxisme de nos gouvernants successifs depuis l’avènement de la République y a mis fin (du moins dans les grandes villes).
Le mécanisme de la discipline qui est bien dit dans votre texte (Règle, obéissance ou sanction) est encore bien présente dans notre culture (fady, tandremo sao dia…, paradisa ou afobe…)
Nos Gouvernants depuis 1972 n’ont pas su les transcrire dans une démarche républicaine, la loi existe mais l’application de la loi est devenue subjective basée sur le 3V.




okotar

Il ne faudrait pas généraliser non plus, l’indiscipline règne surtout en milieu urbain et péri-urbain à Madagascar, là où régit nos manampahefana be voninahitra de la République.

Par contre, en brousse ,dans les tany lavitra andriana, il existe réellement une harmonie et un vivre-ensemble qui fonctionnent. Les gens suivent à la lettre les règles fixées par le comité villageois ou les autorités morales du village parce que ce sont des règles qui ont été discutées, prises et acceptées par tous (teny ierana). Tout le monde mais pas seulement quelques personnes qui est responsable du respect de ces règles sinon out.

Dans nos villes, le mécanisme de la discipline n’est plus au complet à cause du laxisme de nos dirigeants et l’application subjective de la loi (androany mahazo mitarika sarety, rahampitso opération coup de poing dia lasa tsy mahazo, dans une semaine miverina mitarika sarety indray).

Rafangy

ici, il y a toujours les partis politiques, les associations des natifs de zao sy zao qui encouragent ces mpivarotra amorondalana, voyez, une femme d’un petit caporal s’est fait chahuter par la police municipale pour avoir vendu dans une zone interdite, et quelques heures après, c’est tout le camp entier armé comme s’ils allaient affronter boko haram qui se ramene dans des vehicules de l’armée et tous les responsables de l’armée, à commencer par son chef suprême, en passant par le ministre et chef d’etat major sont muets devant ce mouvement de l’armée (de pacotille)

Rafangy

« Le Malagasy est de nature discipliné « …
je crois plutot quele malagasy est de nature craintif d’être sanctionné, voyez, une fois qu’il n’y a plus de sanctions pour les constructions sauvages, eh bien, c’est à peine si des gens ne construisent pas à même sur la rue

Ilpensiero

Je me rappelle surtout de deux époques dans ma vie: l’ère Ravalo où l’on cultive la discipline et le travail et l’ère Rajoelina où l’on fait promotion de la fête, du show, de l’usage de l’émotion et de la lassitude de la dictature discipline

Freuu

Un petit rappel n’est jamais inutile.
Je pense qu’il n’y a pas seulement les lois et règlements à respecter, il y a aussi les us et coutumes à respecter.
Ces espèces de lois non écrites, transmises verbalement, mais qui font partie du savoir vivre à l’étranger.
Tous les pays du monde ont ce genre d’habitudes qui doivent être respectées.
Exemple en Allemagne : il est malvenu de garer sa voiture à l’oreille, reculer jusqu’à percuter doucement la voiture à l’arrière.
Exemple aux USA : ne pas respecter l’ordre d’arrivée dans un croisement munis de panneaux Stop dans toutes les directions…
Exemple à Madagascar : passer entre deux personnes en pleine discussion… ne pas avoir la patience de voir une voie de contournement se créer.

Ralek

Et sinon vous avez déjà vu un panneau stop à Antananarivo ?

Et vous avez déjà vu un panneau stop à Paris intra-muros ? ^^
Pour la petite anecdote, je ne sais pas si c’est toujours valable, mais dans Paris intra-muros, il n’y a pas de panneau Stop. (Pour des raisons différentes qu’à Tanà évidemment).
Le seul panneau Stop sur voie public était sur un quai dans le 16ème. Il a été enlevé en 2012 ou 2013.
Puis en 2017, il a été question de réintroduire peut-être le panneau Stop…

Pour en revenir sur le sujet, le concept de loi est une géométrie variable selon les personnes à Mada. Entre les majinika, les politiciens ou riches, les citadins ou les villages reculés, la loi est très variable.
Informer tout le monde de cette loi et surtout de dire que personne n’est au-dessus.
Car nul n’est censé ignorer la loi.




mpijery

Il y a aussi les panneaux fantômes: à Ankorondrano par exemple, il y avait un panneau sens interdit mais disparu depuis, et les policiers de circulation s’amusaient à piéger les automobilistes qui ignorent l’existence de ce panneau. C’était il y a quelques années, je ne sais pas si c’est toujours le cas

Rafangy

ne parlez pas de la police de la route, ils sont seulement là pour vous soutirer le max

kof

A propos des vertus de la discipline, il existe un dicton au Japon : un Japonnais vaut un Chinois, mais 10 Japonnais valent 100 Chinois.

J’ose pas imaginer combien d’endémiques valent 10 Japonnais. 🙂

Rafangy

bof, c’est facile, dans les années 1850, Mada et le Japon étaient au même niveau, 50 ans après, les japonais ont vaincu un pays de blancs, et nous, nous nous sommes faits coloniser, et 110ans après ce même niveau, le japon est classé dans les 10 premiers économies mondiales, et nous, dans les 5 dans l’Afrique subsaharienne, et enfin 150 ans après le début de l’ère Meiji, le japon se classe dans les 5 premières puissances économiques mondiales, et nous dans les 5 pays les plus pauvres du monde

kof

Tout ça est bien beau mais il est où le rapport avec la discipline ? Contrairement au Japon peut-être que nous avons été colonisés car nous n’étions pas disciplinés ? Déjà à l’époque…




Rafangy

les panneaux stop ont ete depuis 2009 arrachés et vendus à ambalavao Isotry, ici si vous avez la volonté d’etre ferme, hop, « on » vous taxe de dictateur, tsy ampahafirin’izay nahazo fahefana, sns, sns, moi je suis toujours pour une dictature où l’on bannit les partis politiques et autres associations terakavy ananona sy ananona

mpijery

les panneaux stop ont ete depuis 2009 arrachés et vendus à ambalavao Isotry

Les malgaches sont trop écolos, ils recyclent avant même la fin de vie des objets

Malibuc

D’accord avec voue Elman, mais avant de respecter la loi faut il se respecter soi même.
Quand je vois le Gasy jeter tout et n’importe quoi par terre, pisser sur les édifices et en ville, déféquer à l’air libre à côté des toilettes publiques, je ne pense pas qu’il se respecte !

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!