Avons-nous vraiment le sens de la communauté?

Tiens, une pompe sur une place publique!

L’autre jour, je suis passé sur une petite place publique (à Rennes).  J’ai vu une pompe, qu’on peut voir sur la photo, et pas n’importe quelle pompe, une pompe à vélo en libre service. Mon intention ici n’est pas de louer ô combien la France est civilisée ou la richesse des infrastructures. Tout simplement parce que je n’ai pas assez de recul et aussi que c’est la spécialité d’Elman.  Je pense que dans beaucoup de villes en France, Europe ou ailleurs, on peut trouver ce genre d’outils service libre.  Rien d’étonnant, je pense pour certains des « actunautes aty an-dafy ».
Je me suis empressé de prendre la photo et me suis dit que ça ferait une tribune libre intéressante.  Je ne vais pas non-plus pointer le fait qu’à Mada, ce sont plus les pompes à eau pour donner l’eau potable qu’on croise et non des pompes à vélo.  Mais alors  pour quoi?

La communauté

A vrai dire, je ne sais pas qui exactement était à l’initiative de la mise en place de cette pompe dans la ville. Ce qui est sûr, c’est que quelque part, un groupe de personnes, une association ou une collectivité a suggéré la ville  ou la municipalité de Rennes de mettre en place à cet endroit-là et ailleurs  des pompes à vélo. Qu’est-ce cela signifie? C’est que des gens pensent à la communauté et à son bien. On reproche souvent  aux occidentaux d’être des égoïstes, qu’ils pensent d’abord à eux, et même oublier sa famille.  Nous, les malgaches, nous sommes fiers d’être plus familiaux… C’est là où j’ai trouvé un autre paradoxe.
Ce n’est peut-être pas valable  dans les Ambanivohitra, mais à Tana, c’est assez criant. On a le sens de la famille mais pas le sens de la communauté.  Je m’explique, j’en reviens à ma pompe.  Elle a été mise là pour que les cyclistes gonflent leur roue. Peu importe qui est le cycliste en question, homme ou femme, catholique,  musulman ou athée, VTT ou vélo de course, particulier ou livreur; la pompe est au service de la communauté (des cyclistes). C’est un service commun et libre. Dans communauté il y a commun.
A Madagascar, un bien au service de la communauté ne fait jamais long feu. Déjà, parce que la pauvreté fait que le bien en question risque fort d’être volé et revendu par la suite. Que voulez-vous, si ça ne se mange pas, ça se revend pour acheter à manger.  Au delà de ça, il n’est pas dans la mentalité des gens  de penser aux autres au-delà du cercle familiale ou amicale (proche). Et cela se ressent dans tous les domaines: parachutages en politique,  favoritisme, copinage…
C’est un fléau au même titre que la corruption! Tout ce qui tourne autour du bien commun, quand le gasy utilise, il ne pense pas forcément à celui qui va l’utiliser après. Et le matériel se dégrade. Nombreux sont les exemples: combien de temps ont tenu les feu rouge? Les lampes solaires? Les abri-bus? Les panneaux de signalisation? Les toilettes publics?
Je vous rassure, il y a des cas de dégradations ou de vandalisme  ici (rien est parfait), mais c’est rare. Et en général, en France,  c’est fait par des gens qui ont la volonté de nuire.
Là où ça diffère c’est que, nuire à Mada, on le fait par mentalité. C’est ancré dans la société.  On en revient donc au civisme, à la mentalité et autres qualités qui nous font défaut. Pourquoi, les biens communs les pompes à eau doivent être cadenassées et gardées pour que la communauté puissent s’en servir librement?  Est-ce que la pauvreté est incompatible avec  le sens de la communauté?

Tout ça parce que certains ne voulaient plus manger de tsaramaso à la cantine 😉

Sur ce, bonne fête de l’indépendance à tous, une des rares occasions où les malgaches forment une vraie communauté.

Subscribe
Me notifier des
guest
35 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
elman
Expert
2 années plus tôt

Incroyable : hier j’étais dans ma petite gare et dedans il y avait .. des prises USB en libre service 🙂 Pratique quand vous arrivez à la gare, que vous devez appeler quelqu’un et que vous êtes low bat 🙂

Ianona
Gold
2 années plus tôt

En fait, le fihavanana à la sauce gasy est purement hypocrite, le soi disant soutien/amour/solidarité mutuel, c’est de l’hypocrisie pure, même dans la famille.

Si on soutient l’autre, c’est souvent dans l’espoir que l’autre aussi va te soutenir quand tu seras dans l’embarras. C’est un état d’esprit très calculateur, où on donne 1/2 et qu’on espère récupérer le décuple.

elman
Expert
En réponse à  Ianona
2 années plus tôt

pauvreté matérielle, pauvreté spirituelle.

On ne s’étonnera donc pas du succès des sectes qui promettent la richesse sur ces 2 plans.

elman
Expert
En réponse à  Ralek
2 années plus tôt

Par contre le « firaisana ara nofo » ça on a bien gardé hein 🙂

(totalement HS)

mpijery
mpijery
En réponse à  Ralek
2 années plus tôt

Ce n’est pas totalement HS en fait, elles pensent à la communauté en mettant ces tenues 🙂

elman
Expert
En réponse à  Ralek
2 années plus tôt

« Il vaut mieux s’adresser au bon Dieu qu’à ces seins » ?

Rainintsara
En réponse à  Ralek
2 années plus tôt

Il y en a qui fait 10’000 km pour avoir un bébé

elman
Expert
En réponse à  Rainintsara
2 années plus tôt

🙂

Il y a bien un docteur qui propose ça du côté d’Andohalo mais notre unique entretien ne nous a pas convaincu. Trop commercial.

ramatoa
ramatoa
En réponse à  elman
2 années plus tôt

Dr rakotobe izy izay raha tsy diso za,

elman
Expert
En réponse à  ramatoa
2 années plus tôt

Izy ndrindra.

mpijery
mpijery
En réponse à  Ianona
2 années plus tôt

Je ne crois pas que ce soit hypocrite, la couleur est annoncée dès le départ: « Ny soa atao levenam-bola, ny ratsy atao loza mihantona »
et aussi, « Ny omby mahia tsy lelafin’ny namany »

Raitra
Raitra
2 années plus tôt

La communauté pour les malgaches, c’est un sujet que j’aime bien et c’est un sujet auquel j’ai passé de bons moments de discu. Ma conviction : nous ne sommes pas faits pour bien vivre en communauté…nous sommes comme ça; Pour ceux qui veulent réellement développer le pays, il faudra composer avec et ne pas perdre du temps à essayer de changer cette mentalité de m**ou surtout à perdre du temps à refaire le monde malgache autour de thb.

elman
Expert
En réponse à  Raitra
2 années plus tôt

le point de vue est très .. pragmatique 🙂

mpijery
mpijery
En réponse à  Raitra
2 années plus tôt

Je suis d’accord! on peut essayer de changer la mentalité en parallèle mais il y a moyen de faire avec aussi en s’inspirant des choses qui marchent, même les mauvaises (prendre leurs « bons » côté bien entendu)

angelikademada
2 années plus tôt

Par contre à Madagascar il y a beaucoup plus de femmes qui servent à la communauté et parfois elles se font gonfler gratuitement aussi.

elman
Expert
En réponse à  angelikademada
2 années plus tôt

« se faire gonfler gratuitement » : ah je ne la connaissais pas celle la

ramatoa
ramatoa
En réponse à  elman
2 années plus tôt

hahaha

Je comprends pas et...
Je comprends pas et...
2 années plus tôt

Au lieu de sens de la communauté, je parlerai plutôt de sens de l’interêt général. Pour le reste, j’ai le même ressenti. Quelque part ça explique bien des choses sur l’état actuel du bled.

kof
kof
2 années plus tôt

Si vous entendez par « sens de la communauté » le sens du bien commun alors la réponse est : non, non et non (je sais bien que c’est ce dont vous parlez mais faisons comme s’il y avait un doute 🙂 ). Si vous entendez par « sens de la communauté » le sens d’appartenir à une communauté (communautarisme : communauté ethnique, religieuse, politique etc…, bref le truc qui n’engage ni ne sert à rien) alors la réponse est oui, oui et oui.

mangableu
Gold
2 années plus tôt

En parlant de pompe, il n’est plus possible de gonfler gratuitement les pneus, ballons,… chez les stations services. C’est 200 Ar je crois.
… et je me demande si les bornes de recharges telephoniques/tablettes,… à Ivato existent toujours. La dernière fois que j’ai eu l’occasion d’en voir, il manquait les cordons car des c.. les ont coupé! Tssss!

elman
Expert
En réponse à  mangableu
2 années plus tôt

# il manquait les cordons car des c.. les ont coupé!

Il n’y a qu’à mada que tu verras ça

dep
dep
En réponse à  mangableu
2 années plus tôt

Pourtant, c’est dans la zone d’embarquement: un endroit supposé être contrôlé!

Vzmb
2 années plus tôt

« sady tsy an’i dada no tsy an’i mama »
il faudrait que tous le monde paient l’impôt pour que la communauté soit

dep
dep
En réponse à  Vzmb
2 années plus tôt

tout le monde paiera s’il est assuré que ses impôts ne se transformeront pas en V8.

angady
angady
2 années plus tôt

et pourtant on se croit tellement chrétiens, tellement pratiquants. une pratique toute simple et de base serait de penser aux autres aussi. mais non. le bien commun, connais pas. laisser traîner ses saletés partout, par exemple, est un geste tellement courant que c’est considéré comme une normalité. et pourtant, si on considère comment ce geste va impacter l’environnement (les gens, les animaux, l’eau, l’air, les plantes, le sol, les canaux d’évacuation, la chaussée, etc) et créer toutes sortes de maladie, on pourrait se demander dans quel genre de milieu nos enfants vont bien pouvoir vivre.

ACTUTANA