La pauvreté n’explique pas tout

Aujourd’hui nous n’allons pas débattre de savoir si les Malgaches sont pauvres ou non, de savoir ce qu’est la pauvreté ou de la définir, aujourd’hui j’ai plutôt envie de parler bâtiments, infrastructures et travaux publics.

Pour quelqu’un qui débarquerait la première fois de sa vie à Madagascar, que verrait-il ? Il verrait des maisons moches, des routes moches, des infrastructures moches. Ce qui le frapperait immédiatement c’est que les Malgaches n’ont aucun goût pour les jolies choses, pour des choses avec une bonne finition (je parle des constructions), pour des choses aux normes.

Nous autres les Malgaches nous nous complaisons dans des petits trucs et des bidules moches, nous ne savons pas faire des tracés bien droits, ou bien ronds, des angles droits, de bels ensembles architecturaux, jolies à voir.

Allons, un peu de finition ?

Prenons cette maison sur cette photo : vous ne me ferez pas croire que les propriétaires soient pauvres ? A défaut d’enduit sur le tamboho, pourquoi ne pas avoir fait de « briques midy lasitra » ? Ou encore ce portail pas beau, qui je pense devait être temporaire, semble devenu définitif ? Et pourquoi ne pas aménager correctement tout ce qui est devant l’entrée, les marches, etc. ?

Nous ne savons faire que des choses basiques, et encore

Regardez bien les maisons en général à Antananarivo. Je suis désolé mais l’identité architecturale du trano gasy moi je n’aime pas. Toujours le même style, la grosse bicoque en hauteur, avec le balcon au premier étage, la hauteur sous plafond improbable, tout le monde qui habite le même style de baraque …

Rajoutez à cela une finition des plus médiocres, l’absence totale d’entretien et vous obtenez ce truc moche dont je parle depuis le début de l’article.

Et la finition et l’entretien ce n’est pas forcément une histoire d’argent. Je constate que c’est plutôt la plupart du temps une question de manque de goût des jolies choses associé à une paresse incroyable qui est à l’origine de tout ça.

Et ça reflète parfaitement notre mentalité en général, on se cantonne à l’aspect utilitaire des choses, les questions d’ordre esthétiques ne sont jamais considérées, c’est optionnel, c’est pas important, « on verra ça plus tard« .

Mais si vous vivez tous les jours dans un truc moche, comment voulez-vous être de bonne humeur le matin au réveil ? Et si vous n’êtes pas de bonne humeur le matin au réveil, comment voulez-vous passer une bonne journée productive ?

Après ces premiers constats sans complaisance voire un peu durs, je vous invite donc, pour ceux qui veulent construire, ceux qui veulent créer, à construire de jolies choses, durables et bien finies. Soyez attentif aux détails, soyez sourcilleux sur le rendu final, regardez ce que ça donne avec une vue d’ensemble, assurez-vous que cela soit joli. Et si ce n’est pas le cas n’hésitez pas à démolir et à tout refaire.

Et cela ne s’applique pas seulement aux maisons mais peut s’appliquer à tous les aspects de votre vie quotidienne ! Dans votre travail, soyez pointilleux et exigeant, avec vous même d’abord, soyez méticuleux et propre dans ce que vous faites et assurez-vous que tout soit bien en ordre, sur le fond mais aussi la forme, avant de rendre votre copie.

Vous êtes sur un projet ? Menez le à bien, avec toujours ce leitmotiv de qualité en toile de fond, le diable se cachant toujours derrière les détails. Attention, je ne dis pas non plus que le beau et le futile doivent l’emporter sur l’aspect fonctionnel des choses, faisons d’abord quelque chose qui marche, qui soit bien d’aplomb, et ensuite rendons le beau.

Oui mais pour faire de jolies choses il faut de l’argent me contredirez vous ? Encore une fois, pas forcément. Donnez par exemple 10 000 briques à 4 maçons différents pour bâtir quelque chose, vous obtiendrez 4 résultats différents, allant du magnifique à .. mais « qu’est-ce que c’est moche » !

Car entre le gros paresseux pressé qui empile ses briques sans se poser de questions et pressé de terminer pour avoir sa paie et le méticuleux qui prend bien son temps, utilise un niveau à bulle pour la pose de chaque brique, un fil à plomb et autre trait de niveau, les résultats obtenus seront totalement le jour et la nuit, et je sais de quoi je parle.

Une simple station service, fonctionnel, beau .. et vazaha. Où sommes nous ?

