La naïveté des Malgaches

Mon Dieu, plus de 4 ans que je n’en ai plus mangé 😯

Gné ? Oui oui, l’un de nos plus gros problèmes à nous autres Malgaches en général, c’est notre naïveté.

Naïveté, angélisme… appelez ça comme vous voudrez mais malheureusement, il faut être réaliste : nous ne sommes pas dans un épisode de Oui-oui au pays des Teletubbies ni de celui des merveilles d’Alice, non, le monde est dur aujourd’hui.

Donc arrêtons avec les grands mots comme justice, égalité, intérêt général et toussa… ce sont, encore une fois, des gadgets des pays riches, qui ont les moyens.

Dans un pays pauvre, au hasard le 5eme plus pauvre au monde, il faut atterrir les gars : c’est la jungle tout simplement. Quand on est pauvre on n’a pas les moyens de penser à l'”intérêt général“, non, on pense à sa petite pomme d’abord.

Que vais-je manger tout à l’heure ? Ce soir ? Comment je fais pour avoir de l’eau ? De l’électricité ? Je fais comment avec cette inflation monstrueuse qui arrive ? Voila les préoccupations de la majorité des gens, c’est chacun pour soi et Dieu pour tous.

Finalement, nous autres qui osons encore dénoncer tous ces dysfonctionnements à Madagascar, c’est un peu comme des coups d’épée dans l’eau. Les gens sont désabusés, désespérés, résignés : ils n’y croient plus, ils n’ont plus les moyens d’y croire. Ventre vide comme on dit…

Pourquoi naïveté au fait ? Oui on peut encore repenser à vos concepts … naïfs de fihavanana ee.. de soatoavina eee.. oui, ça eusse peut-être fonctionné un temps mais dans la pratique, depuis que les sauvageons ont pris le pouvoir, hihomehezany fotsiny ianareo.

Et justement ils utiliseront cette naïveté et cet idéalisme contre vous. Je parlais d’ailleurs des crevards l’autre jour …

Et je parlais aussi des karana juste avant : eux ils n’ont pas ce fihavanana, soatoavina et toussa, non, ils ne sont pas naïfs eux. Ils sont pragmatiques, inflexibles et impitoyables dans la conduite de leurs affaires eux. Pas de place aux sentiments et toussa.

Et c’est pour cela que ça marche pour eux. Et c’est pour cela que le Malgache crevard ou sentimental lui il ne s’en sortira jamais.

Soyons nous aussi un peu plus durs, un peu plus inflexibles, rigoureux et impitoyables si nous souhaitons un jour sortir de cette incroyable pauvreté.

Une fois que ça sera fait, là oui nous pourrons enfin nous aussi commencer à nous amuser avec ces gadgets de riches.

Voila, c’est comme ça que ça marche dans la vraie vie. Le paradis on y accedera quand on montera au ciel. Pour le moment, il nous faut continuer à barboter dans l’enfer sur terre et vous savez aussi bien que moi ce qu’est la chaîne alimentaire.

Soit vous mangez. Soit vous êtes mangé. C’est comme ça que ça marche.

 

Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
raossy
raossy
3 mois plus tôt

naïfs de fihavanana ee.. de soatoavina eee..
le plus fort je pense: naïfs de hankinina @ Andriamanitra ee

Steph
Steph
En réponse à  elman
3 mois plus tôt

M. Elman ! « Mon Dieu, plus de 4 ans que je n’en ai plus mangé  »
il faut venir vivre cz ns à la Réunion ! on a du tamarin bien d’ici et en même temps les fruits importés d’Europe !

Rahandy
Rahandy
3 mois plus tôt

Naïfs ou Kamo bé tenda? Je ne sais pas. On se cache derrière tous ces mots qui pour moi sont des facettes qu’on utilise pour tromper l’autre.
On n’est pas naïfs, on est Kamo, on n’est pas resiliant, on est Kamo.
Le goragora et le moramora, c’est la paresse.
Le classement des madinika, c’est du Ory havamanana, on est madinika, on n’y peut rien (et lui, il est riche, manambola.
Revoyez les ohabolana, il n’y a que ça.

ItaosyBro
ItaosyBro
3 mois plus tôt

Le malagasy n’a pas vraiment une vision réaliste des choses. ça anonne tairo rangah ataontsika fa lasan’ny vazaha fotsiny ny harena eto à chaque grand projet minier ou énergétique. Comme s’il suffisait d’avoir la volonté bien gonflée pour réussir. Osef les considérations d’ordre financière, technique,logistique,…




Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles