La Stratégie Nationale de Transformation

Vu ici à Valence, Espagne si si

Gné ? Non rien, je suis tombé par hasard sur un programme intitulé « Stratégie nationale de Transformation », en anglais NST, qui est donc en quelque sorte la Bible rwandaise pour devenir une grande puissance d’ici … 2050 

Et waouh ! Le moins que l’on puisse dire est que nous sommes à des années lumière de ces colisees, stades de foot et autres téléphériques.

Le plan Rwanda 2050

Paul Kagame a commencé à réfléchir à sa « vision du Rwanda » depuis les années 2000, avec un plan et des objectifs pour 2020, puis 2035 et enfin 2050, avec une réactualisation tous les 7 ans.

Et quand on voit le miracle rwandais depuis le génocide, le plan est bien parti pour être concrétisé, sauf accident majeur de parcours.

Et donc, pour ne pas mourir idiot, comment ils font au Rwanda ? En quoi consiste précisément cette Stratégie nationale de transformation ?

Elle s’articule en fait autour de 3 grands thèmes : la transformation sociale, la transformation économique et la gouvernance transformationnelle.

Vous trouverez les détails en googlant si ça vous intéresse, mais moi je l’ai lu (en anglais) cette Stratégie et waouh, ce n’est même plus un programme présidentiel, c’est le mode d’emploi pour tout un peuple, en partant de très très très pauvre de devenir très très très riche, en 50 ans top chrono, avec améliorations mesurables et flagrantes tous les 15 à 20 ans !

Quoi ? Qui ? Comment ? Quand ?

Chacun des 3 grands thèmes est bien détaillé, avec le « howto » qui va bien avec, les objectifs et les moyens d’atteindre ces objectifs. Ici pas de promesses weraweresques à la mords moi le noeud, c’est une véritable roadmap pour sortir de la misère et atteindre inéluctablement la prospérité.

Et là où cette Stratégie m’a définitivement séduite c’est qu’un énorme tableau de bord national est mise en place pour mesurer en temps réel quantitativement ce développement, mais aussi qualitativement, pour mesurer la qualité des travaux et le bien-être de la population.

On peut reprocher à Paul Kagame d’être un brin autoritaire et dictatorial, que la démocratie n’est pas aussi développée que ça au Rwanda, qu’il commence à s’incruster un peu au pouvoir mais vous savez quoi ?

Quand on a une Stratégie comme ça qui porte ses fruits, qui va sortir tout un pays de la mer*de, on s’en fout mais totalement de la démocratie, qu’il soit un dictateur et qu’il s’accroche au pouvoir : on parlera de démocratie après 2050, quand tous les Rwandais seront jeunes, riches et beaux. Et ils le deviendront tous.

Et Madagougou en 2050 ?

Quand je compare la Stratégie rwandaise à ce à quoi on assiste aujourd’hui à Madagougou, un grand éclat de rire m’habite.

Aucune chance leitsy e. Désolé d’être franc et direct, mais avec une gouvernance à vue comme cela, non, en 2050 on aura peut-être un téléphérique et un tramway mais les endémiques vivront toujours avec un euro par jour. Voire moins, vu tous les trosa.

A moins qu’ils se soient entre-tués d’ici là ? Un peu comme les hutus et les tutsis, et c’est peut-être ça qui nous manque pour que comme les Rwandais, le déclic se fasse, qu’on arrête nos âneries et que l’on se réveille enfin ?

Malheureusement n’est pas non plus Kagame qui veut.

Subscribe
Me notifier des
guest
19 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Coco
2 mois plus tôt

Avec le Rwanda, on peut citer également le Vietnam qui après le cataclysme des guerres est devenu aujourd’hui un must see touristique de cette partie de l’Asie. Comment ont-ils fait ? Vision, travail, discipline.

Par ailleurs, il y a un quelque chose qui interpelle ces derniers jours : les autorités ont annoncés la réouverture des frontières pour Oct et bizarrement Ethiopian Airlines et Air Austral ont officiellement annulés les vols vers Madagascar en Octobre. Idem pour Air France, où il n’y a pas de vols disponible en Oct (après une simulation de réservation sur leur site). Y aurait-il des infos à ce propos ?

Miserana
Miserana
En réponse à  elman
2 mois plus tôt

D’ailleurs ouvert ou pas les frontières d’ici quelques jours ?

babakaty
babakaty(@babakaty)
En réponse à  elman
2 mois plus tôt

Notre ministre des affaires etranges aurait proféré ces mots lors du voyage retour de la delegation presidentielle,chose etrange en tout cas,pas d’enregistrement audio qui pourrait confirmé ce rumeur mais ce qui est sur que c’est un membre de la delegation qui a fuité cet infos dans les reseaux sociaux…Panier a crabes comme disait l’autre




gerard
gerard(@gerard)
Expert
En réponse à  elman
2 mois plus tôt
Modifié 2 mois plus tôt par gerard
gerard
gerard(@gerard)
Expert
En réponse à  elman
2 mois plus tôt

fantaisies sexuelles, mensonges avérés, injures stupides, les comportements d’une telle équipe, c’est du pain bénit pour ces journalistes !
On en rirait plus volontiers si la situation n’était pas aussi triste pour des millions de gens

Miserana
Miserana
En réponse à  elman
2 mois plus tôt

Heureusement pour lui que les bougnoules ne l’ont pas demandé de sortir de l’avion quelque part entre ciel et terre… Ministre des affaires étranges, c’est bien ça ?




CLAUDE
CLAUDE(@claude)
Expert
En réponse à  elman
2 mois plus tôt
gerard
gerard(@gerard)
Expert
En réponse à  CLAUDE
2 mois plus tôt

quelqu’un qui est « formé », mais pas « diplomé », c’est quelqu’un qui a raté ses examens ?

CLAUDE
CLAUDE(@claude)
Expert
En réponse à  gerard
2 mois plus tôt

Où peut-être que ce quelqu’un n’a jamais passé aucune épreuve donc n’a pas pu rater ses examens ? Je dis ça…

Rafangy
Rafangy(@rafangy)
Expert
En réponse à  gerard
2 mois plus tôt

comme son patron en etant un auditeur libre, ou plutot en passant dans l’amphi y ecouter les cours

gerard
gerard(@gerard)
Expert
En réponse à  Rafangy
2 mois plus tôt

écouter les cours ? ou seulement s’y faire photographier

Rafangy
Rafangy(@rafangy)
Expert
En réponse à  Miserana
2 mois plus tôt

plutot ministre etranger des affaires etranges dit on!




Banksybeat
Banksybeat
2 mois plus tôt

Kagame défend ses acquis en poursuivant ses ennemis à la « Golda Meir » au RDC, Uganda, Afrique du Sud et tout récemment au Mozambique. Chez nous, on n’est plus très loin du Rwanda des années 1990 avec les deux « akazus » accidentés à Besalampy.

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles

ACTUTANA