Tout ce dont nous venons de parler sont des généralités. La bonne nouvelle est que je constate qu’il y a une nouvelle génération qui commence à être exigeante sur ces histoires de qualité et qui agissent en conséquence. Mais ce sont encore pour la plupart des exceptions et le pays gagnerait beaucoup à ce que cela se généralise davantage.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

92
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
babakaty
Membre
babakaty

A propos de la nouvelle station total sur la photo…ben ,nous sommes sur le terrain de Ravalomanana (tanin’ny dada hoy ny mponina eny)à Andohitampenaka à coté ou dans la nouvelle gare routière

Rafangy
Membre
Rafangy

le nom de la station »maki » vous a til donné l’indice ou seulement la connaissance de notre ville? bravo en tout cas

afistardni
Membre
afistardni

et pauvre d’esprit en plus

zo.zefa
Invité
zo.zefa

Le PSE de monsieur le ministre de l’éducation devrait aller dans ce sens. Et puis l’éducation trop théorique en générale est assez médiocre d’où les résultats. On apprend très peu sur la beauté, la rectitude, les sorakaliana ont disparu. Et puis on est devenu trop ‘virtuel’, car en étant ‘manuel (sens du toucher, le compas dans l’œil…)’ on apprécie plus ce qu’on fait.

mangableu
Membre

Perso, j’aime l’architecture des « tranon’ny ntaolo », surtout qu’ici sur la cote, il n’y en a pas. Quand on construit, il faut vraiment bien faire les finitions car c’est ce qui fera le charme de la maison; C’est aussi une question de gout.

Rafangy
Membre
Rafangy

quand vous viendrez ici, passer faire un tour au tana water front et vous verrez des trano gasy imposantes et très belles à voir

zagasy
Invité
zagasy

Misaotra indrindra Elman amin’ilay lahatsoratra 🙂

kof
Membre
VIP

La pauvreté n’explique pas tout, c’est même le contraire : tout explique la pauvreté.

Excellent billet 🙂

Despote
Membre
Actif

Cette culture de l’à-peu-près est tellement ancrée dans notre société, qu’elle passerait presque pour quelque chose de normal. Il suffit de s’entendre dire « io le indro kelin’ny mpandrafitra e, tsy hitan’izay tsy nanao azy » pour s’en rendre compte. C’est une culture où l’on se complais dans la médiocrité.

randria
Invité
randria

Le pire c’est que ceux qui ont des sous ont souvent des goûts de chiottes, en plus de pas avoir de personnalité.
Les malgaches qui en ont les moyens ont l’air d’apprécier le bling-bling made in China suffit de voir le style des meubles qu’on trouve dans les magasins chinois ou dans les salons dans les clips. Et quant un achète, les autres suivent et prennent la même chose, meubles-voitures même combat.
Par contre quant tu leur montre un catalogue Ikea (l’aménagement intérieur à la vazaha ultra-basique par excellence) tout le monde trouve ca joli et ironiquement la plupart des meubles sont reproductibles ici par des artisans talentueux et pas forcement pour cher.

kof
Membre
VIP

Au fait c’est qui Alex? Un nouveau dans l’équipe?

Andry
Invité
Andry

Ce qui est plus « moche »,ce que cet article n’est pas rédigée en Malagasy.

mpijery
Membre
mpijery

La majorité des articles (ou même tous) sur ce site sont redigés en Français, ce n’est pas « moche » mais c’est un choix.
Après, je comprends votre réaction si vous étiez le propriétaire de cette maison 🙂

angelikademada
Membre

Parlons donc bâtiment. Pour ma part,je préfère une maison en matériaux nobles comme la pierre et le bois. Surtout si cette maison n’est pas construite avec un niveau ou un fil d’aplomb.
J’adore ce qui est tordu et non pas tiré au cordeau.
D’ailleurs ma modeste demeure de 400 m2 au sol ressemble plus à une maison de Mickey qu’à un blokhaus gris et sans âme.
Mais je m’y sent bien et bientôt j’aurai un superbe arboretum autour. C’est mon eden à moi et mon p’tit Schtroumf s’y sent comme un poisson dans l’eau car il peut même faire de la bicyclette à l’intérieur.
comment image

angelikademada
Membre

Ah oui j’oubliai de dire que ceux qui veulent voir la photo de la maison de Mickey, il faut cliquer surcomment image




mangableu
Membre
Gold

j’ai beau cliqué mais le lien ne s’ouvre pas angelikademada

Jaojao
Invité
Jaojao

Moi mon truc au boulot c’est la recherche de l’effet waouh chez mon client…
90 %de mon temps avec l’équipe qui ne pense pas comme toi on se contente de faire ce qu’on peut…
Mais vous restez frustré…
J’essaie toujours également d’avoir en tête le Best in class car je sais qu’il est à notre portée au moins intellectuellement ou par expérience…

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!